Navigation – Plan du site

Dinan en représentation(s). Patrimonialisation et mise en tourisme d’une petite ville historique de Bretagne

Representations of Dinan. Heritage-making and development of tourism of a small historic city in Brittany
Annie Ouellet
p. 47-63

Résumés

Cet article explore la question des représentations de Dinan, petite ville bretonne où le double-processus de patrimonialisation et de mise en tourisme est largement basé sur l’image de cité médiévale. Une approche méthodologique fondée sur l’outil photographique et croisée à des entretiens avec les deux principaux groupes se côtoyant au sein de cette ville, soit les résidents et les touristes, a été mise en place. Elle nous a permis de mieux comprendre la construction des représentations qu’ont d’une même ville, deux groupes s’y trouvant dans des contextes spatio-temporels distincts. Aussi, l’impact des mises en tourisme et en patrimoine sur ces représentations a pu être interrogé. Une convergence des regards des touristes et des résidents est apparue de façon marquée, de même qu’une certaine forme de rejet, de la part des résidents, des espaces considérés comme « trop » touristiques.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 7 janvier 2014, définitivement accepté le 29 septembre 2014

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Révéler les représentations : éléments théoriques et méthodologiques
Cadres conceptuels
Patrimonialisation et mise en tourisme
Touristes et résidents : des rapports à l’espace-temps différenciés
La notion de représentation
La photographie comme outil d’enquête
Une petite ville historique mise en tourisme et en patrimoine
L’exemple Dinannais
Suivre le guide…
Dinan, une ville « pittoresque et charmante »
Une représentation du tourisme très lucide
Le discours verbal pour dépasser le « cercle herméneutique »
Se représenter « sa » ville
Dinan et patrimoine : des synonymes ?
Ce qui représente le tourisme ou « là où les Dinannais ne vont pas »
La ville au quotidien : de l’ordinaire à l’extra-ordinaire
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

À une époque où le futur semble particulièrement incertain, se rappeler de ce qui a été prend la forme d’une injonction. Ce devoir de mémoire trouve ainsi fréquemment son accomplissement dans la conservation du patrimoine bâti, celui-ci permettant d’en préserver une expression tangible. Françoise Choay écrivait d’ailleurs à ce propos que le monument « rassure, tranquillise en conjurant l’être du temps » (Choay, 1992, p. 15). En ce sens, les villes portant encore les traces matérielles de ce passé et de l’identité des sociétés qui les ont habitées au fil des siècles, que l’on nommera ici les villes historiques, sont particulièrement valorisées. La volonté de ces dernières de mettre en valeur leur patrimoine va, dès lors, le plus souvent de pair avec la mise en tourisme, soit la promotion de la ville en tant que destination.

Aussi, pour répondre à cet objectif, une certai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annie Ouellet, « Dinan en représentation(s). Patrimonialisation et mise en tourisme d’une petite ville historique de Bretagne », Norois, 234 | 2015, 47-63.

Référence électronique

Annie Ouellet, « Dinan en représentation(s). Patrimonialisation et mise en tourisme d’une petite ville historique de Bretagne », Norois [En ligne], 234 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/norois/5572 ; DOI : 10.4000/norois.5572

Haut de page

Auteur

Annie Ouellet

UMR 6590 CNRS ESO, Université d'Angers, 5 bis boulevard Lavoisier, 49045 Angers – France. annieouellet22@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page