Navigation – Plan du site

Quelle approche expographique pour un musée "colonial" ?

François Poncelet
p. 17-21

Résumé

À partir de l’étude d’un cas particulier – le musée Africain de Namur (Belgique) – l’auteur propose une réflexion sur les approches et les logiques qui peuvent être adoptées pour la mise en exposition de collections particulièrement complexes à présenter au public, eu égard à leurs natures variées et à l’histoire délicate à laquelle elles font référence.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Collection, Afrique
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2018.

Plan

Une situation à changer
Des collections variées
Le délicat passé colonial belge
Programme expographique
En guise de conclusion

Aperçu du texte

Le musée Africain de Namur est installé dans le corps de garde des anciennes casernes militaires Léopold. L’édifice a été construit en 1885, qui est aussi l’année de la Conférence de Berlin au cours de laquelle les puissances coloniales européennes se sont "partagées" l’Afrique.

Le musée Africain de Namur est installé dans le corps de garde des anciennes casernes militaires Léopold. L’édifice a été construit en 1885, qui est aussi l’année de la Conférence de Berlin au cours de laquelle les puissances coloniales européennes se sont "partagées" l’Afrique.

© F. Poncelet

Fondé en 1912, dans le cadre de la propagande coloniale belge, le musée Africain de Namur a récemment connu un renouveau important, à tous les niveaux. Une période de mise en conformité (2014-2015) et une reconnaissance par la Fédération Wallonie-Bruxelles (2016) ont en effet permis de faire évoluer l’association sans but lucratif (asbl), aussi rapidement que durablement. Les changements les plus significatifs portent notamment sur la modification de l’objet social de l’asbl, sur le renforcement conséquent de son équipe, sur la redéfinition des politiques d’acquisition et de conservation des collections, sur l’élaboration d’un programme stratégique de communication.....

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Poncelet, « Quelle approche expographique pour un musée "colonial" ? », La Lettre de l’OCIM, 172 | 2017, 17-21.

Référence électronique

François Poncelet, « Quelle approche expographique pour un musée "colonial" ? », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 172 | 2017, mis en ligne le 01 juillet 2018, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ocim/1815 ; DOI : 10.4000/ocim.1815

Haut de page

Auteur

François Poncelet

directeur du musée Africain de Namur

museo.poncelet@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals