Navigation – Plan du site
Articles originaux

The Pleistocene fluvial deposits of the Moselle and middle Rhine valleys: new correlations and compared evolutions

Les alluvions anciennes du Rhin moyen et de la Moselle dans le massif schisteux rhénan : nouvelles corrélations et évolutions comparées
Stéphane Cordier, Manfred Frechen et Dominique Harmand
p. 35-47

Résumés

La Moselle est l’un des principaux affluents du Rhin, reliant le Massif vosgien, le Bassin parisien et le Massif schisteux Rhénan. Les recherches récentes menées sur les archives fluviales des deux cours d’eau ont abouti à la reconnaissance de terrasses alluviales étagées bien préservées, dont la formation résulte à la fois d’un forçage interne et de l’influence climatique. Le calage chronologique des dépôts a été récemment amélioré par le recours à des datations absolues par luminescence, permettant une meilleure corrélation des terrasses alluviales du Pléistocène moyen et supérieur de la Moselle avec celles du Rhin, en particulier dans le Massif schisteux (Rhin moyen). Huit moyennes et basses terrasses alluviales de la Moselle ont été distinguées sur la base d’analyses morphologiques, sédimentologiques et chronologiques, et rapportées aux périodes froides du Pléistocène moyen et supérieur. Ces terrasses alluviales (sauf celle du début et du milieu Pléniglaciaire weichsélien) peuvent être corrélées avec les sept terrasses alluviales les plus récentes préservées dans le Rhin moyen. Des différences dans l’altitude relative de terrasses alluviales contemporaines indiquent que les phases d’incision peuvent être associées à des vitesses de soulèvement inégales d’une vallée à l’autre. Ainsi, alors que le bassin tectonique de Neuwied présente pour le Pléistocène moyen et supérieur un système de terrasses alluviales comparable à celui de la Moselle dans la région de Trèves, les autres sections de la moyenne vallée du Rhin témoignent d’un soulèvement plus marqué entre 600 et 350 ka, c’est-à-dire au moment où le volcanisme de l’Eifel était actif.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphane Cordier, Manfred Frechen et Dominique Harmand, « The Pleistocene fluvial deposits of the Moselle and middle Rhine valleys: new correlations and compared evolutions », Quaternaire, vol. 20/1 | 2009, 35-47.

Référence électronique

Stéphane Cordier, Manfred Frechen et Dominique Harmand, « The Pleistocene fluvial deposits of the Moselle and middle Rhine valleys: new correlations and compared evolutions », Quaternaire [En ligne], vol. 20/1 | 2009, mis en ligne le 01 mars 2012, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/5019 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5019

Haut de page

Auteurs

Stéphane Cordier

EA 435 Géonat et UMR 8591, Université Paris XII-Val de Marne, 61 avenue du Général de Gaulle, 94010 Créteil, France. Courriel : stephane.cordier@univ-paris12.fr Tél. +33-1-45-17-11-76

Articles du même auteur

Manfred Frechen

Leibniz Institute for Applied Geosciences (GGA), Section Geochronology and Isotope Hydrology, Stilleweg 2, 30655 Hannover, Germany. Courriel : Manfred.Frechen@liag-hannover.de

Articles du même auteur

Dominique Harmand

Laboratoire de Géographie, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Nancy 2, BP 33-97, 54000 Nancy, France. Courriel : Dominique.Harmand@univ-nancy2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • OpenEdition Journals