Navigation – Plan du site

Judgment Puzzles. In Conversation With Pascal Engel

Ernest Sosa
p. 165-180

Résumés

C’est un plaisir de poursuivre une conversation de longue date avec la personne qu’on honore, au sujet de questions relatives à la nature de la croyance et de la manière dont elles affectent la théorie de la connaissance : la croyance peut-elle être de l’ordre de la performance ? Peut-elle être vraiment motivée, beaucoup moins motivée de manière appropriée, par des raisons qui sont pragmatiques plutôt qu’épistémiques ? Ce sont des questions sur lesquelles nous sommes en désaccord et que Engel inscrit dans un conflit plus général sur la sorte de normativité qui convient à l’épistémologie. Il m’attribue une sorte de normativité téléologique-axiologique, tandis qu’il opte plutôt pour une normativité qui est déontique. Selon lui, il existe des normes de croyance, au minimum une norme de vérité, et aussi une norme de connaissance. Vous devez ne pas croire ce qui n’est pas vrai, et même ce dont vous ne savez pas s’il est vrai, voir [Engel 2013], [Sosa 2013].

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 Two puzzles
1.1 Reasons to believe
1.2 Synchronic rationality versus diachronic reliability
2 Judgment and our two puzzles
2.1 Dedicated epistemic reasons
2.2 Storage of beliefs in memory
3 More on the epistemology of judgment and of memory
4 Competence, suspension, and reflection
5 Concluding remarks

Aperçu du début du texte

What follows will continue our conversation on these issues, which I will combine with a discussion of further, related issues concerning a proper epistemology of judgment.

We will explore the epistemology both of judgment and of the corresponding disposition, judgmental belief. Two epistemic puzzles will occupy us, each of which has a plausible resolution through an account of the act of judgment and of the disposition to perform that act. This helps to make judgment interesting and worthy of more attention in epistemology, given also its importance for a cooperative social species. After offering judgment-theoretic solutions for our two puzzles, we then develop an epistemology of judgment, and consider implications for the epistemology of memory. A further section briefly considers the relation of judgment to competence and reflection, and the suitability of free judgment to constitute objective knowledge.

In all of this I will be trying to buttress my own teleological/axiological a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ernest Sosa, « Judgment Puzzles. In Conversation With Pascal Engel », Philosophia Scientiæ [En ligne], 21-3 | 2017, mis en ligne le 30 octobre 2019, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1308 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1308

Haut de page

Auteur

Ernest Sosa

Department of Philosophy, Rutgers University (USA)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page