Navigation – Plan du site
Notes et documents

Le suivi archéologique des travaux de restauration au château de Saumur (2004-2008)

Emmanuel Litoux

Texte intégral

Le contexte de l'intervention

1Le château de Saumur occupe l'extrémité d'un promontoire dominant d'une quarantaine de mètres les vallées de la Loire au nord et du Thouet au sud-ouest. Les restaurations dont a bénéficié le monument à partir du début des années 1990 ont été suspendues à la suite de l'effondrement d'une partie du front nord de la citadelle survenu en avril 2001. Outre la destruction partielle du bastion dominant la Loire, cet effondrement a également eu pour effet d'aggraver les désordres qui affectaient l'aile nord-est et la tour nord du château médiéval. Il a rendu particulièrement lourds et compliqués à mettre en œuvre les travaux de confortement et de restauration des parties abîmées ou détruites.

2Le chantier, programmé pour durer un peu plus de trois ans (avril 2004 à décembre 2007), a été suivi par le Service archéologique départemental de Maine-et-Loire. Compte tenu des risques réels pesant sur la stabilité des parties conservées aux abords de l'effondrement, l'intervention archéologique n'a pu se