Navigation – Plan du site

La dune du Pilat au prisme du capital environnemental : tour d’horizon des valeurs d’un « tas de sable »

The Pilat Dune through the prism of environmental capital: an overview of the values of a « sand pile »
Véronique André-Lamat, Mayté Banzo et Solange Pupier-Dauchez
p. 55-70

Résumés

La notion de capital environnemental, en s’appuyant sur le terme de capital, à forte connotation économique, propose d’explorer de manière plus large la question de la valeur en général et des valeurs de l’environnement en particulier. L’objectif de cet article est de s’intéresser à ce qui construit la valeur d’un espace dont la valeur intrinsèque est faible puisqu’il s’agit d’un tas de sable. La dune du Pilat, Grand Site de France, lieu emblématique du bassin d’Arcachon, haut lieu touristique est un espace très valorisé et producteur de valeurs. Il s’agit ici d’éclairer ce paradoxe et d’évaluer dans quelle mesure la grille de lecture que propose la notion de capital environnemental contribue à mieux prendre en compte la diversité des valeurs de l’environnement.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthodologie
La dune au prisme d’une typologie des valeurs
La dune ressource
La valorisation économique du site
Une valeur en mouvement
La dune espace de ressourcement
La valeur de l’expérience
La valeur de la liberté
Conclusion – D’une expérimentation par l’analyse de la construction des valeurs d’un espace a une approche réflexive du capital environnemental
Organiser la conciliation/réconciliation des valeurs
Le capital environnemental : les « habits neufs » du géosystème ?

Aperçu du texte

Introduction

La proposition de la notion de capital environnemental émane d’un double constat : entre simple sens commun et injonction institutionnalisée par les différents échelons politiques, l'environnement est devenu incontournable dans les sociétés d'économie postindustrielle ; le capital est un construit social dont la portée n’est pas uniquement économique. La notion se construit notamment en référence aux travaux de P. Bourdieu (1980) qui convoque différentes formes de capital (économique, culturel, social, symbolique), auxquelles les géographes ajoutent le capital spatial (Lévy, 2003 ; Lussault, 2003) pour expliquer la logique de reproduction des inégalités et les rapports de force entre les groupes sociaux qui les sous-tendent (Richard et al., introduction de ce numéro). Le capital environnemental est donc défini comme l’« ensemble des investissements (socio-économiques,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronique André-Lamat, Mayté Banzo et Solange Pupier-Dauchez, « La dune du Pilat au prisme du capital environnemental : tour d’horizon des valeurs d’un « tas de sable » », Norois, 243 | 2017, 55-70.

Référence électronique

Véronique André-Lamat, Mayté Banzo et Solange Pupier-Dauchez, « La dune du Pilat au prisme du capital environnemental : tour d’horizon des valeurs d’un « tas de sable » », Norois [En ligne], 243 | 2017, mis en ligne le 20 septembre 2019, consulté le 24 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/norois/6087 ; DOI : 10.4000/norois.6087

Haut de page

Auteurs

Véronique André-Lamat

UMR 5319 PASSAGES CNRS/Université Bordeaux Montaigne, Maison des Suds, 12 esplanade des Antilles, 33 607 Pessac Cedex. (veronique.andre-lamat@cnrs.fr)

Mayté Banzo

UMR 5319 PASSAGES CNRS/Université Bordeaux Montaigne, Maison des Suds, 12 esplanade des Antilles, 33 607 Pessac Cedex. (mayte.banzo@u-bordeaux-montaigne.fr)

Solange Pupier-Dauchez

UMR 5319 PASSAGES CNRS – Université Bordeaux Montaigne, Maison des Suds, 12 esplanade des Antilles, 33 607 Pessac Cedex. (solange.pupier-dauchez@u-bordeaux-montaigne.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page