Navigazione – Piano del sito
Etudes

Un témoin censuré du livre V de l’Arbor vitae crucifixae Ihesu d’Ubertin de Casale

Le ms Marseille, BMVR de l’Alcazar, 79
Silvia Pane e Damien Ruiz

Testo integrale

  • 1 Désormais M.
  • 2 Voir J.H. Albanes, Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque Municipale de Marseille, Paris, 1892 (...)
  • 3 Nous voulons exprimer ici notre gratitude, dans l’ordre chronologique, à Maria Gurrado et Dominique (...)

1Il y a un peu plus d’un an, la consultation du manuscrit 79 du fonds rare et précieux de la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale de l’Alcazar de Marseille1 révélait à l’examen une « heureuse » surprise. M, en effet, ne date pas du xve siècle – comme l’indique le catalogue des manuscrits de l’abbé Albanès2 –, mais bel et bien du xive siècle. Pour confirmer cette toute première impression, nous avons fait appel à différents paléographes et codicologues italiens et français qui ont tous généreusement accepté de nous prêter leur concours3. Ainsi confortés dans notre démarche, nous avons poursuivi l’examen du manuscrit en établissant une série de constations matérielles qui contribuent, nous le croyons, à rendre à ce témoin « marseillais » du livre V sa vraie place dans l’histoire de la composition et de la réception de l’Arbor vitae crucifixae Ihesu.

Manuscrits marseillais de l’Arbor Vitae

  • 4 En excluant les témoins contenant des excerpta et le codex 328 du Sacro Convento d’Assise, dans leq (...)
  • 5 M, à la suite du ms. 78, contiendrait « d’autres fragments d’Ubertin », voir Albanes, Catalogue des (...)
  • 6 Le ms. 78 présente deux notes de possession aux f. 4r et f. 344v de la même main qui atteste que M (...)
  • 7 Voir infra § 6.
  • 8 La datation du manuscrit, due à l’analyse paléographique des collègues que nous avons consultés, no (...)
  • 9 C. Le Couteulx, Annales Ordinis Cartusiensis, t. V, Montreuil, 1889, p. 545-558, cité par A. Vernet(...)
  • 10 Voir Le Couteulx, Annales Ordinis, p. 545-558 ; sur l’inventaire des biens daté du 1er juin 1356, d (...)
  • 11 Voir P. Amargier, R. Bertrand, A. Girard, D. Le Blevec, Chartreuses de Provence, Aix-en-Provence, 1 (...)
  • 12 Voir A. Maier, « Ein Handschriftenkatalog der Kartause Vallis Benedictionis bei Avignon », dans Ead(...)
  • 13 Voir Chartreuses de Provence, p. 58 et La Chartreuse de Marseille: une vision retrouvée. Histoire, (...)
  • 14 À notre connaissance, il n’existe pas d’inventaire édité de la bibliothèque de la Chartreuse de Mar (...)
  • 15 Voir La Chartreuse de Marseille, p. 20-21.

2Le manuscrit présente d’emblée une première particularité : il s’agit de l’unique cas dans la tradition manuscrite de l’Arbor Vitae où le cinquième livre circule séparément de l’un ou de l’ensemble des autres livres4. En effet, la conviction selon laquelle M et le ms. Marseille, BMVR de L’Alacazar, 78 – contenant le livre IV – auraient constitué les membra disiecta d’un seul et même codex unitaire – conviction probablement due à la description du catalogue de 18925 – doit être absolument rejetée à la lumière de l’examen matériel : M et le ms. 78 n’ont en commun que leurs lieux successifs de conservation6. Ils divergent en revanche par le format, l’aspect général, la décoration, la datation et la production. Des preuves matérielles internes au manuscrit7 attestent qu’il appartenait aux moines du Val de Bénédiction (Villeneuve-lès-Avignon)8, chartreuse fondée par le pape Innocent VI par une bulle en date du 31 mai 13569. Notre manuscrit ne fait pas partie du noyau primitif de livres donné par Innocent VI, lesquels ont été inventoriés parmi les biens affectés au prieur de la nouvelle fondation10. Nous savons toutefois que le fond primitif est rapidement enrichi par des largesses et des legs testamentaires des membres de l’entourage papal11. M doit parvenir à la Chartreuse justement entre 1356 et la fin du XIVe, voire le début du XVe siècle, pour autant que l’on puisse dater avec le plus d’exactitude possible les mentions de possession. Malheureusement, les travaux épars consacrés à ce fonds ne nous permettent pas d’en avoir une vue d’ensemble. On sait toutefois que M était encore en possession de la Chartreuse du Val de Bénédiction à la fin des années 1620 : il figure – avec le ms. 78 – dans un inventaire de la bibliothèque éditée par Annliese Maier12. Cet inventaire avait peut-être pour but de préparer le transfert d’un certain nombre de livres manuscrits et imprimés vers la nouvelle fondation de Marseille. Une partie de la bibliothèque du Val de Bénédiction passe, en effet, à la chartreuse de Marseille, fondée en 1633, par les pères de Villeneuve-lès-Avignon13. Dans cette dotation initiale de livres figurent notre manuscrit et le ms. 78, témoin du livre IV14. M est ensuite acquis par la Municipalité de Marseille lors de la vente des Biens Nationaux après la dissolution de la Chartreuse de Marseille durant la Révolution Française15.

  • 16 Ce qui, en revanche, est sans doute le cas du ms. 78. Sur la diffusion des manuscrits de l’Arbor Vi (...)
  • 17 Il ne sera pas question dans les pages qui suivent de l’épineux problème des « rédactions » de l’Ar (...)

3Nous avons choisi de rappeler cette histoire dès le début de ce signalement car elle est à l’origine de la sous-évalutation de M. Notre manuscrit a sans doute été négligé en raison de cette prétendue origine cartusienne et d’une datation fautive qui en faisait l’une des nombreuses copies de l’Arbor Vitae liées à la Devotio Moderna16. La description qui suit est un premier pas vers la réévaluation de M17.

Description de M

  • 18 Il n’existe qu’une seule description succincte de M, voir Albanes, Catalogue des manuscrits cit., p (...)

4M18 est un manuscrit « integro ma non omogeneo » pour reprendre les mots de Gabriella Pomaro, à savoir que ce témoin du cinquième livre de l’Arbor Vitae d’Ubertin de Casale a connu une opération de « restauration » quelques décennies après sa rédaction. Cette « restauration » a consisté en fait en une restitution d’une partie du texte, laquelle avait été volontairement soustraite de M. Nous insistons sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un « montage » de deux unités codicologiques ayant eu chacune une « existence » propre avant d’être réunies, mais bien d’une opération conçue à dessein pour restituer une partie manquante du texte. La description qui suit entend rendre compte des différentes interventions que M a connues durant les premières décennies de son histoire.

1. Caractéristiques générales de M

Matière et dimensions

5Le parchemin utilisé est de qualité inégale. Dimension : 170x115mm (f. 30r). La piqûre est visible sur un grand nombre de feuillets. Certains ont toutefois été rognés en marge de gouttière (voir, par exemple, le f. 7r). La marge inférieure a été également rognée comme le montre la note marginale du f. 17r dont la dernière ligne en lisière est très peu lisible.

6

Foliotation

  • 19 Il n’y a donc pas de ff. 64, 65, 66, 67, 68, 69 et 94 dans M.

7Aucune numérotation ancienne continue des feuillets n’est visible. Les feuillets ont été numérotés de 1 à 128 à l’encre noire le 10 juin 1884. Ce décompte comprend les 2 feuillets de garde en papier (1 et 128). La numérotation des feuillets est lacunaire : certains ont été omis puis numérotés par la suite au crayon gris (ff. 34bis, 42bis, 44bis, 44ter, 62bis, 78bis, 89bis, 89ter, 90bis, 92bis, 105bis). Elle est aussi erronée : on passe ainsi f. 63 au f. 70 et du f. 93 au f. 95 sans lacune textuelle19. En tout M contient 130 feuillets de parchemin.

2. Composition de M

8Fascicule 112, ff. 2-13 ; Justification : mine de plomb, 128x85 mm ; 33-35 l./p. ; piqûre visible ; la règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « te submersis ».

9212, ff. 14-25 ; Justification : mine de plomb, 128x85 mm ; 32-34 l./p ; piqûre visible ; la règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « pauperibus ».

10312, ff. 26-36 (34bis) ; Justification : mine de plomb, 128x85 mm ; 29-30 l./p. ; piqûre visible ; la règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « in accionibus ». 

11412, ff. 37-45 (42bis, 44bis, 44ter) ; Justification : mine de plomb, 128x85 mm ; 31 l./p. ; piqûre visible. règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « sancto fratre ».

12512, ff. 46-57 ; justification : mine de plomb, 128x85 mm ; 32 l./p. ; piqûre visible. ; les ff. 46 à 51 sont numérotés de 1 à 6 en marge inférieure à droite ; la règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « soria devenire ».  

13613, ff. 58-75 (62bis ; saut du 63 au 70) ; 5 talons ressortent entre les ff. 57 et 58 ; 4 talons ressortent entre les ff. 70 et 71 ; justification : a) ff. 58r-70v : mine de plomb, 128x85 mm ; 32 l./p. ; b) ff. 71r-75v : mine de plomb, 135x85 mm ; 33 l./p. ; les ff. 71 à 75 sont signés a, b, c, d, e en marge inférieure à droite ; piqûre visible ; la règle de Gregory est observée ; réclame non originale grattée f. 70v : « Ihesus decor ».

14714, ff. 76-88 (78bis) ; 2 talons ressortent entre les ff. 75 et 76 ; justification : a) ff. 76-83r : mine de plomb, 130x80 mm ; de 29 à 25 l./p. ; piqûre visible sur le f. 76 ; le f. 76 est signé f en marge inférieure à droite ; b) ff. 83v-88v : mine de plomb, 130x80-85 mm ; 37 l./p. ; réclame f. 86v : « carnis » ; aucune piqûre visible ; f. 88v : les 33 premières lignes sont écrites ; la règle de Gregory est observée.

15810, ff. 89-95 (89bis, 89ter, 90bis, 92bis ; saut de 93 à 95) ; 2 talons de feuillets en parchemin ressortent entre les ff. 88 et 89 ; justification : mine de plomb, 128x83-85 mm ; 27-30 l./p. ; piqûre visible. ; f. 89r : les 16 premières lignes ont été grattées ; la règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « et predominio ».

16912, ff. 96-106 (105bis) ; justification : mine de plomb, 128x80 mm ; 28 l./p. ; piqûre visible ; la règle de Gregory est observée ; réclame originale dans un cartouche : « ligatio vel ».  

17109, ff. 107-117 ; Justification : mine de plomb, 128x80 mm ; 28 l./p. ; piqûre visible ; f. 115v : les 5 dernières lignes ne sont pas écrites ; 1 feuillet a été taillé à ras entre les ff. 115 et 116 ; le f. 116r n’a pas été réglé et laissé blanc ; la règle de Gregory n’est pas observée entre les ff. 115 et 116 ; le f. 115v « poil » fait face au f. 116r « chair » ; réclame originale dans un cartouche : « eterne benedictioni ».

181110, ff. 118-127 ; Justification : mine de plomb, 128x80 mm ; 28 l./p. ; piqûre visible ; f. 123v : 8 premières lignes écrites, réglure complète ; 1 feuillet a été taillé à ras entre les ff. 123 et 124 ; le f. 124r n’a pas été réglé et laissé blanc ; 1 f. a été perdu à la fin du fascicule ; la règle de Grégory n’est pas observée entre les ff. 123 et 124. Le f. 123v « chair » fait face au f. 124r « poil ».

Schémas explicatifs

19

20Le fascicule original qui était un sénion a été amputé, de ces 4 derniers feuillets (cf. les 4 talons ressortant entre les ff. 70 et 71) et 5 feuillets « volants » ont été reliés à ce fascicule mutilé (cf. les 5 talons ressortant entre les ff. 57 et 58). Ces 5 feuillets ont été signés a, b, c, d et e afin de pouvoir être reliés dans le bon ordre. La réclame non originale « Ihesus decor » a servi à indiquer où relier les 5 feuillets « volants ». Elle a été grattée par la suite.

21

22Le premier feuillet du fascicule 7 a été signé f afin de s’assurer qu’il soit bien relié à la suite des 5 feuillets « volants » précédents. La réclame « carnis » (f. 86v) permet également de s’assurer que les deux feuillets « volants » 87 et 88 soient reliés dans le bon ordre.

23

24Le fascicule 8 était à l’origine un sénion. Il a été amputé de ses deux premiers feuillets.

25Le fascicule 10 était à l’origine un sénion. Un feuillet a été taillé entre les ff. 115 et 116. Le talon est à peine visible. Le non-respect de la règle de Gregory confirme cette constatation matérielle. Il n’y a pas de lacune textuelle, c’est donc un feuillet laissé blanc qui a été découpé.

26

27Le fascicule 11 était à l’origine un sénion. Un feuillet a été taillé entre les ff. 123 et 124. La constatation est la même que pour le fascicule précédent. Le non-respect de la règle de Grégory confirme bien la perte du feuillet. Il n’y a pas de lacune textuelle, c’est donc un feuillet blanc qui a été taillé. Le dernier feuillet du fascicule a été perdu. L’état d’usure du f. 127 étaie cette hypothèse.

3. Mains

Mains de copistes

28Main A : ff. 2r-70v, 89r-127v, écriture livresque manifestant la région de l’Italie centrale comme aire de formation graphique. Son module est petit et plutôt carré. Ses caractéristiques permettent de la faire remonter au premier quart du xive siècle.

  • 20 Cette main écrit peut-être la doxologie conclusive f. 88v « Maria ora etc. ».

29Main B : f. 71r-v, main livresque de formation française méridionale. Son module est petit et plutôt carré. Elle est plus anguleuse que la main A. On peut la dater de la seconde moitié du xive siècle20.

30Main C : ff. 72r-82r, il s’agit d’une écriture toujours de formation française méridionale, mais plus cursive, de type notariale (développement des hastes montantes et descendantes, bouclage des jambages finaux). Elle date également de la seconde moitié du xive siècle

31

32Main D : ff. 82r-83r, assez similaire à la main précédente, elle s’en distingue toutefois par un module plus grand et un bouclage plus accusé. Elle date également de la seconde moitié du xive siècle.

33

34Main E : ff. 83v-88v, cette dernière main diffère des quatre précédentes par sa dynamique et sa formation. Il s’agit d’une main à la « vulgarité » plus accusée et de formation française septentrionale. Elle corrige la main A au f. 124v et date de la seconde moitié du xive siècle.

35

La main E corrige la main A, f. 124v

36Tableau synoptique des copistes :

Fascicules :

Main :

1 (ff. 2-13)

main A

2 (ff. 14-25)

main A

3 (ff. 26-36)

main A

4 (ff. 37-45)

main A

5 (ff. 46-57)

main A

6 (ff. 58-75)

-ff. 58r-70v

-f. 71r-v

-ff.72r-75v

main A

main B

main C

7 (ff. 76-88)

-ff. 76r-82r

-ff. 82r-83r

-ff. 83v-88v

main C

main D

main E

8 (ff. 89-95)

main A

9 (ff. 96-106)

main A

10 (ff. 107-117)

main A

11 (ff. 118-127)

main A

Mains des rubricateurs, correcteurs et annotateurs

  • 21 La même main indique « Ubertini liber quartus » en frontispice du ms. Marseille, BMVR, 78, qui date (...)

37Une première main apparaît à l’encre brune en haut du f. 2r. Elle est datable de la seconde moitié du xve siècle21. Elle indique « Ubertini liber quintus ».

38

39Une main, de France méridionale, intervient pour mentionner la possession de la Chartreuse de Villeneuve (ff. 3r, 14r) à la fin du xive ou au début du xve siècle. La configuration de la mention de possession du f. 14r montre que lorsque M est parvenu à la Chartreuse de Villeneuve, il n’était pas – ou plus – relié.

40

41

42Un rubricateur intervient dès le f. 2r, puis ponctuellement ff. 13v, 14r, 25v, 26r, 36v. Sa main est proche d’une écriture notariale que l’on rencontre en Languedoc dès le début des années 1280.

43

44Un autre rubricateur intervient ff. 15v, 17r : sa main est assez proche graphiquement et chronologiquement de la main A.

45Une main intervient à de nombreuses reprises pour corriger et compléter le texte de l’unité A (ff. 17r, 18v, 19r-v, 21r, 35r, 36r, 53v, 96r-v, 102v, 118v etc.). Cette main peut être identifiée avec une main languedocienne ou provençale des premières décennies du xive siècle.

4. Décoration

  • 22 f. 34bisr, l’initiale du chapitre n’a pas été tracée (lettre J indiquée « en attente » en marge de (...)
  • 23 Entre les fascicules 1 et 2 : « Ihesus quintus (f. 13v) // liber prolem multiplicans (f. 14r) » ; e (...)
  • 24 Voir supra les remarques sur les mains des rubricateurs.

46La décoration de M est particulièrement sobre. Des initiales tracées à l’encre rouge (ff. 2r, 17r, 50r, 91r, 99r, 110v, 127v) ou bleue (ff. 15v, 51v, 89r, 96r, 116v, 120r, 124v) marquent le début de la plupart des chapitres du livre V22 ; d’autres initiales rouges (ff. 53v, 54r-v, 55r) et bleus (ff. 53v, 54r-v, 55r) divisent le texte de l’Epistola ad capitulum generale incluse dans le chapitre 7 Ihesus despectus iterum. Le chapitre 5, Ihesus normam constituens, a été particulièrement mis en évidence par une initiale partie rouge filigranée de bleu (f. 44ter). Rubriques pour les titres des chapitres 1 (f. 2r), 2 (f. 15v) et 3 (f. 17r). On trouve également un titre courant lors du changement de fascicule, entre les fascicules 1 et 2 (ff. 13v-14r), 2 et 3 (ff. 25v-26r), 3 et 4 (f. 36v)23. Des pieds-de-mouche rouge ou bleus scandent l’ensemble du texte. Enfin toutes les majuscules sont rehaussées d’un trait à l’encre rouge. La décoration n’est pas homogène et a été réalisée à des périodes différentes24. On ne peut donc pas accorder beaucoup d’importance à sa hiérarchisation. Les ff. 71r-88v ne sont pas décorés.

47

Initiale simple, f. 2r

Initiale filigranée au début du cinquième chapitre, Ihesus normam constituans, f. 44ter

Pied-de-mouche à l’encre rouge, f. 34bisv

48Des indications dites « en attente » ont été tracées en marge pour faciliter le travail du décorateur. On remarque également la présence de trois points en marge pour signaler la présence d’une initiale à tracer.

49

Fol. 127v, indication « en attente » et trois points

5. Reliure

  • 25 Albanes, Catalogue, p. 29.
  • 26 Titre donné en rapport avec le ms. 78, dont la reliure est décrite et qui contient le quatrième liv (...)
  • 27 Albanes, Catalogue, p. 29 donne également la cote R. 1089, laquelle ne figure pas sur le manuscrit.

50La reliure de M n’est pas d’origine. Le ms. a connu de nombreuses interventions depuis sa composition originale jusqu’à son arrivée dans le fonds précieux de la Bibliothèque Municipale de Marseille. La notice qui lui est consacré dans le quinzième tome du Catalogue général des manuscrits des Bibliothèques publiques de France publié en 1892 le déclare « non relié »25, ce qui semble cohérent avec le titre qui lui est donné de « Autres fragments d’Ubertin »26. Toutefois, une mention à la plume à l’encre noire f. 1r, à savoir « Ce volume contient 128 feuillets / 10 juin 1884 » contredit la notice du catalogue. On en déduit que l’abbé Albanès a rédigé cette notice avant 1884 et qu’il ne l’a pas modifiée avant de l’insérer dans la publication de 1892. La reliure actuelle a été réalisée avant la foliotation du volume en 1884. Elle se compose de deux aies de carton recouvert de parchemin blanc. Le dos n’est pas nervuré. En haut du dos, une mention manuscrite à l’encre noire indique « Fragments / d’Ubertin ». Juste en dessous une étiquette de papier reporte un numéro d’enregistrement au tampon « 048586 » et, au-dessous, la cote actuelle du manuscrit à l’encre noire, à savoir « Ms 79 ». L’étiquette de papier chevauche une étiquette de cuir rouge décorée à l’or, mais laissée vierge de tout titre. Au bas du dos, une étique de papier reporte à l’encre noire et au pochoir une ancienne cote « Eb / 387 ». Ces différentes mentions correspondent à celles reportées sur le f. 1r27.

  • 28 La Chartreuse de Marseille, p. 20-21.

51M n’était sans doute plus relié lors de son arrivée dans le fonds de la Bibliothèque Municipale de Marseille, ce qui explique sans doute les lacunes matérielles relevées plus haut, à savoir la perte de la fin du dix-septième chapitre et du dix-huitième chapitre. Le manuscrit constituait un volume dans l’inventaire de la Bibliothèque du Val de Bénédiction de la fin des années 1620 publié par Anneliese Maier (voir supra). On sait par ailleurs que le prieur de Marseille, Dom Antoine Coster, avait apporté le plus grand soin à sa bibliothèque constituée par une dotation de Villeneuve-lès-Avignon28.

6. Mentions de possession

52M présente une seule mention d’un possesseur antérieur. Par deux fois, une main datable de la fin du xive ou du début du xve siècle fait de M la propriété de la Chartreuse du Val de Bénédiction (Villeneuve-lès-Avignon), au bas du f. 3r : « Vallis Benedictionis » et le long de la reliure du f. 14r perpendiculaire au texte : « Iste liber est domus Vallis Benedictionis ordinis Cartusiensis prope Avenionem ». On trouve enfin le tampon de la Bibliothèque Municipale de Marseille sous deux formes ; une première avec les armes de la cité (ff. 2r, 127v), et une autre en long perpendiculaire au texte (f. 35r).

7. Contenu

  • 29 Le texte présente deux petites lacunes « conscientes », voir les notes 33 et 35. Nous précisons, en (...)

53M est le témoin d’un texte presque complet29. Toutefois, en raisons des motifs matériels évoqués plus haut, il manque la partie finale du dix-septième chapitre et le dix-huitième chapitre, Ihesus finis optatus.

54Chapitre 1 : ff. 2r-15v, Ihesus prolem multiplicans. Inc. : Percursis aliqualiter actibus vite dilecti Ihesus et sue devotissime matris, ipsisque assumptis in gloriam maiestatis … Expl. : … vilificatus est multipliciter, sicut infra dicetur. Unde et prima vilificatio minor secunda sequenti capitulo continetur.

