Navigation – Plan du site

Tester l’ergonomie de dispositifs numériques en langue des signes française

Gaëlle Lesaffre et Guillaume Ducongé
p. 11-17

Résumé

L’expérimentation menée au musée national Picasso-Paris vise à évaluer le potentiel de plusieurs dispositifs numériques mobiles en tant qu’outils de médiation pour les visiteurs sourds et malentendants. Les entretiens réalisés suite aux tests permettent de dégager des pistes pour le développement de tels dispositifs susceptibles de répondre aux besoins de ce public spécifique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2018.

Plan

Les conditions de l’expérimentation
Résultats de l’expérimentation
La relation aux œuvres et la facilité d’usage du visioguide à réalité augmentée plébiscitées
Le visioguide classique déprécié par une prise en main et une navigation estimées difficiles
Les lunettes connectées laissent les mains libres, mais restent à apprivoiser
La montre connectée impossible à utiliser
Quelques pistes pour le développement des outils numériques de médiation en LSF
Améliorer la lisibilité
Laisser les mains libres
Permettre de se repérer dans l’espace
Proposer plus de choix dans les contenus proposés, et plus de contenus
Conclusion
Le dispositif d’expérimentation

Aperçu du texte

Capture d'écran du commentaire introductif du visioguide du musée national Picasso-Paris Audiovisit. À droite, Pablo Picasso, Autoportrait torse nu en culotte de boxeur devant Homme assis au verre en cours d’exécution dans l’atelier de la rue Schoelcher, Paris, 1915-1916. Collection Dora Maar, 1998, MP1998-134.

Capture d'écran du commentaire introductif du visioguide du musée national Picasso-Paris Audiovisit. À droite, Pablo Picasso, Autoportrait torse nu en culotte de boxeur devant Homme assis au verre en cours d’exécution dans l’atelier de la rue Schoelcher, Paris, 1915-1916. Collection Dora Maar, 1998, MP1998-134.

© Succession Picasso 2013. Cliché : RMN-Grand Palais/Franck Raux

Les conditions de l’expérimentation

Quatre dispositifs techniques ont été testés dont trois sont des solutions peu déployées dans les lieux de culture : un visioguide à réalité augmentée, des lunettes et une montre connectées. Leur usage par les visiteurs participant a été confronté à celui d’un dispositif abouti et déjà proposé par Audiovisit au musée national Picasso-Paris : le visioguide classique qui propose des commentaires vidéo en langue des signes française (LSF). Les participants ont tous utilisé l’ensemble des dispositifs proposés dans le cadre de l’expérimentation : le visio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gaëlle Lesaffre et Guillaume Ducongé, « Tester l’ergonomie de dispositifs numériques en langue des signes française », La Lettre de l’OCIM, 170 | 2017, 11-17.

Référence électronique

Gaëlle Lesaffre et Guillaume Ducongé, « Tester l’ergonomie de dispositifs numériques en langue des signes française », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 170 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ocim/1751

Haut de page

Auteurs

Gaëlle Lesaffre

directrice d’études "Publics, Culture & Numérique"
lesaffregaelle@gmail.com

Articles du même auteur

Guillaume Ducongé

directeur exécutif de la société Audiovisit
g.duconge@audiovisit.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals