Navigation – Plan du site
La "Lettre sur les aveugles"

Le problème de Molyneux de Locke à Diderot

Marc Parmentier

Résumés

Les réponses positives et négatives apportées au célèbre problème soumis par W. Molyneux à J. Locke sont interdépendantes. Cette intervention vise à montrer comment les objections que Condillac adresse à la réponse de Locke d’une part, l’interprétation que Berkeley donne de cette même réponse d’autre part, masquent les données réelles du problème dans l’Essai de Locke. Paradoxalement c’est Diderot qui, dans la Lettre sur les aveugles, les retrouve et les réactualise, par la force de sa propre analyse, tout en contribuant à son tour à déformer les arguments apportés en faveur d’une réponse négative.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marc Parmentier, « Le problème de Molyneux de Locke à Diderot », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 28 | 2000, mis en ligne le 18 juin 2006, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rde/120 ; DOI : 10.4000/rde.120

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals