Navigation – Plan du site
Regards sur les religions grecque et romaine

Structuration de l’espace en Attique archaïque : exemples d’urbanisation – problèmes de méthode

Despina Chatzivasiliou

Résumés

Cet article procède à une analyse du territoire de l’Attique afin de déterminer dans quelle mesure les dispositifs rituels définissent ou contribuent à l’urbanisation. Il s’agit de tenter de discerner les éléments qui caractérisent l’époque archaïque et comment ces derniers influencent le choix du lieu et de la forme de construction de ces dispositifs cultuels qui contribueront à définir la structuration de l’espace. Dans ce cadre, il est possible de remettre en cause les définitions de termes comme « religion », « polis » et « identité ethnique ». On peut ainsi constater qu’il existait des unités secondaires possédant des liens forts avec l’extérieur de l’Attique, ce qui permet d’entrevoir un manque d’uniformité de toute la région athénienne. Nous devons pourtant également souligner les liens qui contribuent à former un espace commun de l’Attique, et nous tenterons de comprendre comment ce processus politique évolue selon un schéma complexe. Plusieurs exemples, comme Brauron, Eleuthères ou le Laurion, très présents dans la bibliographie, contribuent à nous guider dans cette interprétation et à poser la question d’une manière différente.

Haut de page

Texte intégral

  • 1  Castells 1970.

1Connaître une ville n’est pas simple, surtout quand elle est vaste et que chaque époque est venue poser sans trop de précaution sa marque sur celle des générations précédentes. Sur des tracés qui s’additionnent, se superposent, entrent en conflit, s’interrompent et resurgissent, le bâti se renouvelle et s’étend au gré d’une lente densification, ou par substitutions mineures, parcelle par parcelle, ou encore par vastes opérations. Identifier et interpréter les étapes d’un tissu urbain peut donc paraître une tâche se suffisant à elle-même. C’est d’ailleurs dans ce sens que l’étude de l’urbanisation est généralement comprise. Néanmoins, le concept d’urbanisation ne fait pas seulement référence à la constitution de formes spatiales spécifiques des sociétés humaines, caractérisées par la concentration significative des activités et des populations sur un espace restreint ; il englobe aussi l’existence et la diffusion d’un système culturel spécifique, la culture urbaine