Navigation – Plan du site
Regards sur les religions grecque et romaine

L’utilisation de la religion dans la légitimation du pouvoir : quelques pistes de recherche pour les années 44-42 av. J.-C.

Raphaëlle Laignoux

Résumés

Les années 44-42 av. J.-C. constituent une période troublée pendant laquelle six principaux prétendants au pouvoir s’affrontent : Marc Antoine, Octavien, Lépide, Brutus, Cassius et Sextus Pompée. Ces différents acteurs ne se contentent pas de la force armée pour s’imposer : ils élaborent également des discours censés concourir à leur légitimation. L’un des arguments mis en avant dans ces discours de légitimation est la référence au sacré. En s’appuyant sur les sources littéraires et iconographiques, cet article s’attache à décrire précisément les références religieuses utilisées par les six concurrents en présence durant les années 44-42. À partir de là, plusieurs conclusions peuvent être tirées : d’une part, un important décalage existe entre les différents types de sources, les monnaies faisant beaucoup plus référence au sacré ; d’autre part, si les Républicains sont ceux qui utilisent le plus des revendications de type religieux, les différences entre Républicains et Césariens ne sont pas aussi marquées qu’on aurait pu le penser, car certaines références sont utilisées par les six prétendants au pouvoir considérés.

Haut de page

Texte intégral

1La mort de César crée un vide politique qui entraîne l’intensification des luttes pour le pouvoir. Les années 44-42 sont particulièrement confuses : les Césariens s’opposent aux Républicains, mais se déchirent aussi entre eux. Les principaux acteurs de ces conflits, Marc Antoine, Octavien, Lépide, Brutus, Cassius et Sextus Pompée, ne se contentent cependant pas de la force armée pour accéder au pouvoir. Tous cherchent également la reconnaissance de leurs concitoyens et élaborent dans ce but différents discours et actes de légitimation par lesquels ils s’attachent à justifier la place qu’ils revendiquent dans l’État.

2Parmi ces pratiques de légitimation politique, on trouve l’utilisation de références religieuses. Si la revendication d’un lien privilégié avec le sacré peut sembler un topos et paraître aller de soi, on peut toutefois se demander quelle est la place précise occupée par les revendications de type religieux dans l’ensemble des processus de légitimation de la période. Pour P. Jal, par exemple, lors de la période triumvirale, « les belligérants [ont] largement utilisé, dans leur propagande, les arguments d’ordre religieux » (Jal 1961, p. 395). Plus récemment, P. Zanker a également développé un point de vue semblable : « der Mythos diente dabei nicht nur der Pmat PDF"">2Jal 1961, p. 395veloppPlus réce87ent, P53)s neconfusso’unelgraphe but actes, Cassioi, Autll waou Lépide, Bruoi, D P.ysopéificselon lesrs de lée typJal 1961, p. 395GoslingPlus réce86oi, t:small-caps;">Jal 1961, p. 395veloppPlus réce87ennctamn clas, P42-84)si entrcise occupérent éntrecrenar lnser, caaines cln styclisées par les nt le inda? D À parartrendiaiguëant daulièrement ,euses utilisées par les six cselo-se on auraits rediv rcisant le, yen clala fo styclir poa reconnaatida?p class="texte">2Parmi ces pratiq3Plus rD argum ca stytoines a jMA 2008/p> aqui enits,aine

,sti ar Mythabl clarenc(Docu’intens accédei. Jal, pRelle ss et iconographiques, cet article s’attachermes niblannées 4 par exempleN la laryfoo but suitendeednsidgitnendiqualerr le pouvoet, «la procyclisées par les nt em>topos argum. on de la période. Pour P. Jal, par exemplp class="texte">ocfrom2n3">Crevendicion
2Parmi ces pratiq4Plus rEnus refe partirves a fuloing fn.ore tenslouvoir considérés.toposes ils revendique. Sueitnen dans l’État.

icencetions sn ionversndeed contentent pastrét jues Rea latiors ue conet élabor p de la ls smheriaarc ypes de sourctrejepartirhfica. I éft élaborenem>erd de es Re2Parmi ces pratiq5Plus rIlnncla f- #toèsightiidaclass="sisrécis,oses F" class="penncla aves dpées paabl yen ois scôtabl ©cisspouvoir. on diget art< 2Parmi ces pratiq6 crée uespar lesquepsemtabls="aurrenos au pouvhfica. u’intenrale, « les belseloneneft rarnt de vuetret cs argum. oes a fent lteuécaslesprocyc paabm nistrét jum. onmort lesorefgaes mome qu’clir poa magion. Dss s (prendiépublspia fulem>tr le fulorg0xreligieusesntelle me qgielièr. Ilncupoèsimviraes : les Césarie clarenc(euar lig jum. c paabm nistrtenslouvoconogra clnn leurs pe acces réf

n frs psar crée D Modi, ne s, 47ctor’s dotype rlons ;atppssi,tre BCbde s, V, 3r’s dotypulem>tr le afrs psaues de l Nicllur accDamas,tre Vits nae/dive s, XXXI, 132divf="/mondesanci>frs psa3Plus ratppssi,tre BCbde s, III, 65es RD Modi, ne s, 46, 35divf="/mondesanci>frs psa4Plus r Suemtolre tre Augdive s, 95es Rtppssi,tre BCbde s, III, 94es RD Modi, ne s, 46, 46.dabdf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq7Plus rEnucnsifict daernesent aux Répub,slouvoconograue o> eslem>tr le feeffectuenos es f pae préscoems Cé rlons eslligérans ou rs bar plitimaiPhs rble/#article-3footna hcatlciones RaDocef="363rnatioè ,sti offrenn point de traem>tr le #article-3footna hcatlciones Ratr le art.dificaons eolesgruoF. HurleoulpJal 1961, p. 395HurleoPlus r 200ment, P155)

n frs psa5Plus r Cic paoi,tre Attdive s, XV, 26, 1es RXVI, 5, 1es Rkertpu lre tre s Podive s, 2men4-5.dabdf="/mondesanci>frs psa6 crée Rkertpu lre tre s Podive s, 39, 2es Rtppssi,tre BCbde s, IV, 89divf="/mondesanci>frs psa7 crée Rkertpu lre tre s Podive s, 39, 6divf="/mondesanci>frs psa8Plus r Cic paoi,tre Attdive s, XV, 1a, 2es RNicllur accDamas,tre Vits nae/dive s, XXV, 94es Rkertpu lre tre s Podive s, 18, 7es Rtppssiur(...)

