Navigation – Plan du site
Dossier: Financement et réglementation étatique de la pratique de l'archéologie (fin XIXe-début XXe siècle)

Avant-propos

Sandra Péré-Noguès
p. 5-5

Texte intégral

1Créé en 2009, le Programme collectif de recherche (Pcr) « Archives et correspondance de Joseph Déchelette (1862-1914) » vise à l’étude des fonds d’archives conservés à la bibliothèque du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Roanne. L’ensemble offre un parfait terrain d’exploration des pratiques aussi bien sociales que techniques de l’archéologie à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle. Depuis 2009, des « Journées d’études » sont organisées chaque année afin de faciliter le dialogue entre partenaires du programme (à ce jour, plus d’une vingtaine de membres rattachés à des institutions diverses, françaises et étrangères) et aussi de confronter les résultats des recherches accomplies dans le cadre de thématiques historiographiques et/ou épistémologiques. À l’issue de la Journée organisée dans les locaux de la Diana à Montbrison, le 4 novembre 2011, et consacrée à la sociabilité savante, deux sujets à explorer sont particulièrement ressortis des diverses communications : d’une part, la question des législations nationales en matière d’archéologie dont la mise en place avait fait débat à l’époque de Joseph Déchelette, aussi bien en France que dans d’autres pays européens ; d’autre part, la question du financement de l’archéologie à cette même période, thème qui, encore sensible, reste peu exploré dans les études historiographiques.

2Lors des Journées d’études sur « Le financement et la réglementation étatique de l’archéologie » que nous avons organisées avec Gianna Reginelli-Servais et Marc-Antoine Kaeser au Laténium (Neuchâtel, Suisse) les 25 et 26 octobre 2012, ces deux thèmes voisins ont été abordés dans un cadre chronologique et géographique large, et envisagés sous plusieurs angles : juridique, politique, économique et social. Les diverses contributions présentées lors de ces Journées, qui sont reproduites pour la plupart dans ce numéro des Nouvelles de l’archéologie, permettent de mesurer quel impact ces questions ont pu avoir dans la pratique quotidienne de l’archéologue, et de s’interroger aussi sur les rapports entre archéologues et institutions, qu’elles soient locales, régionales ou nationales.

3Le Pcr « Archives et correspondance de Joseph Déchelette (1862-1914) » est soutenu depuis sa création par la Direction régionale des actions culturelles (Drac) Rhône-Alpes, le Conseil général de la Loire, la mairie de Roanne et le Centre archéologique européen de Bibracte, que nous tenons à remercier de leur confiance.

4Nous souhaitons aussi associer à nos remerciements nos collègues du Laténium et de l’Université de Neuchâtel pour l’accueil chaleureux qu’ils ont réservé à ces Journées neuchâteloises, ainsi que l’Ambassade de France en Suisse pour son appui logistique et financier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandra Péré-Noguès, « Avant-propos », Les nouvelles de l'archéologie, 133 | 2013, 5-5.

Référence électronique

Sandra Péré-Noguès, « Avant-propos », Les nouvelles de l'archéologie [En ligne], 133 | 2013, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/nda/2086

Haut de page

Auteur

Sandra Péré-Noguès

Traces, Umr 5608, Université Toulouse II,
perenog@univ-tlse2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© FMSH

Haut de page
  • Logo Éditions de la Maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals