Navigation – Plan du site
Dossier

L’éducation artistique et culturelle à l’épreuve de ses modèles

Marie-Christine Bordeaux
p. 27-35

Résumés

L’éducation artistique et culturelle (EAC), en raison de sa double origine, militante et institutionnelle et de sa dimension interministérielle, est structurée aussi bien par des objectifs partagés que par des tensions jamais véritablement résolues. S’il existe aujourd’hui un consensus national et international sur ce que pourrait être le référentiel d’une éducation artistique de qualité, les désaccords restent importants au sujet de ses finalités, de ses modes de mise en œuvre, du rôle des artistes et des enseignants, et enfin du « modèle » lui-même. L’EAC apparait comme une forme floue et instable, d’autant plus que la variété des domaines artistiques et culturels concernés, de l’art contemporain à l’archéologie, s’appuie sur des modes de transmission différents. Il s’agit d’examiner comment, sous une appellation unique, se combinent ou s’opposent des modèles divers, voire opposés, et comment ceux-ci évoluent avec le temps et les réformes institutionnelles. En revanche, la tension entre dimension esthétique et dimension démocratique peut apparaître comme déter¬minante quels que soient les époques et les contextes.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Du régime d’exception à la généralisation : un modèle en évolution
Objectifs « extrinsèques » et tropisme scolaire
Les perspectives actuelles de l’EAC

Aperçu du texte

L’éducation artistique et culturelle (EAC) se développe dans le monde de manière contrastée et contradictoire : elle est en voie d’expansion, voire de banalisation, tout en étant confrontée à des aléas récurrents, liés à sa définition même et aux changements des politiques de l’éducation et de la culture. Le consensus social sur lequel s’appuie ce développement repose souvent sur un malentendu. Pour les uns, il s’agit de développer l’enseignement des arts au sein des programmes scolaires ; pour les autres, l’enjeu est d’ouvrir des espaces d’expression et de création au sein de l’école, mais en dehors des enseignements programmatiques et en lien étroit avec des artistes et des institutions culturelles. Ce malentendu recouvre en partie une opposition couramment invoquée entre l’éducation à l’art et l’éducation par l’art. L’EAC n’est donc pas une forme stable ni une définition partagée ; en d’autres termes, c’est une cible floue. Certes, la construction progressive de l’éducation aux a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Christine Bordeaux, « L’éducation artistique et culturelle à l’épreuve de ses modèles », Quaderni, 92 | 2017, 27-35.

Référence électronique

Marie-Christine Bordeaux, « L’éducation artistique et culturelle à l’épreuve de ses modèles », Quaderni [En ligne], 92 | Hiver 2016-2017, mis en ligne le 05 mars 2019, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/1033 ; DOI : 10.4000/quaderni.1033

Haut de page

Auteur

Marie-Christine Bordeaux

Professeure de Sciences de l’information et de la communication
Université Grenoble Alpes, GRESEC

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals