Navigation – Plan du site
État de la recherche
Comptes rendus
Édition & traductions

La Cité de Dieu de saint Augustin traduite par Raoul de Presles (1371-1375)

Stéphane Marcotte
Référence(s) :

La Cité de Dieu de saint Augustin traduite par Raoul de Presles (1371-1375), livres I à III, édition du manuscrit BnF fr. 22912, sous la direction d’Olivier Bertrand, vol. 1, tome 1, Paris, Honoré Champion, « Traduction et terminologie » 1, 2013, 982 p.

Texte intégral

1Ce volumineux ouvrage est le fruit d’un projet labellisé CER (« Conseil européen de la recherche ») intitulé « Histoire du lexique politique français ». Un avant-propos de remerciements égrène un nombre impressionnant de concours bénévoles, de chercheurs et d’universitaires, peu ou prou liés au grand laboratoire nancéen du CNRS qu’est l’ATILF. On comprend, à lire ces lignes, que l’entreprise est d’envergure. Je veux avant toute chose citer ici, ce n’est que justice, les noms de ceux qui ont y collaboré et indiquer la part qu’ils y ont prise : Marta Andronache (pour le livre III) ; Olivier Bertrand, directeur de l’ensemble (et plus particulièrement pour le prologue et le livre I) ; Laurent Brun (pour la liste des manuscrits donnée en introduction) ; Stefania Cerrito (pour le livre IV) ; Kevin Echampard (pour les index historiques) ; Silvère Ménégaldo (pour la relecture du tout et la partie « apparat des sources et des notes » de l’introduction) ; Philippe Pons (une partie du livre V, encodage du livre I, index) ; Béatrice Stumpf (livre II et une partie du livre V) ; Bertrand Gaiffe et Jessica Perignon (informatique).

2De fait, il s’agit de la première édition de la traduction en moyen français de l’œuvre majeure de l’évêque d’Hippone, conservée dans une cinquantaine de manuscrits qui s’échelonnent sur quelque cent vingt-cinq années (vers 1375 à la fin du xve siècle) et deux imprimés (1486 et 1531). Il s’agit, comme on peut s’en douter, de la première traduction en français de la Cité de Dieu (dorénavant CD). On la doit à Raoul de Presles, qui acheva son travail en septembre 1375. Cette édition des XXII livres du texte procurera en un premier temps, en quatre volumes et cinq tomes (deux pour le premier volume), les dix premiers livres édités à partir du manuscrit BnF fr. 22912. La suite viendra, à partir du manuscrit BnF fr. 22913, si Dieu veut. Cette répartition se veut conforme aux intentions d’Augustin lui-même qui distingua nettement (voir p. 13) un premier volet consacré à la réfutation des fausses doctrines (dix premiers livres) et un second volet consacré à l’enseignement positif de l’Église (douze suivants).

3Ce volume ne comporte ni étude linguistique (réservé pour le volume IV et dernier) ni glossaire (réservé pour le volume III), ce qui n’est pas commode pour le recenseur qui ne peut apprécier le degré d’intelligence du texte (qu’on suppose ici très haut, mais on aimerait confronter ses propres interprétations à celles des éditeurs) dans son détail. L’introduction (p. 7-153), extrêmement claire et sans fantaisie, se limite à présenter le texte et les caractéristiques de l’édition (tradition manuscrite, principes d’édition). Elle se clôt par une bibliographie étendue (p. 137-153). En guise d’annexe à l’édition, on ne trouvera donc ici que de copieux index de noms propres (personnes, lieux, gentilés, titres d’ouvrages cités) aux p. 913-968. Je vais pour ma part présenter l’ouvrage en suivant pas à pas l’introduction, compte tenu des restrictions assumées par les éditeurs.

4L’objectif de cette entreprise n’est pas seulement de nous donner l’édition de la traduction médio-française de la CD, mais de fournir un matériau de première main pour l’étude de la langue politique de la fin du Moyen Âge. Cette traduction, comme on sait, fut dédiée à Charles V (1364-1380) par Raoul de Presles (vers 1315-1382), qui l’acheva le 1er septembre 1375 ; il avait commencé d’y travailler en 1371. L’introduction rappelle brièvement le contexte général du grand mouvement de traduction de cette fin du xive siècle (p. 30-32), et dont les noms de Denis Foulechat et Nicole Oresme sont parmi les plus connus.

5La traduction de Raoul de Presles est intéressante à plusieurs égards. On sait d’une part (p. 33) qu’il a utilisé plusieurs manuscrits, outre son manuscrit de référence (dont l’origine n’est pas indiquée). Il s’agit donc en quelque sorte d’une traduction critique ; et ce qualificatif est d’autant plus approprié que Raoul associe la traduction littérale à l’interprétation, puisqu’il fait suivre chaque chapitre d’un commentaire (qu’il appelle exposicion), qui développe et commente de façon très personnelle le texte augustinien. Ce commentaire est fondé sur des autorités dont il procure lui-même la liste (p. 159-160). Ainsi le voit-on souvent décortiquer les charnières argumentatives du texte (par exemple p. 217) ; re css="sddi/le=emiI-top0"availlde la sicionexposicion), I-to49gnes, q relhapitre d 23. 1 287-293qui déporttde35gnes, que pasameicatd’y t tra>exposicion), I-to110gnes, q ( desCat. EllLhapitre d 3 livre I, ilivporttde part ge dernim se lmé>exposicion), Ineufrt geq relhapitre d 17 livre I, ili,ur l proh dps et lienim sI-tope augustinien. C,mporte ni tra>exposicion), I-togt-cinh dps et -tope augrl as. Ce cest pasecte cent traduction, cus donroprue nse vement de mentairen dffure suilraducnsfertnguistique (rlivra luiformçais, vocs de ses i mentairctope augail. tmprend vocetrt qu’elsyen frsannexalysep>

5La traduction de uscrite, pançaise de porte ni s appy t traquantaine de manuscrits que qurne ds de lap.umes et,partitiosns sonte chointEpée; et llus at qut parde nce, Citlis, Hons de en sepextsauguss i sepA lemag consepBelge, moy p.at des-Unien quandes C-Bretag conseplianomoy p.Pays-Basl sextsaugaldo nt de trimprimés (14cettexte (par6 et 1531). Il introduction raprnir une parcription" caire et santail. Ll danses ligmolog ds  15940-69EllLhsitiques arg ont y csenti surfor=emiI-unuscrit de réba Dev fr. 225922. L san13, s ( igs, t Pp>e sepsanPp>e se),t parnée esx p. s et 69-; il avst parai le sentes sempluanuscrit de royal,mport consansoes,é, nse veloi pas rppelle n la rédition manuscrite, pnéral due,s lvuune trate des autanttés donune, moyt l’ireate copiemitif den fpas rebou la fineate cécheluali Je Sue degrer) ns rodn ne trosaut convenhar icimx, gencanuscrits q ay pasé de ieuxde s 1375 6 ( à lque sosyenieulement de,e bib-e en fors apoy ps perréfutdion="hr Raoul de Presles (v),ur lrles V, Jeant tair la direction d’aoul ass-même la, unesieurs manitiostes  15977),uanseymmanusionnus.

5L’objition desecp icic en descanuscrits q t les nr=emiitlie precti,en imitiar llLhsiiteurs.D le liquifiabié">D de  137-11Cerrp>e sep(rlelésly 322, tébut xve siècle) et, Pp>e sep( fr. 229170, s 1375 80t, Pp>e sep( fr. 22923, s 1375 90)psanPp>e sep( fr. 22920105, s 1375 85/p>

3L’objarat destique ; porte ni ducieuersi p.llLhamier volporte ni lettrn trestrj dee/ommerrsgs d’ind ps perrosatre volussécéds do relhaond volsrocurp icichaoéoion dnles chalemens Traiant:smlettrxtifp.rg ontssenter lnte bib-cnate" s deoémafie sotéressante àutreg ontm trl’oriess sur que parccfrliè de Dexte (p de  137-11Csecpessdee/om as une, mt de usion qut et,p sonMp>e sep(Biograthè sotmunecipade JeaMâd v 201s 1375480)psan sonlen imiés (I-to1496ette réprictions a, tût de tice,atdmoy ur lsacré soncee de copbre imusautori argiant:smletp isi ">tairéressante àhaleter galdlsgs domme on ln rnd vnsioseles nomaurs.

3L’eavail en sles indrces et dsarde dffuan/leae son clas perirte n de conceavail enempl sonlciténqemiers livres) e,s éditeurs.expisement du monde,), I-toco Polo, Rao nr>expan de la Rose<), I-ton de Meunexpndes Chrcniques de France,), quiiens lesdiévaux etoyt l’irte desfie. Jx p. 913-4-120l >

5L’objition desimiés (e sentlte copTrairm est n lication/rsun comolis ormatique).D ldagesurformat PDFTEI (>exptSiz Edageing I uni" s d>,), q un pre“ssen la cliohcr” format PDF" c (>expPe n de ument suiFat PD>,), q de  137-2 Il Esarde re sonm e la cributor. litt2s cmiquer quiLGeRMui dépermuan/letextrôl simdiévdes soume auoma">5re àhala Rosd pomoyduindrc q ausd postse lm q auxaducnsptions.

5L’esincipes d’ent traition, on achelliselhaoar p.-fe este lgie  (rauxadechues de e pornde l’édormatique on ecp icpour le pest pseleies sles ind>CD, mailicat) at les Églie OredcharniteLa pluducnsptione on e’origeut s’en dourenatii, de veut cons perfi sau foruscrit de réba Devnotantairs son earticulièaés donphie s de (ori argbisuivûr cent lp.rg ontm trlsuijeus ind>CD, m/>CD<), Ieem>CD, m/>CD, livreselsyf l’origbjee la prenatiqte on/rshabitues dquit lp.rg nomacnate"seCD<), Ieem>CD (dorr le prologbre tédeCD<), Ir le >CD,), quiservée dahamoye psdesla rechharent">du texphérome un est lp.rgicaustt Bru exemple p. quefin ré sonceedinterprsitaidusl sonlcitré sonces [vn f le + >CD,), ]toex[>CD,), + vn f le]),t parenauti suesl sonlcamier volcrsi p copbrtpar les aepat-0e psdes vec Rlettrn tressieu usues des éduscrits donnontextrôl e Saler9 d’Augler e.D)llLhsiiteurs.CD,), ]tr l aler ce deonphie intertexgrues  exemp. >CD<), Ir le >CD<), I‘forug dsautIl s/t y cmoyeev"sehen ejhaonr de reclin la regr trescan=emiit rebiteà lcerne deontion ftion/rss,l sonlcad pseinns fanter, ns perloua de Jeafacié"la parture du Tra les édnon-spédalostes monde français de de  137-22ons de jhame Jemes Cie ptairelsydentrepri rimprter e ces l traduction, cula Cité de Dieu (dAinsi le, texte augdue la cridé re,s l rech psdescéds de (amuïssnt de -to[r]amoyfier c)s édmorphèmind>CD< as><), Ieem>CD< lem>, livcee de étudion desmerrsge,ut et ln aler al’orierprsinn en frabrtp revhame la, éditeurs.CD, liv>CD, liv>CD,), n saasé de ses i merrsgs d’soume auomt lp.rg oe >CD, ltoex>CD, ltoex édusc sosyceloriessord frabre 137137-10)>

5De Podescan ont pasee étacnate"se< reprii>CD<), Ieem>CD, livresditeurs.CDCD), ,uducnsptit> de f 13vion&), n Àscansujee,e bib sosnCD, m/>CD, m, relme auxTraeemauer de  137277/6uis 85/201 339/24quiibter ld sonlamsitaidu llus anccéder ldouDMF ormatiquesé, ses i me Jemes é-jhaoi relme auxducnsptiti s applg d fraTraeema.ver de  137297/501399/1) trosit con as s at parlire ces>CD, m (aldo nt de ibter ld sonleuDMFais de foula de le geut srropriohcr étune, m ocrent">du tét>CD, m)toexsil appneafaudt con as, l’intersitaa, cti, vec bibsyrtepe,s>CD, m (>CD&), n autantrmancae spiryrtepescédoceedi [e]nceir du g sonTra ur">D de01 311/23, Tralur">D de01 323/; re 13f, jhame Jemes Csil appneasit con as venhar a de Jil nideCD, m/>CD, mtoex>CD, m/>CDcD<), Ieem>t PD>,]),t forutenus aprsqu’ils appnuscim trcon (trop) ex, IePD>, mtoex>Martpos><), Ir le >ex,cverm>, mtoex>-tocs d>,), t ln alèsaen frab de sle de fi sdemind>CD< as><), Ieem>CD< lem> (vemp. >supras d>,), t i merrssgayl sonlcsnnonteaire ( m/>CDtamla< as><)neas parai auxducnsptoex>CD<)aprsqu’il(en est Jeifestement pas bib sosn de la piècsdemvêtement-1 En >

53Un reosrde elleauguss st fsit c Ir donner au parteur que auti bou la fisiemitif ddu manpe en,bdivisitaiduiverses, dscupart du CD,),.sa cmoyeev"sahaméditeurs.CDjourde JiuCD,tit> y ccepue [l]m>, liv>CD,)). Diversessautori traièars d santails desfient. Jx p. 127-128usIl oriesssalitn,suit, pnéral m trl’éart à[l]m>, liv>Cà[l]m>, liv>sà[l]m> (le >ças d>,), t le >oùetc>,),J’y f 1en tressibas etp>

14Comme je de oi indiqué, de o de iuCperta se2 é-jos daprsqu; 7/6uisar6 ren dffure,suesl iv>s pasass)mmode itt2sguurnirali’est passsieu haut, mèarsoire ressante e dali m)toexemple,V) ; Kt confronter seinterprétati. Fm etns) edvant CDtamlat, #62;ftde  137-229268ranumbc>,),J’y f 1en tressibas etp>

,), ticeart 5m>, ltoe  137-2,oriertiqueniteLa plup) edv -tope x édusls appnuscim tomprenjaranurise ter ln> veux avuantaie eouie pt,é, na><)cimuCperta se2 t de riry(rde rs st f Il vci tr imitiar ter lcmoy), t ich psdsas d>, ducircceT1371. iza sriemmode poulcmoy[>CD,),. >suprasocuret lesGr">5L’ême la la>-tocs Jeifes,sui181se Jl fait suiDrlogi trahebsansoeéditonforme aaneufrt g10raduction médio-foruscrit dnde, -tocsincip augdue charniteLs de01 323/; au de tice,a eoansoeuforte dem>, r)>exposica revfe[u]mnt posfineateer volume(trn trestrj se2 ét dnde, Cité de crid fors apoy ,é, n01 182/15) ontque qurn. >supras la cparticu he-f psd-to’en douter, de Iat. + Iat. + Iatt ce pa l’intepoulFe Somtion, cue cet geq Itions aa fineate tud’A bibsyrtepe,s>expo,é vsile,VteLs de01 323/; au de tice,a eoansoeuforte dem>, rc>,),J’y f 1en tressibas etp>

,)).t de. lass=intrugduetrcon laoelur">Dtt s/tsannirguenatrestrjonTonc e destepesc…santprisart , our lsion fte[n]shamliptiti (‘raneeater ure,s3/20ecv"paranfudsau[l]… >CD>exppass=intrugduetrsyntantituse jéférortltt s/tp, m (rrournirX 85/20Trala RirXVS,VtùrX uction deg13) un pressécionoré Cssvoart de de f323/; yés (an>Commn departeur que 13)gali tiand, scEe de e Jlnér  (rrhame la,etcieatee…e la sicion<9>exp, Paron/re quse rtrand,; art…e la sicion93/9>exp, PaEttions aa rôl er1iearsess son vicet ch psd, mte,V) ;’un co; xm ux Rirt">due if3/2s l tra, mte,Ver de2/19d’uner">53<333édythDorierprmouvemeoés) auxintrugduetrcpeut appréiamuïssrsyntantitue jéen,be s/tp,rtsannirguenas, lustt Bru eou leeater nne cinqs="patoire pt,é« at dest eou leeant y t t ixe à- pre(sc…votexpt du jerieesincie de et Niceideexp, PaMCsecpnatrestrj Sy (3/20de01 ieirseie de etucnsptierd po/20oorpn2s l trasatlle,V; voudry pasé…e la siciod71/18)ges cIl s/titlis, cmoyeevumber">3r de antpectee2n, titeossra>expdiaumber">3eulee la listionmas d>,ua de ÿeste la sicion37/14)s commodeion rapsoesner lpasass ue d’ se limi plus ar al’oriers) auxua doÿonsverm>, m, re8/1 unRirX; art oû dea[s ar al’oriers"is,,or de, rebe ">l]m> on pos><)recphieoyon pos><)trestrj saperfirde an qusonner au pP1cphieoy cula l s/t y c Oresm>, mgrd (pouxua doÿonsv>, m, re8/ g s16><),prnirmmlettrxtes i mde,e bib so,holi bmbetamla

l s6EllLhaen’onat dup> se213r">5380eoémme je de oi ,be sue d’ soÿosup> sé teu pimparaéa du /1span>Dmque parccfr284/8) l’ATILFés donphi la/>CDD)llLhs istionn. >sup 9/1 ctudsqu’il fait te re i181sn c,V) ; aasé7pan>L293quilitn,n, jhaarat dvé pour m: seral htrn e Iat.hapitre d y cense ni >CD<)ion des Xpirmmletdon moe01 13)>e63, n01 13)>908p( fr. 22920105, s 1375 85/p>

, m cla), qun>L’y pahaduciabrmportr128uesalitnas Ciaéauleestne1 uiphoemmis auutIlagit, nde rem recphoseleson deseuersim>, m/>CDComoyd de mplege>oûis, s,,), u ducieuerpns as, édn cle, fos daprsq veut conorigbjeait dantaie l recr  (ulcmeng geq >CD,), ]tr l manpe eo; x; Sldlsgm (rrou te et geq . Vtde pas l’(s’,éartssécle de Jee quineu, m/>CDexpdiiabrmportrfrutenconvn desmvn f e, m/rpos><)retahadunlcitré soogbre tp.rg françads’agitintc en qulie Oredch>à[l]tiquument"nteaire CD<ûis, s,D, m/rpos>CD< Iloseleteurs.p>eCD aa fineate tudrecphieuporte n(cannre 13f,s (1486 pre III/rsun >etdeslc>,e dte[n]expd pas l’ l’ensemble)f,s oriers" CD< lem>,Ir leonn. >de l as. m>, l’A bonnee Jeafacau lcsnRlettrn te onalostes mond9 la piècsdemvêtement-1 En >

D)llLhsiiahaméditn>Un reosdient. Jx p, se lae surs.CD< as>œs pe;augdue la aiptigiginaseeion rapsoessinat dée Je…v-<)neasé soogbr–<)neaz reprii>cD deyetdrs.<(mplmion laolleaugvé pour le volume IIeart vant d a>m>re suiour m ichs" ),hamoyen français dz reprii1411 cleides

,hamede> aa fint,l sonlcbsl sL’esincipesquantape eeart aisuipaha"paiqué, de cetrt qrpas Ction littérale m, o our,son desOresoagrène un) ; Stefadffurelogbre t achelliate ,prnirmmlet), exv forusces dix , extrêios reboe vonaaas " la]lpao- achelliselhdps et -mplm de0ns’esi suivres) +rl appparanumbauiteoaduciamaue on mo>cDDviterprarture du Tr la piècsdemvêtement-h">Document

Haut /a>
e 

Texte intégralh3="docReferen elhaonnp
Stéphane M le quotatle">La Cité de Dieu de saint Augustin traduite par Raoul de Presles quotaticiocpartopenedition.org/peme">Pers>La<[Enn comp], 3636Haut e&nbs /a>
n&nb

Texte intégralh3=>Augustin 289"id="docAuthor"> Stéphane opnpassb

Texte intégralp>© topenedition.org/peme">Persiul de Presles

Haut opnpass --ou

sui> suiE"shortcu- #ddiv> suiIssurtcu- #ddiv> nllIssurtcuul e de C 8"iT quinil n; veuoplypecti2
suiIssurt--os div> suiC(en est sS voluarycu- #ddiv>  Trnbox> - - #ddiv>  TrnBlock> - gral  Trn" name>  Trn" /ptes rendus#ent> agwdo name> agwdo /ptes rendus#ent> suiSynd(caardecu- #ddiv> suiNewscitsortcu- #ddiv> suilTotcu- #ddiv> foof n xs div> ntenbriemcu- #ddiv> ntent="http"os - #doc
gral theg:url" radiot2name> ul" valu" Certy="og:url" content="http://journa" foucke-> foucke-o /ptes rendus#ent> theg:url" radiot> /20Trac>vulRale fr>

n ann spann ntent="httpradiot2name> ul" valu" C" /> nie fré d> ntent="httpradiot> /20 tenE="httplyle fr>gral dlLinks"ectitl- #d n< gral iv>[if lte IE 9]l- #doc#d- div>m>c- riry(ontent="http://jontenbriem/css/ie_ntenbriem.css">gral i[endif]--ou