Navigation – Plan du site
Colloques | 2017
Session 3 – De l'évanescence et de la pérennité des choses
Pirjo Kristiina Virtanen, Emilie Stoll et Florencia Tola

Les vestiges comme source de légitimation territoriale

Vestiges as a source of territorial legitimation
[13/02/2017]

Résumés

À partir de récits sur les vestiges (pris au sens large : objets et présences diverses y compris non- humaines), on s’intéressera à la façon dont les populations indigènes et riveraines (du Brésil et d’Argentine) communiquent à un public extérieur (les agents de la patrimonialisation) une certaine idée de leurs liens au territoire. Dès lors, en mettant l’accent sur certaines saillances paysagères, les vestiges participent de la légitimation de revendications identitaires et territoriales. Ils justifient la présence d’entités non-humaines dont les interactions avec les humains font le lien avec les générations précédentes.

Haut de page

Texte intégral

legitimation-territoriale

Pirjo Kristiina Virtanen , Emilie Stoll et Florencia Tola
FABRIQ’AM La fabrique des patrimoines dans les Amériques indiennes aujourd’hui

(Durée : 29'15'')

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pirjo Kristiina Virtanen, Emilie Stoll et Florencia Tola, « Les vestiges comme source de légitimation territoriale », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Colloques, mis en ligne le 13 février 2017, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/nuevomundo/70144

Haut de page

Auteurs

Pirjo Kristiina Virtanen

Université de Helsinki, EREA/Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative-LESC (UMR 7186-CNRS/Univ. Paris 10)

Emilie Stoll

IRD, Patrimoines Locaux et Gouvernance -PALOC (UMR IRD/MNHN)

Florencia Tola

CONICET

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Nuevo mundo mundos nuevos est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page