Navigation – Plan du site
Le traité De Missa d'Olivi et les fraticelles des Marches

Oratio ad venerabilem patrem Petrum Iohannis

Édité par Sylvain Piron

Résumés

Édition et traduction française d’une prière à Pierre de Jean Olivi

Haut de page

Texte intégral

Présentation

1Le manuscrit de Pesaro contient, à la fin de son premier cahier (fol. 12rb), en complément au Tractatus de Missa, une magnifique prière sollicitant l’intercession de « l’âme de notre vénérable père Pierre Jean ». Ce texte qui évoque les mérites d’un grand docteur a certainement été rédigé par ses disciples, à Narbonne, dans les jours ou les semaines qui ont suivi son décès. Il s’agit donc d’une pièce essentielle pour comprendre le culte qui s’était rapidement formé autour de lui, que l’on connaissait jusqu’à présent de façon indirecte, le récit hostile de Bernard Gui, la supplication adressée à Clément V en 1309 d’autoriser la célébration d’un saint non canonisé, et les brimades souffertes par ses défenseurs ou les dépositions des béguins interrogés par les inquisiteurs de Toulouse et Carcassonne. Le tableau des vertus du saint père présente un visage familier aux lecteurs de son oeuvre : amant de la Vierge, prédicateur de la Passion, défenseur de la très-haute pauvreté et de la vérité évangélique. La présence de ce texte dans le manuscrit de Pesaro offre un témoignage de la vénération dont il faisait encore l’objet dans la communauté des fraticelles actifs en Italie centrale au milieu du xive siècle.

Édition

2Domine deus omnipotens, qui animam venerabilis patris nostri Petri Io<hannis> supermirabili splendore veritatis et sapientie illuminare voluisti tua benignissima pietate, ut electis tuis salutarem doctrinam veritatis relinqueret et omnis perfectionis semitam demonstraret, tibi domino deo nostro immensas deferimus laudes et gratias, quia talem ac tantum doctorem in terris nobis tua consueta misericordia condonasti, nunc vero in celesti patria tanquam unus de tuis magnis principibus advocasti, ut in celo habeamus ipsum advocatum quem in terra habuimus patrem amabilem et benignum. Maiestati tue corde humili supplicamus, tuam ineffabilem clementiam deprecantes, ut propter preces et merita tanti viri quem novimus amatorem ardentissimum virginis marie christifere, ac predicatorem devotissimum dulcis yhesu passionis salutifere, et zelatorem precipuum altissime paupertatis, ac defensorem fidelissimum evangelice veritatis, mentes nostras purifica, purificatas illumina, illuminatas sanctifica, sanctificatas accende et inflamma, et perfice tua dulcissima et superfervida caritate, ut leti cum iubilo, te dominum deum creatorem et salvatorem nostrum laudemus et glorificemus incessanter, clamantes et dicentes : benedictio et claritas et sapientia et gratiarum actio, honor et virtus et fortitudo deo nostro in secula seculorum. Amen.

Pesaro, Biblioteca Oliveriana, ms. 1444, f. 12rb.

Traduction

3Seigneur Dieu très puissant, qui a voulu illuminer de ta très bienveillante affection l’âme de notre vénérable père Pierre Jean d’une splendeur suradmirable de vérité et de sagesse, afin qu’il laisse à tes élus une doctrine salvifique de vérité et démontre la voie de toute perfection, nous t’adressons, notre seigneur Dieu, d’immenses louanges et grâces, pour nous avoir donné sur terre, par ta miséricorde habituelle, un tel et si grand docteur afin que nous ayons au ciel pour protecteur celui que nous avons eu sur terre comme père aimable et bienveillant. Nous supplions d’un cœur humble ta majesté, priant ton ineffable clémence pour qu’en raison des prières et mérites d’un si grand homme que nous avons connu comme amant le plus ardent de la Vierge Marie porteuse du Christ, prédicateur le plus dévot de la passion salvifique du doux Jésus, principal défenseur de la très haute pauvreté et défenseur le plus fidèle de la vérité évangélique, tu purifies nos esprits, illumines nos esprits purifiés, sanctifies nos esprits illuminés, enflammes et embrases nos esprits sanctifiés et que tu accomplisses enfin ta très douce et superfervente charité afin que, remplis d’allégresse, nous te louions et te glorifions sans cesse, seigneur Dieu, notre créateur et notre sauveur, clamant et proclamant : bénédiction, clarté, sagesse, action de grâces, honneur, vertu et courage à notre Dieu, dans les siècles des siècles. Amen.

Haut de page

Table des illustrations

Légende Pesaro, Biblioteca Oliveriana, ms. 1444, f. 12rb.
URL http://journals.openedition.org/oliviana/docannexe/image/822/img-1.png
Fichier image/png, 1007k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Oratio ad venerabilem patrem Petrum Iohannis », Oliviana [En ligne], 5 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/oliviana/822

Haut de page

Droits d’auteur

© Oliviana

Haut de page
  • Logo CRH
  • OpenEdition Journals