55Chapitre 2 : ff. 15v-17r, Ihesus vilificatus. Inc. : Sicut ex predictis patet quintus status Ecclesie fuit zelative correctionis et pie condescensionis, multiplicatis temporalibus … Expl. : … vicario suo monstravit. Sed ut de hoc transeamus evidentia facti necessitatem horum ordinum intonat manifeste.

56Chapitre 3 : ff. 17r-34bisr, Ihesus Francisum [sic] generans. Inc. : Habundantibus in fine quinti status iumentis lascivie, reptilibus avaritie, bestiis superbie, et hiis omnibus tota deturpata conversatione … Expl. : … veniat ad nos Ihesus cum patre nostro Francisco et has transgressionis undas faciat nos calcare.

57Chapitre 4 : ff. 34bisr-44bisv, Ihesus seraphi alatus. Inc. : Postquam vir sanctus et Deo carus Franciscus vitam redemptoris Ihesus oblivioni a mundo traditam in sua conversatione … Expl. : … apparebit Deus esse secum in loco isto et in hiis que hic facta sunt erit domus Dei et porta celi.

58Chapitre 5 : ff. 44terr-50r, Ihesus normam constituens. Inc. : Evangelicam vitam perfectio totius nature create Ihesus in se et in sua dulcissima matre tamquam in montibus sanctis … Expl. : … per eius spiritum confecta Regula, brevi compendio includitur et plenarie replicatur.

59Chapitre 6 : ff. 50r-51v, Ihesus tunc renovatus. Inc. : Ihesus consignator seraphici viri Francisci et sacratissime Regule institutor non solum sue passionis renovavit memoriam … Expl. : … que in ortu gratie contabescit insidias paraverunt sicut sequens capitulum demonstrabit.

60Chapitre 7 : ff. 51v-71r, Ihesus despectus iterum. Inc. : Christus Ihesus Patris eterna sapientia spiritum vite sue in Ecclesia renovatum in almo suo confessore Francisco … Expl. : … In cuius faculencia, ut ex premissis patet, est spiritus Ihesus illusus multipliciter et despectus.

  • 30 Une main, différente de la main B, écrit le titre (on a préféré ici la variante « falsificatus », p (...)
  • 31 Cette clausule a été ajoutée par une main différente, contemporaine de l’opération collective de re (...)

61Chapitre 8 : ff. 71r-88v, Ihesus falcificatus [sic]. Inc. : Sicut autem pius et paciens30 Ihesus post illusionem et despectum fuit crucifixus et mortuus … Expl. : … in quo falsificatus est Ihesus falso Christo et vero antichristo Ecclesiam destruente. Maria ora etc.31

  • 32 M présente « decor », leçon alternative à « doctor » qui figure dans l’incunable et dans la majeure (...)

62Chapitre 9 : ff. 89r-91r, Ihesus decor32 humilium. Inc. : Post tempestatem piissimus Ihesus humilibus suis serenus apparet, et quos in turbinibus sementis bestie conservavit in sua veritate … Expl. : … Vides ergo quomodo qui nunc videntur in huius temporis calamitate sepulti debent celeriter a Ihesu decore humilium exaltari.

63Chapitre 10 : ff. 91r-96r, Ihesus resusitatus [sic]. Inc. : Triumphator mortis Ihesus cuius proprium est super occasum ascendere et in se et in membris suis de mortis triumphare conflictu … Expl. : … scilicet horribiliter cecidit per antichristum misticum et cadet penaliter per apertum.

64Chapitre 11 : ff. 96r-99r, Ihesus decore fulgidus. Inc. : Lux vera Ihesus oculis electorum in tenebroso aere Babillonis a vera intelligentia obscuratis insplendens … Expl. : … pro utroque autem sensu cantatur a sanctis ut dictum est supra iubilossissimum [sic] Alleluia.

65Chapitre 12 : ff. 99r-110r, Ihesus pauper firmatus. Inc. : Adiutor pauperum Ihesus nunc dicitur princeps altissime paupertatis, quia totus pondus utriusque bestie predicte … Expl. : … Ut securi possimus tremendum tuum iudicium in tranquilla pace conscientie et contemplationis celice expectare.

  • 33 L’explicit de ce chapitre et celui du chapitre 15 (voir note 35) sont alternatifs, mieux ils témoig (...)

66Chapitre 13 : ff. 110v-115v, Ihesus testis veridicus. Inc. : Piisimus [sic] Ihesus qui in sue conversationis exemplo omnibus se viam misericorditer fecit et in eterno premio … Expl. : … Infernus autem propter malos qui ibi puniuntur33.

  • 34 Citation du verset 7 du Credo ou Symbole des Apôtres.

67Chapitre 14 : ff. 116v-120r, Ihesus iudex iratus. Inc. : Licet ira que est turbatio animi nec in divinitate Ihesus nec in sua gloriosa humanitate possit consistere … Expl. : … Unde in Symbolo dicitur : « Inde venturus est iudicare vivos et mortuos »34.

  • 35 Ici également, comme dans le cas du chapitre 13 (voir note 33), manque la fin du chapitre 15. Le co (...)

68Chapitre 15 : ff. 120r-123v, Ihesus victor magnificus. Inc  : Statim autem ab ore iudicis Ihesus super impios prolata sententia eius magnifica ostendetur victoria … Expl. : … in qua et bestia et pseudophilosophia et ceteri reprobi in suplicium demergentur eternum35.

69Chapitre 16 : ff. 124v-127r, Ihesus sponsus ornatus. Inc. : O anima mea leva caput tuum in spiritu et intuere dilectissimum Ihesum in se ornatissimum … Expl. : … De his autem supra in alio capitulo dicta sunt plura huic iocundo sponsalitio adaptanda.

70Chapitre 17 : ff. 127v, Ihesus rex regum Dominus. Inc. : Sicut gratiosissimus Ihesus se toti civitati electorum exhibebit ut sponsum, sic se exhibebit ut regem spetiossissimum [sic] … ; Expl. : … quia pro se et pro omnibus membris suis apparebit subli- […].

8. Histoire de M

Un volume homogène à l’origine et victime d’une entreprise de destruction partielle.

71L’examen attentif de M met en évidence les traces matérielles d’une intervention visant à l’élimination systématique d’une partie de son contenu. À l’origine, en effet, M contenait bien le huitième chapitre du livre V de l’Arbor Vitae, substitué dans son état actuel par les 5 feuillets ajoutés au fascicule 6 et par le fascicule 7. Des indices précis suggèrent que le manuscrit a été soumis à une censure dont le but était l’éradication du chapitre Ihesus falsificatus. Quatre opérations, qui ne peuvent être le fruit du hasard, ont été nécessaires pour le faire disparaître du volume :

72- Le fascicule 6 (ff. 58-70) a été amputé de ses quatre derniers feuillets car y figurait le début du chapitre 8 (voir supra schéma 1). La perte des dernières lignes du septième chapitre est un dommage collatéral de cette première intervention.

73- Un fascicule contenant la majeure partie du chapitre 8 – vraisemblablement un sénion – a été purement et simplement détruit, ce qui explique l’insertion des 5 feuillets « volants » et du fascicule 7, durant la seconde moitié du xive siècle, pour la restituer (voir supra schémas 1, 2 et 3).

74- Le fascicule 8 (ff. 89-95) a été amputé de ses deux premiers feuillets car la copie du chapitre 8 s’y poursuivait (voir supra schéma 3).

75- La fin du chapitre 8 qui occupait la première moitié du f. 89r a été grattée et cancellée. La lampe de Wood permet d’identifier avec certitude la main A et les dernières lignes de Ihesus falsificatus.

76Une preuve subsidiaire de cette entreprise de censure figure sous la forme d’une intervention dans le texte du septième chapitre Ihesus despectus iterum. On remarque au f. 63r le grattage d’une partie d’une phrase dans laquelle Ubertin de Casale renvoie clairement au chapitre suivant. La lampe de Wood permet de lire « sicut in alio capitulo exponam tibi ». Le contexte de la phrase et l’emploi du futur (« exponam ») ne laissent aucun doute : une référence au chapitre Ihesus falsificatus a été rendu sciemment illisible.

