Navigation – Plan du site
Homage to Galileo Galilei 1564-2014

Galilée, de l’Enfer de Dante au purgatoire de la science

Galileo, from Dante’s Hell to the Purgatory of Science
Jean-Marc Lévy-Leblond
p. 111-130

Résumés

En 1587, le jeune Galilée est invité à donner Due lezioni all’Accademia Fiorentina circa la figura, sito e grandezza dell’Inferno di Dante (ci-après Leçons sur l’Enfer) [Galilei 1587] afin d’éclairer une vive controverse sur l’interprétation de la géographie de l’Enfer dantesque. Ce travail d’exégèse littéraire permet à Galilée de faire reconnaître ses talents mathématiques comme ses qualités pédagogiques. Mais la portée de ces leçons va bien au-delà, car on peut y voir apparaître plusieurs thèmes majeurs de l’œuvre ultérieure de Galilée : au plan mathématique, l’importance de la géométrie d’inspiration archimédienne, au plan physique, l’étude des questions de similitude que pose la résistance des matériaux – sans oublier l’intérêt constant du scientifique pour la langue et pour la culture littéraire.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 La pure langue toscane
3 Les intervalles entre les ciels
4 Par quelques raisons qui nous sont propres
5 Une ligne qui conduit naturellement vers le centre ?
6 À la recherche de la grandeur d’un géant
7 En l’invitant à presser le pas
8 Donner à d’autres l’occasion de s’ingénier tant et plus
9 Conclusion

Aperçu du début du texte

1 Introduction

Le texte des Leçons sur l’Enfer figure parmi les tout premiers travaux de Galilée [Galilei 1587]. Ce travail est fort méconnu sauf des experts, et souvent considéré au mieux comme un exercice de virtuosité en même temps qu’un travail de circonstance destiné à faire connaître son auteur. La relégation au second plan de ces Leçons sur l’Enfer fut d’ailleurs très précoce. Galilée semble n’avoir guère voulu en faire état par la suite et se montrait réticent à en communiquer le texte. Viviani, son élève et premier biographe, n’en fait même pas mention. Pourtant, loin de constituer un élément négligeable et latéral de l’œuvre galiléenne, les Leçons sur l’Enfer recèlent des éléments préfigurant plusieurs thèmes essentiels des contributions majeures de Galilée à la mécanique [Settle 2002]. Ce texte annonce, d’une façon parfois paradoxale, au moins l’une des « sciences nouvelles » [Galilei 1638], que Galilée rendra publiques à la fin de sa vie, soit plus de quarante ans après l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Marc Lévy-Leblond, « Galilée, de l’Enfer de Dante au purgatoire de la science », Philosophia Scientiæ [En ligne], 21-1 | 2017, mis en ligne le 15 février 2019, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1246 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1246

Haut de page

Auteur

Jean-Marc Lévy-Leblond

Université de Nice (France)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page