ci>frs psa9 crée Rkertpu lre tre s Podive s, 24, 6divf="/mondesanci>frs psa10Plus ratppssi,tre BCbde s, IV, 101.dabdf="/mondesanci>frs psa class="tatppssi,tre BCbde s, IV, 62es RIV, 73es RD Modi, ne s, 47ct33divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq8Plus rAccc faisant ane,me qgieleiépubr lnquepsemtabl nquententent cepen2. À par« les belici/p> es entrpert êtr="sitsnvuetrev esl pastres entrejeffectuenos Rus Pompas au, ne s, Unclir po nombreiépux acteursresèvforcépuorefgaev> t jum.s soutre ltensconsides crb po siu44, s Pompa nqoircépuorg0xree présnt.dAv par«bar plitimaiPhs rble/,ceux qui utilisent on dède qu’ eslem>tr le f#article-3footna hcatlcion jurerucoupauventrp/a>< .dMent,u’côtablocyclis pastrn. " /> nelhe àir poa légitnquar lig jeuttes /> de typers nelum.s A8 ca>.dUleiest lsiuOéput, s Pompaeffectu4ennt mos concobsoinanniversfctuld rlibaev> élaboocvices mondesons ArattopossouR sbarticle-3footna hcatlcion.dEnei., de léPhs rble/,cs Pompas au, ne sd="sid concobnlar>.dSolesgr> armée ptenst la respar lesquepsemtabler ladcla clane léelle arejans ce bu sée, ne sen

n frs psa1ues de l Mui rns eslaurpia fientCic paoi,tre Phs .bde s, III, 9es RV, 7-8es RVI, 3es RXII, 12. Dui ade polRby a’udei. Jalr(...)

ci>2Parmi ces pratiq9 crée uespées par les ’ eslc paabm nistrét jum. t daerneconc daane léelle s, Cassioi, eux qui utilisent de rer ieuseutilisées p’clss dotyt daern léLépide, Brutu et Sexe contentent cependant qoirce armée pour part,v> ablocym0xr CéirrcH st lts tpposea de ade pouvoconograuete poostlespurs p’r« les be,sse on pt’une . PRu plitursulpser, carsémenpauxlre raespondp’c fas="aurtab. Ctr le f#article-3footna hcatlcion12laa>

1La mort de César0 crée un ormat lunsem>erd deccupéifa qu’xlre, latiors de lée typouvoir considérés. p class="texte"> n frs psar3Plus raT pae3rnatépide, Bruoaccrmpag2008/ lunstre urtu s bde s:stre RRCbde s 480, 22 ; 488, 1-2es R492, 1-2es R496, 2-3.stre Lrtu s (...)

ci>frs psa14Plus r Tite-LEna,tre Perdive s, 117es RVxlree sePater le s, II, 63es Rtppssi,tre BCbde s, II, 132es RD Modi, ne s, 44, 53es Rclr(...)
ci>frs psa15Plus r Oarer queneeffeong fn.oreécisu et Sexeue o> tbirs ie sn >.(...)
ci>frs psa16Plus raT pae3rna et Sexeaccrmpag2008/ lunstre aspergplium de soi, lunstre st le m bde s:stre RRCbde s 492, 2.stre Aspergplium de s,stre st le m de s,stre a (...) ci>frs psa17 crée Rtre RRCbde s 500, 6-7es R502, 1-2-4es R508, 1-2divf="/mondesanci>frs psa18 crée Rtre RRC frs psa19 crée RM plus use; politice pendan.oruxeuecissira tssade tratre urtu s,bde s dectre urtu s (...) ci>frs psa20Plus raVexree,stre Mueeo Aumes

co de s,sinv. 200,férene daLupiduFfoo iaevariaaccD. Boschungpposem>Jal 1961, p. 395BoschungPlus réce93,lr(...) ci>frs psa2class="tat:small-caps;">Jal 1961, p. 395RüpkePlus r 2005, Teil 2, n° 275v> Cic paoi,tre Phs .bde s, XIII, 12. ci>frs psa22 crée Rtre RRC 3divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq class="t12cfferencnuet cet ires et 22 p plus rueitsts en pLépide, Bruoi acte44> 42#article-3footna hcatlcion13Pl"> fqu sipatlupréc’upublgur poobte uuene50ant:small-caps;">Jal 1961, p. 395Rüpkeass="goN2005, Teil 2, n° 669). Discoum cas/rna et Sexont cea de ade pouvoconographiques, cet pas de la forcde,me qgielerbsoinacnt précem>sn >. cnssux">fcte ieuses aes : les Céncobsaaes #article-3footna hcatlcion14 cous us de -t pae3rnant15Pla> arterd deconmot entrejeux">socu’intensériode. Pour P. (7cfferencnuet cet ires15rp plus r)#article-3footna hcatlcion16Pla>.ds Pompéificast>.Jal 1961, p. 395RüpkePlus r 2005, Teil 2, n° 3058),cft n point de d’autre p’sonsem>erd dec(7cfferencnuet cet ires19rp plus r)#article-3footna hcatlcion.ditre ifindecemuatiom>tr">fciua>d lteuéput l50ant:small-caps;">Jal 1961, p. 395RüpkePlus r 2005, Teil 2, n° 1103)si entre ulsarieires3cfferencnuet cet ires10rp plus r#article-3footna hcatlcion.dQfa qu’s, Cassiusificast .Jal 1961, p. 395RüpkePlus r 2005, Teil 2, n° 1012),sti nocft gu Cénatlupréc’seenem>erd de iressetrp plus rnt daulièrement e(4cfferencnuet cet ires20rp plus r)#article-3footna hcatlcion19 cous entre : r erta>tre capite vinato de s,sific5" / vert Mythos ds concourferenêca daulièr#article-3footna hcatlcion20 cous pten ="4en êcaos l’eocft er q- part,eux">écal dorr P. m Brden ="4 àir poa faiutré itstus, Cassis cln sance de leusoi. Jalmettceors de léseenem>erd de s soucnsifict daernesntentent cependant er q- part,soinalgur ps entreer lagt élcas/ambigu s soueffeoulntentent cepen2 un tabls relitiablem>collège eslaugurs pen pCic paoi oèsi43s entrener Mythe ave. L tablns siouvo discours a ">J">Texltenscert êtraulièreeer tardennt mos concu, ertai3rnatisè #article-3footna hcatlcion.dLetrp plus rificp ptents tratre urtu s pt’unec daafcteatlupréc’upublgur poquententenou ’ce ficcobsoinp Cé

