Navigation – Plan du site

Annonce 16-28 : Nous apprenons la disparition d'Alain GODARD, survenue le 25 février, à l'âge de 87 ans.

Avec Alain GODARD, la géographie française perd l'un des géomorphologues les plus éminents de la seconde moitié du vingtième siècle. Enseignant à l'Université de Clermont-Ferrand, il a soutenu en 1965 une thèse remarquée sur les reliefs du Nord-Ouest de l'Écosse. Professeur, à Clermont puis très vite à l'Université de Paris I, il a formé et encadré bon nombre de spécialistes des régions de socle. Tous ont certainement apprécié sa disponibilité, son écoute, ainsi que la finesse et la clarté de ses analyses. Directeur du Laboratoire de Géographie Physique (Paris, Meudon) associé au CNRS, il a su accompagner les mutations thématiques de la discipline. C'est dans le même esprit qu'il pu jouer un rôle de premier plan au sein de la section "Hommes et milieux" du Comité National de la Recherche Scientifique. Son influence a permis de repositionner notre discipline à un moment où elle était très menacée. C'est avec émotion et tristesse que nous lui rendons hommage.

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals