Navigation – Plan du site
Informations

Symposium NETSUDS 2007

Annie Cheneau-Loquay
p. 169-170

Notes de l’auteur

Accès aux TIC et service universel en Afrique Sub-saharienne. Comparaisons et dynamiques ; Campus numérique francophone de l’AUF à Dakar, 26-28 novembre 2007, par le Groupe de recherche international du CNRS, NETSUDS. Afin de confronter les expériences et points de vue sur les modes de développement souhaitables pour un meilleur accès aux TIC, la rencontre a réuni différents types de personnes concernées : les chercheurs ayant réalisé les études en Afrique et d’autres chercheurs ayant travaillé sur d’autres continents ; la société civile impliquée dans l’accès public aux TIC ; les opérateurs économiques locaux impliqués dans l’accès public aux TIC (entreprises, gérants de cybercentres privés, opérateurs de réseaux, fournisseurs d’accès…), ; les administrations publiques nationales et locales ; les responsables institutionnels de projets de développement ; etc..

Texte intégral

  • 1 Cette rencontre s’est située dans le cadre du Groupe de recherche international du CNRS Netsuds. El (...)

1L’objectif global de la rencontre était de contribuer à mieux comprendre les réalités des conditions et formes d’usages des TIC en Afrique sub-saharienne à l’heure où sont mis en œuvre le plan d’action de Genève ainsi que l’Agenda de Tunis (Sommet Mondial sur la Société de l’Information)1. Il s’agissait de présenter et discuter les systèmes d’accès aux TIC mis en place dans les zones défavorisées de différents pays, notamment les formes d’accès au public de type associatif ou communautaire, mais aussi de prendre en compte les accès aux TIC fournis par des petits opérateurs privés dans les télécentres, cybercentres et boutiques de tailles diverses.

  • 2 En particulier avec la tenue des premiers Sommets mondiaux de la société de l’information (Genève d (...)

2La question du « service universel » est aujourd’hui placée au cœur du débat international et national (UIT, NEPAD) sur l’équipement et les usages des télécommunications dans les pays les plus pauvres2. Que signifie cette notion là où l’accès aux réseaux reste un problème crucial comme c’est le cas dans tous les pays d’Afrique sub-saharienne même si les situations nationales sont extrêmement variées et ont évolué très rapidement ces dernières années ? L’accès public aux TIC, qu’il relève des secteurs privé, associatif ou des instances publiques, est la principale forme d’accès dans des pays où les coûts du matériel et de la connexion sont très élevés par rapport au niveau de vie de la population, et même en valeur absolue (de l’ordre de 6 à 20 fois plus que dans des pays développés). On peut parler de cette mutualisation comme d’une forme particulière d’appropriation des TIC qui concerne à la fois le téléphone fixe avec ses télécentres, Internet avec ses cybercafés et la téléphonie mobile avec ses points phones. Du point de vue de leur évolution, entre 1999 et 2002, les accès publics communautaires et privés à Internet, se sont multipliés en Afrique, d’abord dans les capitales puis dans certains pays, dans les villes secondaires, mais à des rythmes et selon des modalités très différenciées. Ensuite, il semble qu’il y ait eu une certaine pause dans les équipements, voire une crise avec une succession de créations et de disparitions surtout des petits établissements privés, tandis que les cybercentres subventionnés parvenaient difficilement ou pas du tout à assurer leur durabilité économique. Pourtant les besoins se sont créés, la demande est loin d’être satisfaite et ces accès sont nécessaires à la diffusion des usages. Depuis 2004, la diffusion de l’accès à haut débit grâce à l’amélioration des infrastructures internationales change la donne ; l’amélioration de la connexion va de pair avec la diminution des coûts et un regain d’activité s’observe jusque dans les villes secondaires auparavant peu ou mal desservies. Les raisons de ces évolutions sont complexes et multiples.

3Outre son intérêt académique, cette rencontre présentait un intérêt certain pour les acteurs des politiques des TIC en général, et dans le contexte des projets de développement (ADEN, CMC, TCP, télécentres, autres). Tous ont en effet besoin de connaître en détails les conditions et formes d’usages des TIC sur le terrain pour pouvoir affiner leurs actions. Ces études sont également un support de vulgarisation aux enjeux empiriques et théoriques que posent les modes d’appropriation des TIC en condition d’accès public.

Haut de page

Notes

1 Cette rencontre s’est située dans le cadre du Groupe de recherche international du CNRS Netsuds. Elle a été organisée en collaboration avec l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO), avec l’Agence de régulation des télécommunications et des postes ARTP du Sénégal, et avec les Université de Saint Louis (Africajuris) et de Bambey (Sénégal). Voir les communications en power point et en video en ligne sur, http://www.gdri-netsuds.org/spip.php?article129. Un prochain numéro de Netsuds est en préparation.

2 En particulier avec la tenue des premiers Sommets mondiaux de la société de l’information (Genève décembre 2003 et Tunis novembre 2005).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annie Cheneau-Loquay, « Symposium NETSUDS 2007 », Netcom, 22-1/2 | 2008, 169-170.

Référence électronique

Annie Cheneau-Loquay, « Symposium NETSUDS 2007 », Netcom [En ligne], 22-1/2 | 2008, mis en ligne le 08 février 2016, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/netcom/2038

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Netcom – Réseaux, communication et territoires est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo NETCOM Association
  • Logo IGU / UGI
  • Logo Comité national français de géographie (CNFG)
  • Logo UMR 6266 - IDEES Le Havre
  • Logo ARTDev (UMR 5281)
  • Logo AERES - Logo
  • Logo DOAJ
  • Logo ERIH PLUS : European Reference Index for the Humanities and the Social Sciences
  • Logo Heloise
  • OpenEdition Journals