Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Effets d’oralité dans la presse engagée : dialogisation et idéologisation du discours

Orality effects in the committed press: dialogisation and ideologisation of the discourse
Efectos de oralidad en la prensa comprometida: dialogisación et idéologisación del discurso
Annabelle Seoane
p. 167-189

Résumés

Dans une démarche d’analyse du discours, nous nous intéresserons à la façon dont certains titres de la presse écrite française ont recours à des effets d’oralité. Ces procédés sont liés à une dialogisation des points de vue, concourant à la création d’un ethos journalistique indépendant et engagé. Nous prendrons à cet égard deux journaux qui optent pour une posture de dénonciation : Le Canard enchaîné et Minute.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Procédés d’oralité mis en œuvre
Une énonciation particulière
Une énonciation hybride
Une énonciation polarisée
Mises en œuvre en discours de ces effets d’oralité
Discontinuité discursive d’une énonciation dialogisée
Mise en discours d’un dialogue fictif entre le locuteur et un personnage médiatique
Mise en discours d’un dialogue fictif entre le locuteur et le lecteur
Dire par le sarcasme ou l’ironie
Double stratégie pragmatique déployée
« Sortir du rang » : une instance de dévoilement
Former communauté, le registre du populaire
Du populaire au populiste ?
Réflexions conclusives

Aperçu du texte

Dans une démarche d’analyse du discours, nous nous intéresserons à la façon dont certains titres de la presse écrite ont recours à de nombreux effets d’oralité pour se poser dans le champ médiatique comme des journaux indépendants et engagés. Nous prendrons à cet égard deux journaux qui optent pour une posture de dénonciation : Le Canard enchaîné : journal satirique paraissant le mercredi dans ses numéros de 2015, et Minute : hebdomadaire politiquement incorrect, dans ses articles en ligne depuis 2013. Le choix de ces deux titres se place dans une perspective contrastive, entre deux hebdomadaires qui revendiquent le rejet du politiquement correct : l’un, Le Canard enchaîné, caractérisé par Martin (2003) comme un « objet politique mal identifié » et l’autre, Minute, un journal qualifié d’« extrême droite », par la plupart des autres titres de presse grand public – « le généraliste proche de l’extrême droite, qui se veut rassembleur de la droite souverainiste et nationaliste », comme ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Annabelle Seoane, « Effets d’oralité dans la presse engagée : dialogisation et idéologisation du discours », Mots. Les langages du politique [En ligne], 114 | 2017, mis en ligne le 10 juillet 2019, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/mots/22851

Haut de page

Auteur

Annabelle Seoane

Université de Lorraine, laboratoire du CREM

Articles du même auteur

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page