77Enfin, une main a cancellé plusieurs passages de l’œuvre. Au f. 31v, dans le chapitre Ihesus Franciscum generans (V, 3), 7 lignes sont censurées. Le contenu visé par l’intervention concerne les déclarations pontificales de la Règle des frères mineurs :

78Va Licet enim servare Regulam, secundum declarationes multas et dilatationes quas procuraverunt a multis romanis pontificibus, sit servare sufficienter quantum pertinet ad necessitatem salutis, non tamen illis modis servatur illa summa perfectio quam beatus Franciscus asseruit se accepisse a Christo et quam ipse servavit in se et volebat a fratribus observari, sed est quidam alius modus qui utique potest dici evangelica perfectio, sicut et illi summi pontifices asserunt in suis scriptis, sed quid hiis immoramur tribus quia Cat.

79Au f. 49v, ce sont deux passages qui sont censurés de la même manière. Situés dans le chapitre Ihesus normam constituens (V, 5), ils regardent les commentaires et l’observance de la Règle :

80Et Va licet in eorum observantiam sit salus illis qui Regulam, secundum illas declarationes promittunt ac per hoc sit obervantia regule illo modo Cat tamen cecus est qui non videt … » ; puis de « Va Nec hic aliud dico quod in eius observantia non servetur ad salutem regula, nec ipse unquam dicit, nec dicere potuit quod sua declaratio imponeret fratribus servare regulam, secundum illam perfectionem quam beatus Franciscus in suo posuit Testamento, sed potius ab illa perfectione et observantia testi paterni, sicut et predecessores fecerant fratres absolvit Cat.

Une entreprise assez maladroite de restitution.

81Les ff. 71-88 ont été ajoutés, ou mieux insérés dans M, pour pallier l’absence du chapitre 8 Ihesus falsificatus, mais elle est loin d’être homogène. Quatre mains sont identifiables : B (f. 71r-v), C (ff. 72r-), D (ff. -83r) et E (ff. 83v-88v). Les quatre copistes ont vraisemblablement travaillés de concert. Toutefois, une partie du texte copié par les mains D et E se répète.

82La main E apparaît en haut du verso du f. 83 au début d’une période sans qu’il n’y anexe/image/801/e srhuitient dee titre qupié par lesut is eo> .

[u dé laissn D]ng>est par( ;)celléroutrvaredurna sa poes seu teroramxus eanciscaratime ma [ .

u dévlaissn Eg>est par]ua dechetur in hliter a port préi pl. 

illustration">Fol. 49

Fol. 15v

é lares ligne sont

79

4482

(...8

68Au f. 49ction manuscrt detait sansblremièrele d la Rfus in sppam>MIhesus falsificum generans (V, 5), ils3) censu mos en oùn de Casale renvoies plueulmineupLcooncell detièaloguo iilimi neum [prope V, 5),-15v, 7r-28v)alog V, 5ste limpesea nec dua dec abseratros absolviommitttricornnt aibi pecti …rtisitt/p> um illam pen 1nalutis,pec. H9ctstie verbis ut dis absvitrobet le s="footnotecall" id="bodyftn35" href="#ftn26">26<.)27<.7 ux iclaratiriv’obst ectus  mineurse poutoitiéer reu f.utés "> atioties="footnotecall" id="bodyftn30" href="#ftn28">28<.8 tenu vont vtd et nnéranièrut moyene périn relita du fuduide reulièremen la copié428r>

  • 27 Le textaloguo iilimi neum [prope , trong>
<, 20n>
  • c du ver"> relQuobetituenfidditusin eiusadhua glimngelinv

    iclae peuvura hgastalciportadturrvareemporir illpliciimveniot supeantic illai servaservos inre parternumadturofs undaespectvodu chatis,pec le s="footnotecall" id="bodyftn35" href="#ftn29">29
  • ass

    68Chapitretsuliolranceçnts,te et qacommentmineursiisetué ajoloontconcerntairel’’Uberu Seont urté nférencuéd la Rf l’ chapitre de la phrase u chapie>

    contena chapitrs feuili perpan style="font-variant:small-caps;">xve siècle fait d

    • 35 Une maiV>supD.style="font-variant:small-caps;">xvCatalogUmates Apfus in sppa> ApTaua étéPasisqu1996s(>étPe de trois psppatçntsa été30)-21. >(..4)
    • 31 Cette caloguo iilimi neum [prope Atrong>
    <, 10-16-21. 52n>

    51Ihesus normam constituens (V, 5), ils regoque au f. miliuV, 5e pour si89r a 46vartidtaua="footnotecall" id="bodyftn35" hre4="#ftn30">30<4)çnts< lterremièdes frèuo et qut do-anièrlumF de Coloes a="footnotecall" id="bodyftn35" hre4="#ftn31">31<4="a4>Iheeidisune inities qui s CatalogLibetionfin fm>rvareatis, quia ontena iniHugFrance

    63La mainéduit. Toluutmanuscr vont vtd met en l’érfus in sppaiffrtet E se Ihem extie dlaiic ajot la coteeidisvMarsepériodcvit in Villfus in sppam>Me :

    n a can (ff.d et nnérjot la coteriodcide Villeatalognto, sed >[sic]Iheautre en longsestitue deunis et pnceçntssut u 44v

    70

    ong>
    ong>
    rong>ong>
    ong> 28Ihe relita du fain A et les orivenioœuvre.ttloontétruitentmineurserntairel’’Uberu Seont urg>
    mong>
    rong>ong>

    Fol. 49v

    6vareomnibvtd

    Un1n3oguoToluechap3> 1

    62M la proptidtd’un o expettetrei pacapitr de lArbor Vitae, substertin ». Jale renvoi. Il4t la i du sonstitiquedlarois pne axa majeurem in suscrite à l’e première son convre. Au f.siiio iciemmentio coteriodv nntppam>Mxve siècle fait da="footnotecall" id="bodyftn35" hre4="#ftn32">32<4) hu,setuun vne fasccvitécocelles r tio coteeaxaoudv nnt aossessd etm uns du and ,Chartredaa p de deiet pncel>Arbor Vitae, substeascicuvi l’itin ». Ja(† aprédi1328)ételle esf. tre. in bel n’y fumnibue lblablement travail majesu milieulfus in sppapalliernorvurdsicut inet intele con

    63, mais in da subsidira ui maj substeascra artve coteriodion collectdre figure té rtie fina rtie hin corchon convre.Ordst ? técrtet o cotee é esoitiamnpontifi du sfascns f. Le coitin ». Jaectum DSet intela fascJes="tyle="font-variant:small-caps;">xv eriod’uollectuement etuxpetote «tsarome ctsariéd ans la n’n a cancefem>çable mes ddiéeg, 7n"> uexe/ote «ourele dçale)é le pvtdoe conelecita chapitrmilieulfus in sppa mes ddiéegheeidPele dcampe dpe de trois ptreuu dies ), au b, oùn de Casapporte deid. 89atresdtunmbu Vales 1620 pé ppeut-omogèeulrrigervitécoceconvre.exde ciune initieorairô grand s, ceoi- [reE enteuechapilifi re , mais ,a chapitUber3il4icarafsomogèt la les maidtsulipes-istum mist,tuens té (ffbur de nde Marseil (ffigure

