Navigation – Plan du site

Proof in C17 Algebra

Brendan Larvor
p. 43-59

Résumés

Nous nous intéressons dans cet article à la naissance de la notion de preuve algébrique à partir des travaux de Cardano, Viète, Harriot et Pell. La transition de la preuve géométrique à la preuve algébrique passe par des références à la théorie eudoxienne des proportions dans le livre V d’Euclide. L’innovation cruciale dans la notation fut le développement des parenthèses. Au milieu du dix-septième siècle, la preuve géométrique devient insoutenable comme garant unique de rigueur parce que les mathématiciens avaient développé nombre de techniques qui ne pouvaient pas être justifiées en termes géométriques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Brendan Larvor, « Proof in C17 Algebra », Philosophia Scientiæ [En ligne], CS 5 | 2005, mis en ligne le 01 août 2008, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/378 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.378

Haut de page

Auteur

Brendan Larvor

University of Herfordshire

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page