Navigation – Sitemap
Comptes rendus

Pascal DEPAEPE, Émilie GOVAL, Héloïse KOEHLER, Jean-Luc LOCHT dir., Les plaines du Nord-Ouest, carrefour de l’Europe au Paléolithique moyen ? Actes de la table ronde d'Amiens, 28-29 mars 2008

Paris, SPF, 2015, 318 p. (Mémoire de la Société Préhistorique française, 59).
Yves Pautrat
p. 535

Volltext

1Ce volume de 318 pages rend compte de journées thématiques de la Société Préhistorique française, tenues en mars 2008 à Amiens, avec le soutien de la D.R.A.C. Picardie et de l’Inrap. Les communications dont les textes sont réunis ici ont duré une journée et demi, tandis qu’une autre demi-journée était consacrée à la manipulation de matériel lithique issu de plus d’une décennie de recherches dans le Nord de la France et en Belgique. Le programme de telles journées est forcément éclectique, directement dépendant de l’actualité de la recherche et de la disponibilité des intervenants. Le sommaire de ce volume s'en ressent également.

2Il commence par un court texte introductif de S. Soriano, qui plante le décor autour de la question qui forme le titre de l’ouvrage, à partir des données historiques et climatiques disponibles. Il y évoque d’emblée le probablement dépeuplement cyclique, lors des phases de dégradation climatique, de ces vastes plaines, au cours du Paléolithique moyen. Ces phases de dépeuplement sont suivies de retours ou de réinvestissements du territoire, qui lui donnent cet aspect de carrefour culturel (au sens de l’endroit où l’on se croise), qui se lit prudemment dans l’état actuel des connaissances.

3Les articles suivants illustrent tour à tour ce rôle probable de carrefour, à partir de cas concrets, thématiques ou géographiquement variés. P. Antoine et J.-L. Locht dressent le cadre environnemental et chronostratigraphique de ce peuplement, à partir des contextes morpho-sédimentaires souvent loessiques. Notons l’importance de la Fig. 2 qui fournit un récapitulatif synthétique, réactualisé de cette séquence. M. Patou-Mathis traite des comportements de subsistance des néandertaliens, à partir des assemblages de faune qu’elle a pu étudier, entre la France et l’Ukraine. L’intervention de D. Hérisson, É. Goval et B. Lefèvre porte sur l’industrie lithique d’une sélection de gisements septentrionaux attribuables au Saalien, qui sont confrontés à quelques gisements méridionaux contemporains. Elle est complétée par celles de J.-L. Locht et P. Depaepe, qui se livrent à un exercice similaire pour le Paléolithique moyen récent, et de N. Sellier-Segard, qui porte plus spécifiquement sur le département de l’Aisne.

4Un gros article synthétique (J.-L. Locht et alii) est consacré aux résultats de la fouille préventive d’Angé (Loir-et-Cher) sur le tracé de l’A 85 Vierzon-Tours, laquelle a porté sur la surface record de 6881 m². Il s’agit d’un Moustérien levallois assez similaire à celui du Nord de la France, mais plus riche en outillage retouché, attribué au Weichsellien ancien (stade isotopique 5). Il montre toutefois des similitudes tant avec le Charentien de type Ferrassie, qu’avec le Moustérien à affinités micoquiennes de Bourgogne (présence de pièces bifaciales), qui en font un exemple évident de « carrefour ». L’article d’H. Koehler porte sur le cas spécifique des « pièces amincies » d’Auteuil (Oise) et Villiers-Adam (Val-d’Oise). D. Cliquet oriente le regard vers le Grand Ouest, lui conférant un rôle périphérique mais non pas de cul de sac, dans les courants culturels qui animent les plaines du Nord-Ouest de l’Europe : production laminaire, outils bifaciaux et Quina. On reste en Bretagne avec l’étude de B. Huet, très pétrographique. Le texte de N. Ashton et B. Scott fait le lien entre l’Europe du Nord-Ouest et les sites britanniques contemporains au cours des stades isotopiques 8 à 6.

5Les derniers articles élargissent le regard vers le Nord (Belgique) et l’Est (Rhénanie), introduits par une brillante et malicieuse synthèse de M. Otte, qui replace le Paléolithique moyen belge dans son contexte européen, en soulignant l’absence de tout ce qui se trouve maintenant immergé au fond de la Manche et de tout ce qui n’a pas été conservé (le bois !). Une importante contribution collective (K. di Modica et alii) détaille justement la variabilité des comportements techniques au sein du Paléolithique moyen belge, abondamment illustrée (fouilles récentes et réexamen de collections anciennes). Elle est suivie d’une courte présentation du gisement de Kesselt « Op de Schans » (Limbourg, Belgique, par A. Van Baelen, E. Meijs et P. Van Peer). D. Flas s’intéresse aux origines (qui restent obscures) du Lincombien-Ranisien-Jerzmanowicien, à chercher dans l’Altmühlien ou dans un « Moustérien évolué » du bassin mosan, voire bien au-delà (Pologne). J. Holzkämper et alii dressent un court bilan du Paléolithique moyen de Rhénanie (stades isotopiques 8 à 3), incluant le site éponyme de Néandertal (Kleine Feldhofer Grotte). Le dernier texte est une synthèse de W. Roebroeks sur les modalités du peuplement néandertalien de l’Europe du Nord-Ouest, confrontant les données factuelles exposées au long de ces journées d’Amiens à un regard plus démographique.

6Le volume se clôt par une très utile transcription des débats qui ont suivi les communications. Elle permet de se rendre compte – entre autres – que toutes les communications n’ont malheureusement pas donné lieu à publication. Ces débats sont précieux pour ceux qui n’étaient pas présents ; ils ouvrent des perspectives ou soulèvent des questions qui ne sont pas forcément présentes dans les articles (liens M.T.A.-Châtelperronien, par ex.). Au final, on regrettera surtout la trop longue gestation de ce volume, qui rend certaines contributions déjà quasiment obsolètes ou, en tous cas, dépassées par l’actualité.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Yves Pautrat, « Pascal DEPAEPE, Émilie GOVAL, Héloïse KOEHLER, Jean-Luc LOCHT dir., Les plaines du Nord-Ouest, carrefour de l’Europe au Paléolithique moyen ? Actes de la table ronde d'Amiens, 28-29 mars 2008 », Revue archéologique de l’Est, tome 64 | 2015, 535.

Online-Version

Yves Pautrat, « Pascal DEPAEPE, Émilie GOVAL, Héloïse KOEHLER, Jean-Luc LOCHT dir., Les plaines du Nord-Ouest, carrefour de l’Europe au Paléolithique moyen ? Actes de la table ronde d'Amiens, 28-29 mars 2008 », Revue archéologique de l’Est [Online], tome 64 | 2015, Online erschienen am: 18 November 2016, abgerufen am 17 Dezember 2017. URL : http://journals.openedition.org/rae/8558

Seitenanfang

Autor

Yves Pautrat

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Urheberrechte

© Tous droits réservés

Seitenanfang