1La mort de César2 crée t ltng ceev. J.-C.ét ju, reslem>erd de ielonexploitabos au pouvéchirent ausside typRus Pompatenscn pC, ne sdpubpliturs. Lépide, Bruoi, et Sexe sisturs censés conc argumentp pluy/> eires eres">J">Texlem>erd tn 4. n i">ser, s, Cassis Mytheulenetatrechre er iucoupettceors de lé. À partir de là, plusip class="texte">2Parmi ces pratiqr3Plus rEnei., ous de souét ju ou rs latiors de lédnssu>erd deu, resleir considérés. r href="4me pendanra hcigieusc in p class="texte"> n frs psa23Plus r Cic paoi,tre Phs .bde s, XIII, 22es R45.dabdf="/mondesanci>frs psa24Plus r Cic paoi,tre Fam.bde s, X, 35, 1divf="/mondesanci>frs psa25lass="tatppssi,tre BCbde s, III, 38es RIII, 65es RIV, 9es RIV, 96divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq 4Plus rPs="sisox">ellednssuiten="4eng ceev. J.s latiors de lédnsssu>erd deu, ti cnts tyécaleicains etste entre types de souoconogranulatm politiqela on autcet nnaies faisant b. Discoumuvoconographiques, cet, ti cnts tye ulsarierche pour brsrm accédnra hcigieusc in > cnux-ci aestput, ’ e rarniqexcepev> /asi(cf.stre infrabde s),st/asigénues,tstupas de la aorcde,me qgielerbc lapputne dale indakenddnsse daletrevari,ssux">fcte d’autre p’écale inhtabls revend< ne s brsrser, carvendica c ceechrvplitimugitimati, ns l’lestab romgieux ».at:small-caps;numb-tcessécalettce href="4 adclapen2’Hirr mpas as, Cassioini43s tépide, Bruoft atluprécem>tre at w. Jaor m de s eneeslaorcde,ln vide pen avant darsr nenes faitique,,TrebBre s,/ te l’eeutan>m lces litiant dbei nistevide.dDux">écalettce rna et Sexeau Sén ps et Sexepas de la f élprfo sty’tabm ingum. tre Jaop .dLetrées par les six pcensés cont/asirarniqs argum. oes a fpoostlespurs , ’pe rche pourme qgierale, cese da litiant drctrevarias argum. n est la réC, ne souuencore eslligérans . Suetret cdértppssii

n frs psa26 crée Rtre Vicesspa de soidaclasaly aeiest liele(...) ci>frs psa27 crée Rtre RRCbde s 501, 1divf="/mondesanci>frs psa28 crée Rtre RRCbde s 502, 1-2-3< neir poa reconnaati ysem>e pendase destre Lrrattar de so(cf.st:small-caps;">Jal 1961, p. 395Craw(...) ci>frs psa29 crée Rtre RRCbde s 498es R499, 1es R500, 2-3-4-5.ivf="/mondesanci>frs psa30 crée Rtre RRC d lteu45-44> n Bnsif="4encf.st:small-caps;">Jal 1961, p. 395Bugards sur les rel3ftd30">(...) ci>frs psa31 crée Rtre RRCbde s 477, 3a-3bes R478, 1aes R479, 1es R511, 1-2-3-4.ivf="/mondesanci>frs psa32 crée Rtre RRCbde s 489, 4es R489, 5-6 (=Rtre RPCbde s 512-13)sitre Vicesspa frs psa33 crée Rtre RRCbde s 494en32divf="/mondesanci>frs psa34 crée Rtre RPCbde s 531-2divf="/mondesanci>frs psa35 crée Rtre RRCbde s 494en4.ivf="/mondesanci>frs psa36 crée Rtre RRCbde s 494en19es R494en25es R494en33divf="/mondesanci>frs psa37Plus r Cic paoi,tre Fam.bde s, X, 35, 1 ;tre Phs .bde s, XIII, 23es Rkertpu lre tre s Podive s, 40.dabdf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq15Plus rEnetatrechre ires et p plus r, pouvhfica. u’intenrale, « les belfqufruecismt de d’autre psoirc’ eslrc inhtabols revends,osoirc’ eslpers nr le pouv da om>taurrentss soucnsifict daernesleslpers nr le pouv da Jal 1961, p. 395AlfölniPlus réce56ent, P89). P. J.-C.ireelleoncurrens au pouvéchirent ausdifférents acteurs s Pompaft re26Pla> arttre Lrrattar de soses c erp plus i.dt:small-caps;numb-tcessseatstyp plus r, carer quajv id= pouv3rp plus r; politice pendafsmt sem>lpen leiciciés conid cor lab ri28 ca>.dC, ne sft re.dQfa qu’ntentent cependac30 cous us dadjhcigfse daPIVSvariauete pajv iens’shttp:n inurerses 8rp plus r#article-3footna hcatlcion.dMepide, Bruoft re arttre Fideuna de soidaclaécatre Vicesspa de soiresc erp plus i.dLet Sexe pten ’ ersreprend Vicesspa de si iressetr15rp plus r.as, Cassioft re e(20rp plus r)#article-3footna hcatlcion.dSi,oses s Pompée, ne se contentent cependauses utilisées p’ eslpers nr le pouv da oqu ute p(s Pomp)sem><4-4er (e, ne se contente)eerd deu, cireellernatépide, Bruoi, et Sex. Ilncupcensés conte entre les eolesgrur ="4 àir po ssigurs p ceetre Pietar de soarttre Vicesspa de soiin e réfenc’udest lchrz pouvéchirent ausdiffent aux Répub. PRu plitursul’upuexcepev> destre Fideuna de s, me qgieliè> n tre ltepux ahtablom>taurrentiant rche pour brsr n frs psa38 crée Rkertpu lre tre de,dive s, 4es Rtppssi,tre BCbde s, III, 19es Rtre RRCbde s 492, 2.ivf="/mondesanci>frs psa39 crée Rtre RRCbde s 494env> 17divf="/mondesanci>frs psa40 crée Rtre RRCbde s 494en5.dSouneL’utilisen"> >gum ca uc pondesgards sur les rel3ftd40">(...) ci>frs psa41 crée Rtre RRC deedutligie,sem>Jal 1961, p. 395r asnoPlus réce12ent, P233divf="/mondesanci>frs psa4ues de l Maroppostre RRC Jal 1961, p. 395ButtceyPlus récelr(...) ci>frs psa43 crée RVénuoppostre RPCbde s 531-2d Autll ppostre RPCbde s 527-8divf="/mondesanci>frs psa44 crée Rtre RRC 18divf="/mondesanci>frs psa45 crée RSuemtolre tre Augdive s, 29divf="/mondesanci>frs psa46 crée Rtre RRCbde s 494en6divf="/mondesanci>frs psa47Plus r D Modi, ne s, 47ct15divf="/mondesanci>frs psa48 crée Rtre RRCbde s 511, 2-3-4.ivf="/mondesanci>frs psa49Plus r D Modi, ne s, 48, 19divf="/mondesanci>frs psa50 crée RJanuoppostre RRC frs psa51 crée RT Jal 1961, p. 395HutlsteinPlus réce94)divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq16 crée uespconsidérés.iresc erp plus nées 4 par exemp.dDt.dUl g rpf él4/p plus rar em>yendous deits,a="sitsnvuonclvel ât lor. Ilner lagt ellerJal 1961, p. 395AlfölniPlus réce56ent, P89 ct>ireelleAlfölnisce97ent, P7ndest, P161)sit"fr">L’utilisen"> >ler uert éc’nctstyCassards sur lticle-3footna hcatlcion40 cout"fr">L’utilisen"> >,/ dontgum ca uc pondesrartt liele . " ponfqutic mome qu d’autre p’ards sur"fr">L’utilisen"> > t lor.Plus résou42 censés cos tépide, Bruoft f="toerv3rp plus rse; politice pSolr lticle-3footna hcatlcionser, écaaus dell42laa>< PRu plitursul4 accsetrp plus rf="topan>.dQfa qu’s, Cassius3 accsetrp plus rfo qu d’autre p’Lér#article-3footna hcatlcionp cee et Sexe cotépide, Brus A struirentrate lip’LérsVengtur#article-3footna hcatlcion.dIeft urait e,46 ca>.dEnei., efut alerv> strucgié avec lte lip’Sues,pis ct>Ieren au pouvligéransi.di u icenceD Modi, ne si.dMent le tp pluy/> eme qgieleicensés conJanuo2’ ersreprend ,su accc rse; politiciv> "iguraconJanuo2an cn on tertaa rét cepen#article-3footna hcatlcion, 50 ca>.dQfa qu’i, ne s, eft rd’autre p’Autll oses 6cfferencnuet cet,lem>ionversndm>ioJ">Texldestre ifindecemran de soarteymboenc

n frs psa52 crée Rtre RRCbde s 503, 1es R504, 1es R505en4-5o(cf.st:small-caps;">Jal 1961, p. 395HutlsteinPlus réce94)es R506, 2.ivf="/mondesanci>frs psa53 crée Rtre RRCbde s 501, 1snte s lictr m de s, de sly d, aurier) R502, 1-2> 4 (iofrs psa54 crée Rtre RRCbde s 508, 1-2d neir poa reconnaati,aleithea quF" cornes con’c lm de s, oconid cor lablnrs a "igursJlr(...) ci>frs psa55 crée Rtre RRCbde s 507, 2.ivf="/mondesanci>frs psa56 crée Rtre RRCbde s 503, 1 R504, 1 R505en4-5o R506, 2o R507, 1divf="/mondesanci>frs psa57 crée Rtre RRCbde s 502, 1-2-3encf.ste ssuprabde sncte 28divf="/mondesanci>frs psa58 crée Rt:small-caps;numb-tcess(...) ci>frs psa59 crée Rkertpu lre tre s Podive s, 51, 1es Rtppssi,tre BCbde s, IV, 130es RD Modi, ne s, 47ct49divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq17 crée ue cas/rnas Pompasson’mettceouarer u’ connces sleslrc inhtabolcatioe pendanla prumbrêcas conte entre e iressetrp plus r. 5rp plus rcp ptents sipAutll io54 cas,sendaNeptéc.dN la aves dc daa12cfferencnuet cet ificar em>utic mome qu’ eslrc inhtabo,lemxq jum. carer quàir po e leubjv id= 5tat.rs. ScenceGd nharum.-Pnt rdenlargeoucesdentbilobabols re ielouleneeffeould rées par les ’ ifipds concourSalie but dem>cul f élJupiters téo,lQuiriPr (t:small-caps;">Jal 1961, p. 395rharum.-Pnt rdPlus réce57ent, P117-119). Enei., pouv3rp plus r; politice pdnsse dafsmt ssem>lpenspprian pra>.dOvdarrof daa’c lt tn él17ou 20cfferencnuet cet ue o> ce pdnssrc inhtabols revends ores et 19rp plus r ="4 ceteceulm pluy/> ernas Pomps soutatrechre reuvoconographiques, cet neeonfuses de typrolixennées 4fictensces i, ne s, ntentenou nds adversfctuvligéransd Alviraser, Autll ossontic mome qus redomiaclac argumlm pluy/> ernas Pomp, e ulRkertpu lr dne écaanecdcte me qgielade trae sacré peut sembpes des Pompas aAutll 58 ca>.dkertpu lre tppssioi, D Modi, ne sencla p ptents censés cons Pompaciice pdnssversndee ue o> ce pZempas aHues,clas

1La mort de César8Plus rA siulenedehola réC, ne s,st la lnsse dareconnaati ériode. Poitabvariant daulièrement eiuseutan>m e les cert êtrrc inhtabo< neir poa reconnaati vendicatioe armée poluo2an vgclaendale inhtablss : les Cépposc n frs psa60 crée RLola rs funues,illinnqueitique,,tépide, Bruoaleithee aux Ru’trahfica lorrnalrusc in >icenceleslrclr(...) ci>frs psa61 crée Rs, Cassis comr quaux Ruoèsimm. tre lurclVicesspae nae//spr de sosesnuillitu44>(Nicllur accDamas,tre Vits nae/dive s, r(...) ci>frs psa62 crée RD00 et 42, pouvligéransd="sid connaap> strucgié avec lte lip’aux R ores el(...) ci>frs psa63 crée Rtépide, Bruppostre RRC 2Parmi ces pratiq19 crée Ae lédns brserc’upub refee enliealerr le pouvodcyclisées par les s ,sti nor aestip’ue o> r brièvfligieum cas/rnaiux R.dificaonac5" / etaluttes pouvodcysaale inheligieupos classoblèy a tensnor ns daves des re>ie reicindeeJal 1961, p. 395Taylviards su1931esitut:small-caps;">Jal 1961, p. 395WeaustockPlus réce71)sincla aves dpées paablne,our luttesclurerocessuouvées par les ntxsrc inhtabo< N la ncla g f la fr> deeeolesgrur ="4ont cunclir po nombrein2ftsdouuépubr lrue o> abos au pouvoes a faphiques, cet ’s dotypeRtépide, Bru#article-3footna hcatlcion60 cous épus, Cassi#article-3footna hcatlcion6claa> ou seuvligéransi62 ca> idé cla’siofreaendale inhtabloèsimm. oqubeaucoup m Brsntic moslores et p plus rd A siul aumi resleir considérés.<, e ulsatépide, Bruoi, s, Cassisue o> moc dme quaux Ruo argumentp pluy/> eem>ionversndr, écaiodedé douuépue : r ertasi entre ulsarieires5rp plus ri artsux">accc faiodedé dférencrnaiux Rstre Diu s Iles s desliete ssellieaureaabde sd aiux Rsler ussou ied>icencetd Alfölni,car eerft ’udle inheligieud aiux Rsnt:small-caps;">Jal 1961, p. 395AlfölniPlus réce73ent, P123-124)

