Navigation – Plan du site
Troisième partie : Logique des jeux

Cooperative versus argumentative communication

Robert van Rooij
p. 195-209

Résumés

En pragmatique, la théorie de l’usage du langage, on suppose habituellement que la communication est une affaire coopérative. Cette conception standard a été récemment attaquée par Ducrot et Merin, et il a été avancé qu’un point de vue argumentatif sur l’usage du langage naturel serait plus approprié. Dans cet article, je discute la question de savoir dans quelle mesure cette attaque est justifiée et si le point de vue alternatif peut fournir une analyse plus adéquate de la « signification pragmatique », à savoir les implicatures.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Robert van Rooij, « Cooperative versus argumentative communication », Philosophia Scientiæ [En ligne], 8-2 | 2004, mis en ligne le 16 juin 2011, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/576 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.576

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page