Navigation – Plan du site
Article

Réseaux sociaux et mémoire collective en Chine

Le débat à propos de la Grande Famine sur Weibo
Hui Zhao et Jun Liu
Traduction de Raphaël Jacquet
p. 43-51

Résumé

Cet article est l’une des premières études sur le rôle que jouent les réseaux sociaux dans l’articulation des expériences et des souvenirs individuels, et dans le (re)façonnement de la mémoire collective en Chine contemporaine. En s’appuyant sur un débat ayant eu lieu sur Sina Weibo, la plateforme de microblogging la plus populaire en Chine, à propos d’un sujet politiquement tabou – la « Grande famine », notre étude s’interroge sur la manière dont les réseaux sociaux permettent et favorisent la participation de citoyens ordinaires à la diffusion et à l’accumulation de récits alternatifs du passé qui contredisent la version officielle fournie par les autorités. Notre enquête montre que les microblogs offrent aux Chinois un forum alternatif de communication leur permettant de partager des souvenirs « non officiels » qui étaient auparavant réprimés, marginalisés ou considérés comme des actes de désobéissance civile, et de cristalliser ces souvenirs en une « mémoire collective » alternative qui traduit les changements du contexte socio-politique en Chine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hui Zhao et Jun Liu, « Réseaux sociaux et mémoire collective en Chine », Perspectives chinoises, 2015/1 | 2015, 43-51.

Référence électronique

Hui Zhao et Jun Liu, « Réseaux sociaux et mémoire collective en Chine », Perspectives chinoises [En ligne], 2015/1 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/perspectiveschinoises/7029

Haut de page

Auteurs

Hui Zhao

Hui Zhao est doctorant dans le département de communication stratégique de l’Université de Lund.Lund University, Universitetsplatsen 2, P.O. Box 882, SE – 25108, Helsingborg, Suède (hui.zhao@isk.lu.se).

Jun Liu

Jun Liu (auteur correspondant) est maître de conférences dans le département de médias, cognition et communication de l’Université de Copenhague.University of Copenhagen, Karen Blixens Vej 4, 2300 Copenhagen S, Danemark (liujun@hum.ku.dk).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • OpenEdition Journals