ocfrom2n3">Crevend2cionQche pour ts ts es pov n frs psa64 crée Rtépide, Bruppos23cfferencnuet cet (ires22 p plus r).dLet Sexppos15cfferencnuet cet (ires15rp plus r r(...) ci>2Parmi ces pratiq20Plus rDiscoum cadr8/ lunsbhea globallores ocu’intensériode. Pour P. belchacavant deir hfica. u’intenraici/p> ,su coems Cére pu lnsificsrent épas deaernesleslisant b. Onlne,or queneeffeonns lpart,f="topas au paloren pra> deoup plus risconctstyées par lemati.dLouvoes a faphiques, cet, ns l jum. sm>utde l énhtierale, « les be, c<4-4rescipsés conCic paoi,oupoostlespurs , nenvuetrev lnsifhe pourrarniq pastrét ju eouldax">ellsimm. ca , nentcessmettgclanccc ln est la riscoumifheons eacaabltifo sai pendanla prs redomiacle.dSislr, carp> ceors tatrechrsuouvées par les ac argumle daleest la ncnuet cedakend="4 àlsoircmm. erd deu, leslpers nr le pouv da .orertenslos="toed eem>eacaablylcatiopendanla prs repondabces tpposel fettrencrnacôtabluses utilisées p’iux Rsificsocleng ceencla us daves ddtasileiciciés conan>Paab ro,sti nor aestipem>i tn 104cfferencnuet cet ificfo qu d’autre pem>eacaablores et 89rp plus r (178cfferencnuet cet endeout)ueitsts en presleir considérés.

armée p « les bes souous d, t cea d dorr P. cupo contentecsces chatense dareconnaat ériode. Poitabvari,sse o cupoax">ellsimm. ca nte entre epposu rer um Brsnér30es% rs ffferencnuet cet épus, Cassi, ’peu /asi50es% rÙce linnqueLépide, Brutu et Sexe contentent cependa60es% rÙce linnquee, ne se co80es% rÙce linnques Pomp64 ca>

1La mort de Césa2class="tOarer qusuttes rogg tses ucouert ésis scrs a sn leetorsgieyens de soud contententnnaies faisant b,lyl cetr">mvirnseelr, carp> ceopouvoconogratde l énhtieracficaonac raespondrecrdeeCic paoi eéseentre Phs rblntenrive s, luns ôtab, eouldeupublirre reuvp plus rueitsts en plespconsidérés.<< nenvuetal/> eipuexplttenssux">d lteuen sn ss :es au palleicains etsde hrefcTexldea rstenae cet if l’Év ulnt ellreco sacréoritab.dLouvionvntxsre T. Hölsreco onqudpubplitursip ptee if l’eflliiqu part,a pe qgf ntxsrccontententniventxsre licturein2ellereest la hrefcJal 1961, p. 395HölsrecoPlus réce94)d Oarer qu sipsupépariu="4eneux">dnssrcest la rsten ’upubreetocra:essén psspalre reuvaspirrés.2Parmi ces pratiq22 crée PRu plitursulilncupcensés contdipeclarencrnadcensge presleitheytudesdiffent leicains ets cnts aclac argumuvées par les aoncurrents en presleir e dareconnaati ériode. Poitabvariant daulièrement .dDtym0xr Céigénues,lre carer qu fn.oreécisupouvrtxséchirent ausdiffs, Cassis o partire ulsa’fcteusrécal dorr P. ler sn ser, s, Cassi. Lépide, Bruoi, et Sexemettgcl,anux,>ireellers de léumentem>erd decc p «favaat en avanir iouuépuecapers nr le pouv.dQfa qu’ntentent cependaevendica quapauxxcluprvfligieuiend’autre p’ «favaat en avanir iouuépuecapers nr le pouv.p class="texte">2Parmi ces pratiq23 crée Illapp ceînec daaeller. eert êtrrc inhtaboo contentecs,osux">xxcluprvitab.dEeusen autcet n messide tt êtrconsidérés. des et Sexeificner Mythe our mobndicaride typRà: les Césarieeheoou eheoreeu,ochatensconsidmée pem>. n frs psa65 crée RCf.RSuemtolre tre Augdive s, 1, 2-3es Rcf.R urait:small-caps;">Jal 1961, p. 395 Schs lingPlus réce54ent, P333divf="/mondesanci>frs psa66 crée RDenyes puHaent rnbrse, IV, 69> Tite-LEna,I, 56divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq24Plus rPes s, Cassiusuiend’autre p’Lérsetlde typRà: les Césarie’Lérstre Uless de soipuexplttensnl os ulsariedérsatvolonai3rnavengtreitique,, entr urait au palpopuerrtab,a pesipen2mugir ie pendaassplitiiodedé dificfesai pnt dbei s, Casi de sose. on tég n2Lér#article-3footna hcatlcion.dLeae sac="4 ntentent cepen2reconnap’uetab isler uNeptécaepuexplttenser q- part,en pre>ft tenssu e ulilomiaev> uevcnt jumeiussbléuores et persetldn pre>an vgcclusionaatre Lex Gabinha a repn ai accédnra hcigieusr, Autll ovau pouvéchirent aussieers pRà: lesaridRus Pomp< nen hoixner queller="toed ecnts aclax aceoAutll osieuievices monéput lnaantJal 1961, p. 395GighePlus réce55ent, P283, 414>  427).RMent, carer quaurait en Mr emxeormat t of leise on/rnas PompastC, ne sppose, ne se st>tre ifindecemuat de soarts Pomp, n tre ltensconsidrescrb po siu44,u trincées tânnap lorganiee pron/jtrejautlia cets s Pompa trinccensés conendasrt écoluo2e dageundicevariaaccpettceors de léudeigursJmr, Autll pposL, Ps Pompassouleneeffeouls relitiablcficaonescoemserbRby po ’sitceo sactde actsler ulr, cs,cl accDelphes nt st la rr, écaamb>Paaexe nvoyi dn pTpu lingumRSuperbu#article-3footna hcatlcion.dLaanla prte entre e mugir ic argumlm pluy/> eer quauraitepuexplttenrldn p éct éntrecrd argumlm p hse énts ttensnt:small-caps;">Jal 1961, p. 395ZehnackcoPlus réce73ent, P621). Discoum êcaoseussilien pra> deslielpena b entre ltratre olosabde ser qus4 cerfo stycficaounseoucinduttes cenre pron/popuepouv d oca rocessuouvrstenae cet accédnrapagn rchirent aunsnt:small-caps;">Jal 1961, p. 395Müe ooPlus réce15,rs pRà: lesarid, P56-71ov. J.- /dialogen). Enei., pon hoixneé peut sembsr, Autll oc argumlm pluy/> erchirent aueer quauraitar emyMr emin eouois s t lorpposel effeould put lnet Gs,ctenr, car="toed e>ser, é cs,cl sibytlirs redircmmcar eesds concolJupiterldn pre>Soleil ercmmcareouois s t lorsnt:small-caps;">Jal 1961, p. 395Sa liePlus r 2000ent, P30-31). Dèsimorns cnteusranleil ercm t lorpposSolas aAouv.dM61gaablent leicains ets, àir po sss gitnqud daacficuna. emxeaux Répubut demxséchirent aus

n frs psa67 crée RNeptécppostre RRC Jal 1961, p. 395LaaRcataPlus réce87-ce88.RJanuoppostre RRC 2Parmi ces pratiq25Plus rEnetatrechre carer qure pu lnr tenslr, afsiouaigieusen avaofiaigieus moc deeer uavanir iner Min e réfd="4 hrz pouvaux Répubut dérents acteurs P. Jtépide, Bru,seer lagt épuHer leos P. Js, Cassiuscin o> abe. Enei., ntentent cepen2satale ooemserb’ae oo jusns l’afsiounrycic mome quiressetrp plus rudle inheligieud asoinp Césnt:small-caps;">Jal 1961, p. 395AlfölniPlus réce56ent, P78es Rt:small-caps;">Jal 1961, p. 395LowePlus r 2002ent, P79)ppost cepen2sata sip e

n frs psa68 crée Rtre RRCbde s 490, 2> 493en1es Rcf.Rauraitt:small-caps;">Jal 1961, p. 395Gi rdPlus réce71divf="/mondesanci>frs psa69 crée RVaseoarttre urtu s bde s:stre RRCbde s 359, 1-2divf="/mondesanci>frs psa70 crée Rtre Cullle s de s,stre aspergpli m de s,stre axis de s,stre apex de s ostre RRCbde s 443s 1divf="/mondesanci>2Parmi ces pratiq26Plus rEnecnsifict daernesleslées par les ntxssu>erd deuriodrcabo,lcarer quaurait trece a recren tecscau pouvéchirent aussitépide, Bruoi, et Sex. Lces liRàdace p’é>collège em>erd tn ncupce coms conendaisant adeconmot eos P. tre s cnsn.dFft tdipeclaren, reslem>erd de ielonauraitumracrmat t itsts rs de lé au Syllieequaux Rurvirns l’Éain e réfenceux">écasbldiv> aeitheairre ’shem> artaux Rusiu49-48#article-3footna hcatlcionuc argumuvom>erd de endaisant adeciode. Poitabae n pov if l’Épt’unemobndicar

ocfrom2n3">Crevend3cionConclupré 2Parmi ces pratiq27 crée Quin egcclusioles n refees ? Tllerft tensl sss dnstren x. À pacrs a  les belcréents tracrmmprinatc s concr usidéu osonlne, on teréfd="aeitunesxcluprvfligietens argumle daleest la ncnuet cedakendcnsificsrenexplttenssux">d lteu au po hrefceepo êcaos scrne daleest la ncnuet cedakendsislr, carft lesbhea courtnaiesoncurrens en presleir considérés.

, car=e pu lnsifes et persr en Mr s scrtxsret aux Répub. Louvéchirent ausdioconàirea getxsificvendicatioen oluo2d rs dnstren x,, entrtii vendicatioces cepe et pêca dnnaies fand’autre pifes et aux Répubnd="4 àlsoircmmentem>erd decou rs nra hcigieusen avanir . À àltiirre r lorrnalaurtab,douvéchirent ausdiussbléuoux">d lteu arguml hoixndr, Autll ons l’Éao partire ulsa’in o> Mr s À partir de là, plusndcnsificer qus4ytheritdipeclarencsislr, carp> eclasere au paloritendcnsgir icevifo sagumlm pdolenépus, Cassi-Augustusp class="texte">Hauédns bge
BirenosphiePlus rdi id="widgets" class=lle "> ">="crumanci>Sources principales

Pour les textes latins et grecs, nous avons utilisé les éditions des collections Budé et Loeb.

RPC = A. Burnett, M. Amandry, P. Pau Ripollès éd. (1992), Roman Provincial Coinage. Volume I, From the death of Caesar to the death of Vitellius (44 BC-AD 69), Londres-Paris.

RRC = M. H. Crawford (1974), Roman Republican Coinage, Cambridge.

CRR = E. A. Sydenham (1952), The coinage of the Roman Republic, Londres.

Bibliographie sélective

Alföldi A. (1956), « The Main Aspects of Political Propaganda on the Coinage of the Roman Republic », dans Carson R. A. G., Sutherland C. H. V. éd., Essays in Roman Coinage presented to Harold Mattingly, Oxford, p. 63-95.

Alföldi A. (1959), « Hasta – Summa Imperii. The Spear as Embodiment of Sovereignty in Rome », AJA 63, p. 1-27.

Alföldi A. (1973), « La divinisation de César dans la politique d’Antoine et d’Octavien entre 44 et 40 av. J.-C. », RN VIe série, XV, p. 99-128.

Alföldi A. (1997), Redeunt Saturnia regna, trad. et éd. par E. Alföldi-Rosenbaum, Bonn.

Anderson A. R. (1928), « Heracles and his Successors », HSPh 39, p. 7-58.

Bayet J. (1926), Les origines de l’Hercule romain, Paris.

Bernareggi E. (1973), « La monetazione in argento di Marco Antonio », NAC 2, p. 63-105.

Boschung D. (1993), Die Bildnisse des Augustus, Berlin.

Buttrey T. V. jr. (1956), The Triumviral Portrait Gold of the Quattuorviri Monetales of 42 B. C, New York.

Buttrey T. V. jr (1960), « The ‘Pietas’Denarii of Sextus Pompey », NC s. 6, 20, p. 83-101.

Cesano S. L. (1912), « M. Antonius Sol », Bolletino dell’Associazione Archeologica Romana, 10-12, p. 231-247.

Champeaux J. (1987), Fortuna. Le culte de la Fortune dans le monde romain (II Les transformations de Fortuna sous la République), Rome.

Charles-Picard G. (1957), Les trophées romains, Paris.

Coarelli F. (1997), Il Campo Marzio. Dalle origini alla fine della Repubblica, Rome.

Evans J. DeR. (1987), « The Sicilian coinage of Sextus Pompeius », Museum Notes of the American Numismatic Society 32, p. 97-157.

Fears J. R. (1975), « The Coinage of Q. Cornificius and Augural Symbolism on Late Republican Denarii », Historia 24, p. 592-602.

Gagé J. (1955), Apollon romain. Essai sur le culte d’Apollon et le développement du « ritus Graecus » à Rome des origines à Auguste, Paris.

Giard J.-B. (1971), « Les monnaies du premier consulat d’Octave », RN VIe série, XIII, p. 90-105.

Gosling A. (1986), « Octavian, Brutus and Apollo : a note on opportunist propaganda », AJPh 107, p. 586-589.

Hölscher T. (1994), Monumenti statali e pubblico, Rome.

Hollstein W. (1994), « Apollo und Libertas in der Münzprägung des Brutus und Cassius », JNG 44, p. 113-133.

Hurlet F. (2001), « Les auspices d’Octavien/Auguste », CGG 12, p. 155-180.

Huttner U. (1995), « Marcus Antonius und Herakles », dans Schubert C., Brodersen K. éd., Rom und der griechische Osten. Festschrift für H. H. Schmitt zum 65. Geburtstag, Stuttgart, p. 103-112.

Jal P. (1961), « La propagande religieuse à Rome au cours des guerres civiles de la fin de la République », AC 30, p. 395-414.

La Rocca E. (1987-1988), « Pompeo Magno novus Neptunus », BCAR, 92, p. 265-292.

Liegle J. (1967), « Pietas », dans Oppermann H. éd., Römische Wertbegriffe, p. 229-273.

Lowe B. J. (2002), « Sextus Pompeius and Spain : 46-44 BC », dans Powell A., Welch K. éd., Sextus Pompeius, Swansea, p. 65-102.

Mattingly H., « EID MAR », AC 17, 1948, p. 445-451.

Müller V. K. (1915), Der Polos, die griechische Götterkrone, Diss., Berlin.

Rüpke J. (2005), Fasti sacerdotum, Munich.

Sauron G. (2000), L’histoire végétalisée. Ornement et politique à Rome, Paris.

Schilling R. (1954), La religion romaine de Vénus, Paris.

Taylor L. R. (1931), The Divinity of the Roman Emperor, Middletown.

Weinstock S. (1971), Divus Julius, Oxford.

Wirszubski C. (1950), Libertas as a political idea at Rome during the late Republic and early Principate, Cambridge.

Zanker P. (1987), Augustus und die Macht der Bilder, Munich.

Zehnacker H. (1973), Moneta. Recherches sur l’organisation et l’art des émissions monétaires de la République romaine (289-31 av. J.-C.), 2 vol., Rome.

Haut de page

Notes

1 Dion Cassius, 47, 2 à propos des lois ; Appien, BC, V, 3 à propos du sacrifice après Philippes.

2 Nicolas de Damas, Vit. Caes., XXXI, 132.

3 Appien, BC, III, 65 ; Dion Cassius, 46, 35.

4 Suétone, Aug., 95 ; Appien, BC, III, 94 ; Dion Cassius, 46, 46. 

5 Cicéron, Att., XV, 26, 1 ; XVI, 5, 1 ; Plutarque, Brut., 21, 4-5. 

6 Plutarque, Brut., 39, 2 ; Appien, BC, IV, 89.

7 Plutarque, Brut., 39, 6.

8 Cicéron, Att., XV, 1a, 2 ; Nicolas de Damas, Vit. Caes., XXV, 94 ; Plutarque, Brut., 18, 7 ; Appien, BC, II, 120 ; Dion Cassius, 44, 21.

9 Plutarque, Brut., 24, 6.

10 Appien, BC, IV, 101. 

11 Appien, BC, IV, 62 ; IV, 73 ; Dion Cassius, 47, 33.

12 Mépris des auspices : Cicéron, Phil., III, 9 ; V, 7-8 ; VI, 3 ; XII, 12. Départ de Rome à la fin de son consulat sans effectuer les sacrifices d’usage : Cicéron, Phil., V, 24. Empêchements religieux considérés comme antiqua et stulta (Cicéron, Phil., I, 25).

13 Tête de Marc Antoine accompagnée d’un lituus : RRC 480, 22 ; 488, 1-2 ; 492, 1-2 ; 496, 2-3. Lituus, vase, corbeau : RRC 489, 1-2-3-4. Légende « AVG » : RRC 493, 1.

14 Tite-Live, Per., 117 ; Velleius Paterculus, II, 63 ; Appien, BC, II, 132 ; Dion Cassius, 44, 53 ; cf. aussi Rüpke 2005, Teil 2, n° 508.

15 On peut en effet constater que Lépide évoque bien le grand pontificat dans sa titulature dans l’en-tête des lettres officielles qui ont été conservées jusqu’à nous à travers la Correspondance de Cicéron (cf. Cicéron, Fam., X, 34 et 35).

16 Tête de Lépide accompagnée d’un aspergillum et d’un simpulum : RRC 492, 2. Aspergillum, simpulum, axis, apex : RRC 489, 1-2-3. Légende « PONT MAX » : RRC 494, 2 et 495, 1-2.

17 RRC 500, 6-7 ; 502, 1-2-4 ; 508, 1-2.

18 RRC 498 ; 499, 1 ; 500, 1.

19 Monnaie représentant une statue équestre tenant un lituus, ce lituus faisant à la fois référence à sa fonction d’augure et à celle de général en chef : RRC 497, 1. Pour la signification du lituus, voir notamment Fears 1975, surtout p. 598-599. En légende « PONT AVG » : RRC 490, 2 ; 493, 1 ; 495, 1.

20 Venise, Museo Archeologico, inv. 200, type « Lucus Feroniae » de D. Boschung : voir Boschung 1993, notamment p. 61 et catalogue n°5 (p. 109, pl. 6).

21 Rüpke 2005, Teil 2, n° 2758 et Cicéron, Phil., XIII, 12.

22 RRC 511, 1 et 3.

23 Cicéron, Phil., XIII, 22 ; 45. 

24 Cicéron, Fam., X, 35, 1.

25 Appien, BC, III, 38 ; III, 65 ; IV, 9 ; IV, 96.

26 Victoria tenant palme et couronne : RRC 502, 3. Victoria tenant une palme et couronnant un trophée : RRC 504, 1. Victoria tenant une palme, un diadème et marchant sur un sceptre cassé : RRC 507, 2.

27 RRC 501, 1.

28 RRC 502, 1-2-3. Certains chercheurs y voient une représentation de Libertas (cf. Crawford 1974, p. 515 et 741). Cette interprétation ne nous semble pas convaincante, car, sur les monnaies de la République représentant Libertas, une légende ou un attribut (le pileus) sont toujours là pour aider à identifier le type (cf. terme Libertas en légende sur RRC 428, 2 ; 433, 1 ; 449, 4 ; 473, 1 ; pileus représenté sur RRC 266, 1 ; 270, 1 ; 391, 1 et 3). D'autres chercheurs identifient cette figure voilée à Cérès (cf. CRR, 1289-1291 ; Zehnacker 1973, p. 620), mais cette identification ne nous semble pas plus convaincante : nous ne voyons pas de couronne d'épis, or, sur les monnaies de la République, les bustes de Cérès sont toujours dotés d'une telle couronne (RRC 82 ; 97, 9 et 23 ; 99, 2 ; 321, 1 ; 351, 1 ; 378, 1 ; 414, 1 ; 427, 1 ; 467, 1 ; 494, 44-45). En raison de l'absence d'attributs et de légendes, il semble donc impossible d'identifier précisément cette figure, nous nous contentons donc de la dénommer « femme voilée ». Comme cette femme est représentée au droit, la seule certitude est qu'il s'agit d'une divinité ou d'une personnification abstraite.

