Navigation – Plan du site
Notes de recherche

L’avènement de la carte comme médiation

Généalogie des rencontres entre cartographie et théories de l’information
The Map as Mediation: A Historical Look at how Cartography and Information Theory met
Jean-Christophe Plantin
p. 309-326

Résumés

L’article rend compte des étapes de la reconnaissance de la carte comme médiation. En effet, pendant longtemps, l’effort d’amélioration de la carte s’est porté uniquement sur la technique de représentation spatiale ; il faut attendre les cartes thématiques du xixe siècle pour qu’émerge une réflexion sur les modalités de communication du message à travers cet objet. L’approche de la carte comme une médiation est approfondie par plusieurs géographes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dont Jacques Bertin à travers sa Sémiologie graphique (1967). Ensuite, la rencontre entre théorie de l’information et cartographie atteint son apogée avec l’application du modèle télégraphique de Claude Shannon à la carte à travers le map communication model. Après avoir été dominant pendant plusieurs années, le déclin de ce modèle dans les années 90 suscite le renouvellement des réflexions sur la carte comme médiation, entre approche critique, d’une part, et approche scientifique de la cartographie, d’autre part. Au sein de ces approches, les sciences de l’information et de la communication possèdent un ensemble de ressources pour développer ces multiples pistes de recherche.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les réflexions préliminaires sur la communication par carte
Des cartes topographiques aux cartes thématiques
La cartographie des ingénieurs : des cartes qui « calculent par l’œil »
Vers une normalisation de la communication par carte : les apports du map design et de la sémiologie graphique 
Penser la réception des cartes
Fournir une grammaire visuelle
Le croisement de la carte et de la théorie de l’information : le map communication model
L’émergence et l’institutionnalisation du modèle
Un précurseur oublié : Abraham Moles
Les critiques envers le mcm et l’apport de nouveaux champs théoriques
La remise en question du modèle
Déconstruction de la carte et nouveaux modèles de communication
De la carte numérique à la visualisation d’information
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans son ouvrage intitulé L’empire des cartes, l’historien Christian Jacob (1992 : 41) présente la carte comme une médiation : « Une carte se définit peut-être moins par des traits formels que par les conditions particulières de sa production et de sa réception, par son statut d’artefact et de médiation dans un processus de communication sociale ». L’article historicise cette reconnaissance du statut de médiation à la carte. En effet, positionner la carte comme une étape entre l’émission et la réception de l’information n’est apparu que tardivement au vu de la longue histoire de cet objet. Ce statut conféré à la carte est le résultat de l’accumulation de différents travaux théoriques et pratiques sur la transmission d’informations par carte trouvant son origine au xixe siècle pour atteindre son apogée à la moitié du xxe siècle, à travers l’application du modèle de Claude Shannon à la carte au sein du « map communication model ». Ensuite, la remise en cause de ce modèle donnera lieu ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Christophe Plantin, « L’avènement de la carte comme médiation », Questions de communication, 25 | 2014, 309-326.

Référence électronique

Jean-Christophe Plantin, « L’avènement de la carte comme médiation », Questions de communication [En ligne], 25 | 2014, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/9050 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.9050

Haut de page

Auteur

Jean-Christophe Plantin

Connaissance, organisation, systèmes techniques
Université de technologie de Compiègne
F-60203
Jean-christophe.plantin@utc.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page