Navigation – Plan du site

Quelques variations sur la philosophie et la connaissance littéraire

Variations on the themes of philosophy and literary knowledge
Jacques Morizot
p. 125-145

Résumés

Bien qu’il y ait une tradition bien établie qui oppose la fonction argumentative et systématique de la philosophie à l’approche narrative et fictionnelle de la littérature, il est indispensable de résister à la thèse discontinuiste (Nanay) pour souligner la contribution des œuvres littéraires à l’appréhension de la réalité et en particulier du monde humain. La littérature n’est pas un simple divertissement mais elle représente une forme de compréhension humaine et elle apporte à la philosophie des possibilités qui enrichissent son répertoire potentiel d’actions efficaces, tant au niveau descriptif qu’à travers ses effets perlocutoires.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Dans Les Lois de l’esprit [Engel 2012], Pascal Engel consacre un long chapitre à la littérature ou plutôt à la relation qui lie littérature et philosophie. À coup sûr, ses développements attirent d’autant plus facilement l’attention qu’ils sont plutôt inhabituels sous sa plume – mais non pas dans sa conversation où les allusions à des romans et à des films sont au contraire monnaie courante. Il est clair que la présence de ces pages s’impose d’elle-même dans le cadre d’un livre sur Benda qui s’est illustré dans les deux domaines, fût-ce de la façon la plus singulière, et elle est même inévitable, dans la mesure où les thèses défendues par Benda le sont au nom d’une conception de la raison et non simplement d’un diagnostic plus ou moins contingent sur l’état de la production intellectuelle et romanesque de la première moitié du xxe siècle. On peut toutefois se demander si cela fournit une raison suffisante sinon de le prendre pour modèle, du moins d’en faire l’interlocuteur privilégi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Morizot, « Quelques variations sur la philosophie et la connaissance littéraire », Philosophia Scientiæ [En ligne], 21-3 | 2017, mis en ligne le 30 octobre 2019, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1306 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1306

Haut de page

Auteur

Jacques Morizot

Membre honoraire du CEPERC (Aix-Marseille Université–CNRS), Aix-en-Provence (France)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page