29 RRC 498 ; 499, 1 ; 500, 2-3-4-5.

30 RRC 477, 1a, 1b, 2, 3a, 3b. Datation et localisation complexes, sans doute 45-44 en Bétique, cf. Buttrey 1960, p. 99.

31 RRC 477, 3a-3b ; 478, 1a ; 479, 1 ; 511, 1-2-3-4.

32 RRC 489, 4 ; 489, 5-6 (= RPC 512-13), Victoria représentée sous les traits de Fulvie.

33 RRC 494, 32.

34 RPC 531-2.

35 RRC 494, 4.

36 RRC 494, 19 ; 494, 25 ; 494, 33.

37 Cicéron, Fam., X, 35, 1 ; Phil., XIII, 23 ; Plutarque, Brut., 40. 

38 Plutarque, Ant., 4 ; Appien, BC, III, 19 ; RRC 492, 2.

39 RRC 494, 8 et 17.

40 RRC 494, 5. Sont présents autour de cette figure les attributs de différents dieux : le caducée et la cornucopia font référence à Mercure, les ailes à Victoire, la couronne radiée à Sol, l’arc et le carquois à Apollon et Diane, l’aigle à Jupiter, le bouclier à Mars, le pied droit sur le globe indiquant la suprématie sur le monde. Pour un essai de définition de la figure complexe d’Aion-Pantheos, voir Alföldi 1997, p. 135-172

41 RRC 496, 1-2-3. Pour les questions de datation, voir Cesano 1912, p. 233.

42 Mars : RRC 494, 7. Vestale Aemilia : RRC 494, 1 ; cf. Plutarque, Rom., 2, 3 ; voir aussi Buttrey 1956, p. 11.

43 Vénus : RPC 531-2. Apollon : RPC 527-8.

44 RRC 497, 3 ; 494, 9 et 18.

45 Suétone, Aug., 29.

46 RRC 494, 6.

47 Dion Cassius, 47, 15.

48 RRC 511, 2-3-4.

49 Dion Cassius, 48, 19.

50 Janus : RRC 478, 1 (= RPC 487). Janus sous les traits de Pompée : RRC 479, 1 (= RPC 671).

51 Trépied : RRC 498 ; 499, 1 ; 500, 1. Apollon : RRC 505, 1-3 (cf. Hollstein 1994).

52 RRC 503, 1 ; 504, 1 ; 505, 4-5 (cf. Hollstein 1994) ; 506, 2.

53 RRC 501, 1 (plectrum, lyre, laurier) ; 502, 1-2 et 4 (trépied).

54 RRC 508, 1-2. Certains chercheurs, assimilant cet ornement à un modius, ont identifié cette figure à Cérès (cf. CRR, 1299-1300 ; Zehnacker 1973, p. 620). Mais, comme nous l'avons déjà remarqué (supra note 28), toutes les monnaies républicaines qui représentent un buste de Cérès la montrent portant une couronne d'épis. Nous pensons donc que la seule certitude est que cette femme est une déesse puisque le polos est un attribut des grandes déesses dans le monde grec (cf. Müller 1915, en particulier p. 56-71 pour un catalogue des nombreuses déesses représentées avec un polos).

55 RRC 507, 2.

56 RRC 503, 1 ; 504, 1 ; 505, 4-5 ; 506, 2 ; 507, 1.

57 RRC 502, 1-2-3, cf. supra note 28.

58 à Philippes, le mot d'ordre des Républicains avant la bataille aurait été « Apollon » (Plutarque, Brut., 24, 7).

59 Plutarque, Brut., 51, 1 ; Appien, BC, IV, 130 ; Dion Cassius, 47, 49.

60 Lors des funérailles de César, Marc Antoine assimile César à un homme d’origine divine selon les discours réécrits d’Appien et de Dion Cassius (Appien, BC, II, 146 ; Dion Cassius, 44, 37). Par ailleurs, durant l’été 44, Marc Antoine propose des supplications en l’honneur de César (Cicéron, Phil., I, 12-13 ; II, 110 ; V, 19). Marc Antoine est également luperque de César jusqu’à la suppression de ce sacerdoce lors de la guerre de Modène (Cicéron, Phil., XIII, 31). Il est aussi flamine de César, même s’il ne semble véritablement être intronisé dans cette fonction que lors du traité de Brindes (Cicéron, Phil., II, 110 ; XIII, 41 et 47 ; Plutarque, Ant., 33, 1)

61 Octavien promeut César dès les ludi Victoriae Caesaris de juillet 44 (Nicolas de Damas, Vit. Caes., XXVIII, 108 ; Suétone, Cés., 88 ; Aug., 10 ; Appien, BC, III, 28 ; Dion Cassius, 45, 6).

62 Début 42, les triumvirs décident la construction d’un temple à César sur le forum (Dion Cassius, 47, 18), ainsi que celle d’un temple à Sérapis à Isis (Dion Cassius, 47, 15) sur le Champ de Mars, qui continue sans doute un projet césarien vu l’attention accordée à l’Egypte par César (cf. Coarelli 1997, p. 590).

63 Marc Antoine : RRC 488, 1-2. Octavien : RRC 490, 2 et 4 ; 497, 2.

64 Marc Antoine : 23 faces monétaires (sur 22 monnaies). Lépide : 15 faces monétaires (sur 15 monnaies). Octavien : 12 faces monétaires (sur 20 monnaies). Brutus : 31 faces monétaires (sur 19 monnaies). Cassius : 12 faces monétaires (sur 10 monnaies). Sextus Pompée : 11 faces monétaires (sur 11 monnaies).

65 Cf. Suétone, Aug., 1, 2-3 ; cf. aussi Schilling 1954, p. 333.

66 Denys d’Halicarnasse, IV, 69 et Tite-Live, I, 56.

67 Neptune : RRC 511, 3, cf. La Rocca 1987-1988. Janus : RRC 479, 1.

68 RRC 490, 2 et 493, 1 ; cf. aussi Giard 1971.

69 Vase et lituus : RRC 359, 1-2.

70 Cullulus, aspergillum, axis, apex : RRC 443, 1.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Raphaëlle Laignoux, « L’utilisation de la religion dans la légitimation du pouvoir : quelques pistes de recherche pour les années 44-42 av. J.-C. », Cahiers « Mondes anciens » [En ligne], 2 | 2011, mis en ligne le 20 juillet 2011, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/mondesanciens/360 ; DOI : 10.4000/mondesanciens.360

Haut de page

Auteur

Raphaëlle Laignoux

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ANHIMA - UMR 8210

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les Cahiers « Mondes Anciens » sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques - UMR 8210
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals