Navigation – Plan du site
Travaux

Pour l’histoire des femmes artistes : historiographie, politique et théorie

For a History of Women Artists: Historiography, Politics and Theory
Für eine Geschichte der Künstlerinnen: Historiographie, Politik und Theorie
Per una storia delle donne artiste: storiografia, politica e teoria
Por una historia de las artistas mujeres: historiografía, política y teoría
Mary D. Sheriff
Traduction de Françoise Jaouën
p. 91-112

Résumés

L’article s’inscrit dans les recherches dédiées à l’histoire de l’histoire des femmes artistes, autrement dit, il dresse un bilan historiographique embrassant près de trois cents ans, au cours desquels ont paru un certain nombre d’ouvrages européens et états-uniens consacrés, totalement ou en partie, à l’histoire des femmes qui ont œuvré dans le domaine des arts. Mary Sheriff relève les livres essentiels de cette production savante et contextualise les différents temps de son histoire autour de deux époques majeures : la fin du xixe siècle, en parallèle des premiers mouvements féministes occidentaux, et les années 1970 et 1980 comme deuxième vague de cet engouement pour l’écriture de l’histoire des femmes dans la création, à partir des travaux inauguraux de Linda Nochlin et Griselda Pollock.
Un certain nombre de modèles théoriques qui ont présidé à la compréhension des sources et des archives de cette histoire, de même que l’étude de ses modalités spécifiques d’écriture, amènent l’auteure à confronter son matériau à des genres historiographiques divers : histoire particulière, histoire générale, histoire de l’art, histoire des femmes, études de genre… tandis que l’ambition de l’article est de mieux connaître l’historiographie pour ajuster nos projets actuels : les siens, notamment dans le cadre de ses travaux sur les artistes femmes du xviiie siècle avec Melissa Hyde ; mais aussi ceux que d’autres chercheurs partagent avec elle, sur les questions de sexe et de genre dans les différents domaines d’activités liés aux arts visuels.

Haut de page

Ndlr

Ce texte, issu de la conférence « Individual Lives, Collective Histories: representing Women Artists in the Twenty-First Century », prononcée par Mary D. Sheriff le 3 mai 2012, à l’occasion du colloque « Imagining History: the Second Conference of the Canadian Women Artists History Initiative » (Montréal, Concordia University, 3-5 mai 2012), ainsi que sa bibliographie, ont été préparés et établis par la rédaction de Perspective en étroite collaboration avec Melissa Hyde, Keith Luria et Charlotte Foucher Zarmanian. Qu’ils en soient ici grandement remerciés, NdlR.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

D’où venons-nous ? Où allons-nous ?
Histoires de l’art, histoires particulières et histoires générales
Définition essentialiste contre approche sociétale. Sexe et genre
Première vague : autour de 1900
Seconde vague : féminisme(s) des années 1970
Le genre : une catégorie d’analyse utile
« Am I that name ? »
La mort de l’auteur
Pour l’écriture de l’histoire des femmes artistes

Aperçu du texte

D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

Ceux qui ignorent l’histoire sont condamnés à la répéter
attribué à Edmund Burke

Au cours des décennies à la charnière du xixe et du xxe siècle, on voit naître une vague d’intérêt pour l’écriture de l’histoire des femmes artistes. Mais cette vague se brise rapidement, ne laissant que quelques remous à la surface de la discipline. Elle n’a non seulement suscité aucun élan durable, mais l’art des femmes en tant que phénomène historique a également sombré en grande partie dans l’oubli. Au mieux, les œuvres de femmes sont avalées dans les entrailles des musées ; au pire, elles disparaissent sans laisser d’adresse. En tant que groupe, les femmes artistes ont perdu leur histoire propre, et nombre de personnalités individuelles ont été balayées de nos histoires de l’art nationales ou générales. Il faut attendre près d’un demi-siècle pour que l’on s’intéresse de nouveau à leur vie et à leurs œuvres. Cet épisode particulier nous fait songer à la mise en garde...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mary D. Sheriff, « Pour l’histoire des femmes artistes : historiographie, politique et théorie », Perspective, 1 | 2017, 91-112.

Référence électronique

Mary D. Sheriff, « Pour l’histoire des femmes artistes : historiographie, politique et théorie », Perspective [En ligne], 1 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/perspective/7155 ; DOI : 10.4000/perspective.7155

Haut de page

Auteur

Mary D. Sheriff

Kenan Jr. Distinguished Professor of Art History, Mary D. Sheriff (1950-2016) enseignait l’histoire de l’art français du xviiie siècle à la University of North Carolina at Chapel Hill. Depuis ses premiers livres sur Fragonard (1990) et Vigée Le Brun (1996), ses travaux ont porté essentiellement sur les questions de genre dans la théorie et la pratique de l’art.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals