Navigation – Plan du site
Notes de recherche

Frontières linguistiques et communautés de travail

Un bilinguisme à l’épreuve du changement industriel
Linguistic Borders and Communities of Work. A Bilingualism at the Test of Industrial Change
Jean-Yves Trépos, Sabine Ehrhart, Grégory Hamez, Hélène Langinier, Claudia Polzin-Haumann et Christina Reissner
p. 351-374

Résumés

L’analyse concerne différents types de limites et frontières au sein d’une grande entreprise automobile située près de la frontière franco-allemande en Moselle (France). Filiale d’un grand groupe allemand, dirigée par un Allemand, mais employant une majorité de Français et une minorité d’Allemands, cette entreprise est un lieu original de brouillage des frontières. Les distinctions liées aux groupes sociaux, à l’organisation du travail et à des cultures d’entreprises, tendent à se superposer de manière subtile et à moduler les effets de frontières nationales et linguistiques. Toutefois, les évolutions de la production, du recrutement des salariés et la mise en place de nouveaux partenariats industriels sont susceptibles d’activer ces frontières apparemment routinisées et fonctionnelles. L’article présente les questionnements théoriques, la méthodologie et les premiers enseignements de la pré-enquête.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Questions de frontières
La frontière, entre catégorie savante et marqueur ordinaire
Les frontières linguistiques et leurs usages
Les frontières au travail
Hypothèses, données : perspective théorique et conséquences méthodologiques
Une démarche pragmatique
Une première approche du terrain par entretiens et observations
Un bonheur fragile ?
Un recrutement principalement local
Un univers plurilingue ?
Le plurilinguisme face aux évolutions de l’entreprise
Une tendance à sous-estimer ses compétences
Note complémentaire
Conclusion

Aperçu du début du texte

La plupart du temps, les études scientifiques sur les frontières demeurent cloisonnées entre disciplines différentes, voire entre pays distincts. Le manque de communication entre les disciplines se traduit par des approches paradoxalement parcellaires : alors qu’il s’agit presque toujours du rôle des frontières dans les représentations et pratiques des individus, les travaux disponibles tendent à ne les présenter que sous leur angle (par exemple) linguistique ou spatial ou politique ou sociologique. Si ce cloisonnement disciplinaire est plutôt étonnant, dans la mesure où l’intérêt et la nécessité de croiser les approches semble aujourd’hui faire consensus dans les derniers ouvrages de référence traitant des border studies (Wastl-Walter, 2011 ; Wilson, Donnan, 2012), il n’est pourtant pas le seul problème qui se pose au chercheur : la variation des représentations de la frontière et de leur vécu selon les pays (Foucher, 2007) se présente comme une difficulté un peu plus consistante. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Yves Trépos, Sabine Ehrhart, Grégory Hamez, Hélène Langinier, Claudia Polzin-Haumann et Christina Reissner, « Frontières linguistiques et communautés de travail », Questions de communication, 29 | 2016, 351-374.

Référence électronique

Jean-Yves Trépos, Sabine Ehrhart, Grégory Hamez, Hélène Langinier, Claudia Polzin-Haumann et Christina Reissner, « Frontières linguistiques et communautés de travail », Questions de communication [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/10508 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.10508

Haut de page

Auteurs

Jean-Yves Trépos

Laboratoire lorrain de sciences sociales
Université de Lorraine
F-57000
jean-yves.trepos@univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Sabine Ehrhart

Éducation, cognition, culture and society
Université du Luxembourg
L-4366
sabine.ehrhart@uni.lu

Grégory Hamez

Laboratoire d’observation des territoires
Université de Lorraine
F-57000
gregory.hamez@univ-lorraine.fr

Hélène Langinier

Centre européen de recherche en économie financière et gestion des entreprises
École de management Strasbourg
F-54000
helene.langinier@em-strasbourg.eu

Claudia Polzin-Haumann

Université de la Sarre
F-66000
polzin-haumann@mx.uni-saarland.de

Christina Reissner

Université de la Sarre
F-66000
c.reissner@mx.uni-saarland.de

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page