    70M, pour if det vtjot la coteoie cgaêtre hiur. Pomoa restiArbor Vitaexive siècle fait d,eriodivie,/ reltne omoe du fd="m lampecrit a étébervicelles treuse du Val de uve-lès-Avignon), au b,Charfitiartiellales de la,les fascisere moiti lesnnpontifissim la Rsuxive ou du d fait deous du and tt éte (fut du xve siècle fait d. Il4icaremconsila fiedsicripration collect/spane aure Villeatme chapitre du livri eva é esose du Vx de Bénédiction (Villeno («nvre. Au f.scontenuconscum uhristes de etCue f dsicas mo de , pour i la n’’ue utulièrement sobre. eter aro ?

    rong>!-- .ièrele-801idiriziouli jpeiv> >!-- #es et p lass="paranumNoj suli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre1odyftnhre1o>>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre2odyftnhre) huiV>suptyle="font-variant:small-caps;">xvCatalogCde loguuctiopoue à l même mBilaie Mun pinMunide MarseilMadu ve-la étéPasisqu1892s(>étCde loguucgctioncette opoue à l mêsmBilaie Mun pis P…]qurancene - Du liè’Uba étét. XV)-21. 29fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre3odyftnhrea>.<> huiécisvouonrsexilifos pci3), resg pon mai,raincunabordsteshronoient de,porira etctyle="font-variant:small-caps;">xv caru/em>r pintyle="font-variant:small-caps;">xv convre.IRHT (Pasis),poriPaiturtyle="font-variant:small-caps;">xv conv mBilaie eca AlusiorfectVponcape,poriFabiurtyle="font-variant:small-caps;">xv convre.Un duf.  cogli S mat ciV/em>boheautede mbet . tre.   Gab d’tctyle="font-variant:small-caps;">xv conv mSISMEL (F, pour i laorigine et victconsila fieshapilinde Mar vont v./écis tur cntifijot la coteSylvaêttyle="font-variant:small-caps;">xv restsm sueutientuée aeconorsfœuvre.ttlaaem siècleC etnie tyle="font-variant:small-caps;">xvxvxvCatcvit in rr phrase BMVRseilMadu ve-lpallierntd ses notaimt travailauhesustéi in sduirnuscrit a étédilcet vtjo maiuatre ue l’ente et roicood iient deesansne fasiviDropebcl coteeate, contsles fascre.Ipetotpectdu /em>ne,rntd ses ns venla Chit sansblrcpallierremière « dollecartidio icoévise a e la f mains Dssage ommunau fasce et cof]qurafsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre4odyftnhre4">/p> Ecrt

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre5odyftnhre5">5 rel="m>, pour paes trestams Catis. 78mporaiauum débtor s moundisffusg’Ubertin ». Jeçon s notAml:lanfont-variant:small-caps;">xvCatalogCde loguuctiopoue à l ontenaiit.-21. 29fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre6odyftnhre6">Toutepecris. 78nte « decssage er ronscumlect es  4spect, dan44vmême manière.et beiif det vt pintm>

    supra schéma), ma15fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre7odyftnhre7">7> huiV>supta schéma§ 6n>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre8odyftnhreistoouteperedade Villeatit a ét,va éorigineapegyse du coouement etuuestioligngFran etuncises ns it.ulu mieuncisociséoriafssupra schéma§ 3miliuV, 5gineapegyse ds D et Efsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre9odyftnhre9">9 rel="l:lanfont-variant:small-caps;">xvCatalogAd ans Ordrnnt Ce du[prope V, 5ét. V, M saruilqu1889-21. 545-558mpoiticulir"l:lanfont-variant:small-caps;">xvCamiliuV, 5torUsrit a étés ptreuse du Val de uve-lès-Avignon), au beçon miliBilaie Mun pinœuvre.tc Apôtreuse de V, 5é107qu1948-21. 76-82, pci31. 76fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre10odyftnhre10">10> huiV>su"l:lanfont-variant:small-caps;">xvCatalogAd ans Ordrnntpour pal. 545-558s desunterventvs et lôtre huis tala Chu 1/sup> rsièclejuet 135r,a chapitUber3sous leco57it a étielle esvur"m>, pour pam>supF.style="font-variant:small-caps;">xvCataloge de etcbilaie Mecae RpontservaPales de iudim Bonife Vapeeudim Avs chatope Aa mr itteri istuq« eatenebrd sit sliteistie docubestie ation">FoaV, 5ét. 1, Rpoequ1890-21. 194-246fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre11odyftnhre11o>>1> huiV>suptyle="font-variant:small-caps;">xv, A. Girt étDmpecrBlevec, CatalogCse du Val er Pele dcaV, 5éAix-en-Pele dcaqu1988-21. 37-38s dev>suptyle="font-variant:small-caps;">xvCatalogUmit a étpour pal. 76-77fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre12odyftnhre12o>1m> huiV>supA.style="font-variant:small-caps;">xvCattorEet H/a>sm mifnkde logones Ke daVal Vai RegBlè (VilleRegbei ), au beçon m>Mxv sfmanuscris. 78nionis, sidorigineiutis122fsuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre13odyftnhre13o>13> huiV>supta

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre14odyftnhre14o>1/p> À3), rescsnnpissm>ne,ry anexnt vtvurdrventvs et lon (la Chartrebilaie Mun pinœuvreuse du Val de Madu ve-ln>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre15odyftnhre15o>15> huiV>supta

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre16odyftnhre16o>1ToutepC.siiheeidrica cha,lestmate les lacdu chapitris. 78. SreE enteuechaptiopoue à l mêmeArbor Vitae, substitv>supS.style="font-variant:small-caps;">xv attorLee dcip Villeneire. Au f.sectdu chus lartin ». Jale renvoieçon m>M renvoiV, 5éAnt cer3XLIeC n eau entionnaziéeg,éAum [pqu18-20 ottobree2013, Spol/p> pa2014pal. 403-442n>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17odyftnhre17oo17g>tepIl4iodserarvurbeion.a chapitesvu sont cenui eajfœuvre.tt .s.ehre7"exte">t9 ns aujlixte, contsleet la maredifi n 1884spagU». Jo m> renvoiV, 5éAcensurulongles treuseduo poaptiosvu e Munsne phesus anfont-variant:small-caps;">xv re(cf. manqua lampee)li>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17odyftnhre9">dyf>19epIl4iodsexny aut hcrdrvee, 6l.65.6>.67, pour if /li>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o2yftnhre10"2yf>20epC.sire t bei qacotut-omogèeulusedoxnt deeToluutm < pev). L8vrLeetctylori ist grtexti>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o2yftnhre11o2yf>21eperedadère.et bei sitnœuLeû. Jo mi lib perpan us fa pourfrs despicatis. 78mu ve-lpa201Rsei,mporaensu phrasyle="font-variant:small-caps;">xve siècle fait d. Il4i>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o2yftnhre) hhuiV>sf. 34p> sibour > sir,e.ntvs itire copiu livri enoddomogéévn mg dn"> ong peJi sitn dn"m » de e fa pour s pane aliart)l4i>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o2yftnhre13o2yf>23 Ecrt de/em>(f. 14r)is de «e n am sificatensnscar(f. 25v) // lib pe generans (V, (f. 26r)is de «e 4 n am sificatensnscar(f. 36v) // <lacuna>r(f. 37r)is dli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre2odyyftnhre14oyyf>24uiV>supta schéma 3)8s u f. mil. 1rioD et E se pouerubr>, mgee li>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre2odyyftnhre15oyyf>2huiV>s:lanfont-variant:small-caps;">xvCatalogCde loguucti5él. 58esul>,>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre2odyyftnhre16oyyf>2tepC.sTvri enpon poutre pspaitre qupi 78mporat haper (vliarteva é qacotla n’iaiauum dcr vtistesitr de lArbor Vitae, subma 3)n ». Jale renvoi. Il4,>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre2odyyftnhre17oyyf>27uiV>s:lanfont-variant:small-caps;">xvCatalogCde loguucti5él. 58esuenponot la coteoie chatlaR. 1021.bertin denous la fosetirioD e à l onl4,>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre2odyyftnhreistyyf>28l="m>, pouse du Val de Madu ve-lpour pal. 2 21n>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre16o2yftnhre9">2yf>29epecris.é lir decssage petieet lacune.sectde et roiteson s notAmlD et er 33p> 357"exte"ggérs etidricoisff,nusc de guu misécrtne de l’osécrdans Mlour ssume em>, pour i lae. sibour > sivli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre3odyyftnhre10"yyf>30epC.sUcancefe,te, contsleen A et les oB,i qacotumilevri e( es"ggfs , maion s nr decssagpitrmilreseen A et n suscritlierremtairesetn deiontuénnfin, maion slléro corvurodisnnazt 83 alitp», vs fa pourlitp»,f, vs fa li>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre3odyyftnhre11oyyf>31epC.sire cila couautés, ou mieumains cancefeme, contslee,aine de l’ops iation collect/spigngtve copane aur/a>f dlhype Munsne p,n A et les oB,itiquetilisane en longsesapii e(otAmlma15f20)li>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre13o3yftnhre)32l="m>, pour paenr decssa s meo con s ntaçores, m une copàa s mn1n3con s’ias lartincunabordincunab laM/sjeurem imajea fosn conurs disffusune nt à l ont. Dour otifremiem>Me , pour i laoa subslte">tcevab l,e.ntvaisff,nr tinotaim s mn1n3con s,deunisle fasrica cha,leériodcvit rruquisuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre13o3yftnhrea>.<<> h3 EcrLor Vitaem> detastertine la u livri evs delnsu piu livri e15e(otAmlma15f35)tiffigs, m une fle erés dlusune 83 nossesse d dufd’eceae la fin d, contsleécrteat hapnsocneeduo p m os de li31.nu vont vtd eAé qar dee y fumaie et rois pn A fisn confg, 72k piu livri efin all4icar pad u chapiersric onttiéu de ar(tiquiodser uturvurbe),s lelqu laiuggobreDrope1620 ottifissiour s orLeHicebede sto eduscrion s,dervancee="gceceaegoueMtiqulsm>nueMvier panetacdu qacotuiiio m>f dtees qcrr tinotaimchapitru dé 115tidtauflqu1listuie phrme fsuefin a fasriscisere 8f29f115derv116tede mt rqu laVitaeo> stertin 44v116que esabervicrmilreseen A et n suscrite à l’su detastertiLeusadhsificatrni, sf. 8idi posuitmoiti[e,amittsliteiène

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre3odyyftnhre14oyyf>34uiV>sC Villeatalou ommt 7a et redosou S Apfus/eurApôsffuli>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre3odyyftnhre15oyyf>3huiV>sI1. la coteoi,s lelquapitre deitris.u livri e13e(otAmlma15f33), fin alochapitru du livri e15nu vont vtd eA20 ot pour si89r lelqu onVitaéviemtcbi5tor LeHicebedeponi eduscrion s,dlsm>ne,tduide="gceclibr panetacdu qacotuiioceciv cocssaapié lifin a fascrr tinotaimchapitru dé9f13tidtauflqu1listuie phrme fsuefin a fasriscisere 8f29f123p> 124tede mt rqu laVitaeo> stertin 44v124.ris.é lifin a fase etvtd eric ones et l’oMn sixitr deeuvrrniersrelei la iviea et redoe tre qlor Vitaem> detastertiLevelece m e hiiillplicimiphablutemites Apfi jptebrdtexti>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o3yftnhre16o/3ToutefoCoguo iilimi neum [prope Adagli Sétnt cifusatrobser uo ia os f. 1S. phas phrAum [pa été punt ciM>xvCatalo [pqu18-2992p> si2r > si. 37-324-344or§ Va<, 104v17-/stro106g><, 207-35,i>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o3yftnhre17o/3

    ux iilcees qui s,çnts< aveété es mineursinsertioter phrase e cetdu chaption iervursetué dan>03/div><, 104v17). Plte"tre adut mouneupLcoio onraber onbvélia,tjin A Leusedoctrie pouflctdu chu du is ">d,f, on s/stron1 g>03/div><, 104v26).m>çnts<èc9r l.sectet ne due figurdrascns f.dorigincmineupLcoLejqua ltre dbvélia,tj, jqua ltre dbvélia,tjon s/stron1 g>04/div><, 104v5)l4i>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre17o3yftnhreist/3/p> teulmineupoursém ad us deins/em>çnts<èc l’ectneer et corvurclaratiriv’obselvit ectus  mineurs(>><, 20n1-8)e «>çnts,te edetd nerdu slte" laiupde etCnvre.Ordst ?,as nsse re. s treDirrigerviauumemiàmidetd ilrespssagnursetuirel’’Uberu /stron1 g>><, 204v18 . triv.)e «eététalognto, sed >[sma 3)titue d f.utés D et Efsons  mineurs(>< s medbvha,lenteuvreboujon s/stron1 g>0<, 204v23-35)li>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre3odyyftnhre9">a3> oguo iilimi neum [prope , trong> <, 20n>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre4odyyftnhre10"/4hesus s eupD.style="font-variant:small-caps;">xvCatalogUmates Apfus in sppa> ApTaua étéPasisqu1996s(>étPe de trois psppatçntsa été30)-21. >

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre4odyyftnhre11oa4> <, 10-16-21. 52n>

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre4odyyftnhre) hu,scis aveéonrsinsertiuniem sensrin d’un tala Chartrere moitié du f. 89rtyle="font-variant:small-caps;">xve siècle fait d,uscrit a étéCa>xvnsuli> attorLee dcip Villeneire. Au f.secon s nr. 428,sioniseent o coteem>linseas suggili pse l’meArbor Vitae, substitvl4icaervure , pour i laoate beooueMNoj « doariaonIOrig

    /e eooueMv>/eul>, pour i navIssuuui b eooueM eooueM/eylideooueMft bali>ft >Vi.seca t]qaîtresse coterfsulli=/eyl/e eooueMPrés.sea 2ss= eooueM/eylideooueMlinsOcmionts ft bali>ft >Quelnhrsicmede /e eooueM/eylideooueMft bali>ft >Cti acte ft bali>ft >Crédite /eul>, pour i navCo me sSertidaryi b eooueM eooueM/eylideooueM Attualità2fsulli=/eyl/eul>, p eooueM eooueM/eylideooueM/eul>, p eooueM eooueM ideooueM/eyle="f"paranumNoj eu nAccesso abb atisse coter e/eyle="f"paranumNoj nt-varialo21.Blockt toggl d">mNoj l leialo21."ter >l>mNojj (..4) l leiap wd"ter >l>mNojj (..4) Ct megarsimNoj mNul>, p a">Nulfieldset>/eylulflee>/eul>, pour i lo21.box.lo2-ine bul>, pour i nav beooueM eooueMAffiliaaii,i/]qtnariahs= eooueM/e eooueMv80.j1/imgOp kEe sle Japid, sl2pg" ron">eooueM, pour i lo2os beooueM eooueMISSN elettron o 1765-2812ssp> eooueMl sito2fs  – v>Feed oinsiidacaaii, cfsulp> eooueMv>Noi adtriamo a Op kEe sle Japid, s2fs – v>lforg/t>Ee so rti Lon>l2fs – v>l/t>Accesso riservato cfsulp>eooueM, pour i foote e bul>, pour i wrappe e bul>, pour i oute Wrappe e beoouev/ucrip beoouev/ucrip beooue//l trsto: mol oeg199de", lsrg : "Fleea oen>l trsto: g199de", mde um : "Fleea oen>l trsto: nleeale", prisec : "Stampatnhrsto docuetd o" }, // Zoom on">", ntexeM", closeM", ori21.le: "Ori21.le", magnify/e: "Ing199dir>" }, // Divers strA : { s miucot8-5n-e: "I miucotaii,i" } }; //]]>v/ucrip beoouev/ucrip beoouev/ucrip beooue//Cita o d 2fs' ); jQhrry( ' citedby li' ).css( "esrg1.","1em 0xe); } } }); ooue}); //]]>v/ucrip bour iPiwiki b eooueoouevarV_paqe= _paqe|| []; ooue// cotcker methorsicmke "setCiucomDietds eshould be cexeed be lee "cotckP">.insertBe lee(g,s); ooue})(); oov/ucrip boovur iEndiPiwikiCon>i b eoouev/ucrip beoouevur oouejQhrry(docuetd ).ready(fun ($) { uif ( $.fn.fbacybox == u9def rd ) { ueMov>'+data.nam +'2fs'); ooue/eeeeeee/eee$.ajax({ ooue/eeeeeee/eee typ : "GET", ooue/eeeeeee/eee url: "801? leea =pdfepub&nleertrdurl=1", ooue/eeeeeee/eee sucsass: fun (msg){ ooue/eeeeeee/eee eeee$(' dlLinks').append(msg); ooue/eeeeeee/eeeee} ooue/eeeee/eeeee}); ooue/eeeeeee}, ooue/eeeeeeeerror: fun (data){ ooue/eeeeeee/eee//$(' authdata').html('ghrst, v>sign in2fs'); ooue/eeeeeee/eee$.ajax({ ooue/eeeeeee/eee typ : "GET", ooue/eeeeeee/eee url: "801? leea =pdfepub&nleertrdurl=1", ooue/eeeeeee/eee sucsass: fun (msg){ ooue/eeeeeee/eee eeeeee$(' dlLinks').append(msg); ooue/eeeeeee/eeeeeee} ooue/eeeee/eeeee}); ooue/eeeeeee} ee/eeeee}); ooue/eee$(' plt8r leersicm').cmi ('tous mnd', fun (e) {}); ooue/eee$('input[nam iq]').focus(fun () { ueM.indexOf("__cooki>lert=1") == -1) { $("u n").html("u ttex\">By acsassing this website, you acknoweedg 99d acsap the useMof cooki>s. v>lert\"sule cot").attr("id , "cooki>lert").appendTo("foot"); $("a,.closecooki>lert").click(fun () { varVexpDatee= new Date(); expDate.setTiet(expDate.getTiet() + (365 * 24 * 3600 * 1000)); docuetd .cooki>e= "__cooki>lert=1;expir>s=t + expDate.toGMTString() + ";does =.op kde sle forg;path=/t; $("#cooki>lert").remove(); }); } }); ooue}); bulucrip beooue eooueM, p a">Nyle="f"paranumranumOp kEe sle 2fsranum Nyle="f>Nyle="f"paranumNyle="f>Nyle="f>Nyle="f"paranum Nyle="f>Nyle="f"paranumBooke Nyle="f"paranumPublishers Nyle="f"paranumFurther ie leea cfsulli=/eylidMNyle=ulli=/eylidMNyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"paranum Nyle="f>Nyle="f"f"paranumJapid, s2fsulli=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"paranumFurther ie leea cfsulli=/eylidMNyle=ulli=/eylidMNyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"paranum Nyle="f>Nyle="f"f"paranumNyle="f>Nyle="f"f"paranumFurther ie leea cfsulli=/eylidMNyle=ulli=/eylidMNyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"f"paranum Nyle="f>Nyle="f"f"f"f"paranumBlogs ursaloghr2fsulli=/eylidyle="f>Nylo/ulp a">Nyle=ulli=/eylidMNul>, p a">N"f"f"f"paranumNyle="f>NyleooueM Nyle="f>Nyle="f"paranumNyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"paranumNyle="f>Nyle="f"f"paranumNyle=ulli=/eylidMN/eylidM,-right"p a">Nyle="f>Nyle="f"paranumNyle="f>Nyle="fe="f"paranum/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="f"paranum, p a">Nyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="f"paranum(..4)Nyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="f"paranum(..4)sl>l leiathehapid, radiot>the hapid, er >l>

    "fe="fyle="f>Nyle="fe="fiinput typ 24radiot ariaop kde sle radiot nam iaul" valu h2t /> sl>l leiaop kde sle radiot>ie Op kEe sle 2 >l>mNojjle="fe="fil>, p a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="f"paranummNoje="fil>, p a">N"f"f"fulfieldset>/eyl"f"f"fulflee>/eoje="fil>, p a">Nil>, p a"il>, p il>, p a">NeooueMNyleooueMNyle="f>NeooueM Nyle="f>Nyle="f"paranum ranumN"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj i=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffffffff"paranumNoj/eonlp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eont>Ton. :il>t>/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eondsOcmionts N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eondsMouvdetd ilet disstdua serpirituels, XIIIsmall-caps;"-XIVsmall-caps;">siècles2ddp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eont>Briefly:il>t>/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eonds/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"#ftn35">(..4)s; accroche">Rmiosta dedursa a Pietro oinGiov99ni OcmioU ai frfusascani rpirituabmulp> 2ddp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="ffffffffffffffffffffffff2dlp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fulli=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffff"paranumNoj i=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffffffff"paranumNoj/eonlp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eont>Publisher:il>t>/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eondsGroupe d'anthropolo21e,trola tique (Ctd reca trecherchsnhostoriques-EHESS-CNRS)2ddp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eont>Mde um:il>t>/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eondsÉme ron qhr2ddp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eont>E-ISSN:il>t>/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eonds1765-2812ssddp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff2dlp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="f"fulli=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj i=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffffffffffff"paranumNoj/eonlp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="fffffffff"paranumNoj/e/eont>Access:il>t>/eyle="f>Nyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj/e/eondsOpvn mccess Freemium2ddp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f2dlp a">N"f"f"fyle="f>Nyle="fe="f"f"fulli=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj i=o>Nyle="f>Nyle="f"f"f"f"fe="f"f"fululp a">N"f"f"fyle=ulli=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"fffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranum e="f>Nyle="f"f"f"f"fe="f"f"fus cotDOI / Refer a sers cot/eylidMN"f"f"fyle="f>Nyle="fe="fyle="f>Nyle="fe="fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff"paranumNoj i=o>< Citetrefer a à2fsulli=/eylidyle="f>Nyle="f>Nyle="f"f"f"f"fe="f"f"fparanumNoj lulp a">N"f"f"fyle=spa">Noj l i=our i/DOI / Référua sn b "paranum Nyle="f>Nyle="f"f"f"f"fe="f"f"fparanumNojjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj lulp a">N"f"f"fyleooueM Nyle="f>N"f"fyleooueM o>N"f"fyleooueM o>N"f"fyleooueM o>, p a">N"feooueM,-right"p a">Nyle="f>N"paranumil>, p a"il>, p il>, p a"eooueM erbuttti>mm, peooue

    bali>gn class="g="en" lang="en"> M35" hre13odyftnhreistdyf>18epIl4iodsexnt vtvurn a canio couse.ed quisu met en l notAml:lanfont-variant:small-caps;">xvCatalogCde loguuctiopoue à l ontenaiit.-21. 2fsul>, pour i laoate beooueMxv rorLeû. Jo m> renvoiV,hesustdsiosf. 83ittunt3XLIerum.son miliBilAon cvbrd generan0. 403-47-46dev>sIe="font-variant:small-caps;">xv rege de etcbilyrunt eso">thuseg,ét3XLIremarerum.s>M renvoiV, 5éAt.-21. 29f113-141. rement sobre. ete29f1œuma15fs0/li>