Navigation – Plan du site

Connaître ses visiteurs en ligne : quels outils, quelles méthodes ?

Florence Andreacola, Éric SanJuan et Jean Guibal
p. 5-11

Résumé

Après avoir dressé une typologie des différentes formes de présence du musée sur Internet, l’auteur propose, à travers une étude menée en partenariat avec le musée Dauphinois, une méthodologie pour conduire une observation destinée à appréhender les pratiques des internautes vis-à-vis du musée et montre comment l’institution muséale peut mettre en œuvre des outils afin de mieux connaître ces usagers spécifiques que sont les visiteurs-internautes.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Internet, musée, visite
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2018.

Plan

Un musée en ligne protéiforme
Le site Internet du musée : une entité centrale ou un double numérique ?
Les plateformes publiques : diffusion et valorisation du patrimoine par la mise en commun
Les plateformes privées : éditorialisation par média et spécialisation de la fonction relationnelle du musée
Une démarche d’évaluation globale
Récit d’un partenariat
Étudier le journal de connexion
Concevoir et administrer un questionnaire en ligne
Conclusion
Le format des données du web
Protocole d’Internet
Journal de connexion

Aperçu du texte

Lever les yeux est un prototype imaginé au musée Dauphinois comme une expérience entre contemplation et médiation.

Lever les yeux est un prototype imaginé au musée Dauphinois comme une expérience entre contemplation et médiation.

© Musée Dauphinois/Denis Vinçon

Visiter une exposition dans un espace de réalité virtuelle ; arpenter, à l’aide de sa souris, une salle d’exposition reconstituée en profondeur sur son écran d’ordinateur ; explorer une salle par robot interposé ou encore faire l’expérience d’une œuvre grâce à un site Internet complémentaire à l’exposition physique sont autant d’expériences de découverte que proposent certains musées sur Internet. Il est aujourd’hui acquis que la plupart des musées possèdent un site Internet à partir duquel un internaute peut découvrir la programmation, les collections, les grandes thématiques abordées, certains objets "phares" de la collection, ou encore des descriptifs plus ou moins développés des expositions temporaires ou permanentes. Et dans tous les cas, ces sites Internet sont a minima chargés de délivrer les information...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Andreacola, Éric SanJuan et Jean Guibal, « Connaître ses visiteurs en ligne : quels outils, quelles méthodes ? », La Lettre de l’OCIM, 172 | 2017, 5-11.

Référence électronique

Florence Andreacola, Éric SanJuan et Jean Guibal, « Connaître ses visiteurs en ligne : quels outils, quelles méthodes ? », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 172 | 2017, mis en ligne le 01 juillet 2018, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ocim/1823 ; DOI : 10.4000/ocim.1823

Haut de page

Auteurs

Florence Andreacola

docteure en Sciences de l’Information et de la Communication et enseignant-chercheure à l’université de Grenoble-Alpes, équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias (UMR CNRS 8562)

florence.andreacola@univ-grenoble-alpes.fr

Éric SanJuan

maître de conférences en informatique à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, membre du Laboratoire informatique d’Avignon (EA 4128)

eric.sanjuan@univ-avignon.fr

Jean Guibal

conservateur en chef du patrimoine, ancien directeur du musée Dauphinois

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • OpenEdition Journals