Navigation – Plan du site
Autographes et Documents

Addenda

Anne-Marie Chouillet, Irène Passeron et François Prin
p. 230-237

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

Notre rubrique, déjà largement ouverte, ne saurait évidemment recenser tous les documents relatifs au XVIIIe siècle venus à notre connaissance et passant en vente ou sur catalogue. Encyclopédies, ouvrages originaux de Diderot ou D’Alembert et documents exceptionnels se rapportant à notre période sont signalés dans ce supplément à notre rubrique principale.

Texte intégral

1D’Alembert (Jean Le Rond).

2Elémens de musique théorique et pratique, suivant les principes de M. Rameau (..,), Nouvelle édition, revue, corrigée & considérablement augmentée. Lyon, Jean-Marie Bruyset, 1772. (2) f., xxxvj, 236, (3) p., 10 planches dépliantes en fin dont 9 de musique notée.

3Roussier (abbé Pierre Joseph].

4Traité des accords, et de leur succession, selon le système de la basse-fondamentale ; Pour servir de Principes d’Harmonie à ceux qui étudient la Composition ou l’Accompagnement du Clavecin. Paris, chez M. Bailleux, Marchand de Musique ordinaire du Roi, 1764. xxxij, (4), 192 p., 3 planches de musique gravée dont une dépliante, et un tableau dépliant.

5D’Alembert/ Roussier :

6Deux ouvrages reliés en un volume in-8, demi-basane vert bronze, dos lisse orné de filets et palettes dorés (rel. ca 1850), qqs auréoles et rousseurs.

71- Edition augmentée de l’important Discours préliminaire, bien complète des 10 planches hors-texte de musique.

82- Deuxième édition, à la date de l’originale, avec les fautes corrigées.

9(Librairie Hatchuel, cat. n° 51, 2010, n° 98)

10Académie des sciences.

11P.A.S. par Louis-Claude Bourdelin, l’amiral de La Galissonière et Pierre-Joseph Macquer, à l’Académie 17 février 1753 ; 4 pages in-4 avec qqs ratures et corrections (petite tache).

12— Rapport de l’analyse de la farine et du vin soupçonnés d’ètre la cause d’accidents survenus aux officiers de la frégate du roi la Topaze.

13Le rapport a été rédigé principalement par les médecins et chimistes Louis- Claude Bourdelin (1696-1777) et Pierre-Joseph Macquer (1718-1784), tous deux professeurs de chimie au Jardin du Roi, et aussi par Roland-Michel Barrin, marquis de La Galissonière (1693-1756), amiral, lieutenant général des armées navales, gouverneur général du Canada.

14...» L’imprégnation d’orpiment par l’eau de chaux [...] est la liqueur d’epreuve la plus sure et la plus fidelle pour manifester le plomb dissout par l’acide du vin, mêlée avec notre vin [elle] n’en a point alteré la couleur et n’y a occasionné q’un precipité semblable a celuy quelle a produit avec du vin de Bourgogne que nous savions tres certainement être pur et que nous avions pris pour nous servir de piece de comparaison dans cette experience [...]. L’acide vitriolique et celuy du sel marin et la dissolution d’alun vont occasioné aucun precipité dans le vin soupçonné. L’acide vitreux et huile de tartre par defaillance apres avoir troublé ce vin et en avoir changé la couleur le premier en jaune et autre en noir y ont formé un petit précipité »... D’autres expériences ont été tentées sur le vin, puis sur la farine, sans qu’ils y aient trouvé cause de la maladie survenue aux officiers. Cependant ils eussent souhaité pouvoir examiner le tonneau dans lequel était contenu le vin, pour d’éventuelles traces de plomb.

15(PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, mars 2009, expert Thierry Bodin, n° 325)

16Bossut Charles (1730-1814) mathématicien.

17— Manuscrit (copie d’époque), Traité élémentaire de mechanique, [vers 1770 ?] ; un volume petit in-4 de 883 pages et 11 planches dépliantes, reliure de l’époque moucheté, dos orn.

18Manuscrit, soigneusement calligraphié, orné de culs de lampe et illustré de jolies planches dessinées de figures et plans.

19(ALDE, cat. octobre 2009, n° 66)

20Diderot Denis

21Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voyent, Londres, 1749. In-12, broché, couverture papier dominoté de parution, 150 p. (titre inclus),6 figures gravées hors texte, entièrement non rogné.

22Edition à la date de l’originale, illustrée de 6 figures, qui manque aux principales bibliographies, aux catalogues de la BnF et de la British Library. Elle a été rajoutée par L. Scheler, dans ses addenda à Tchemerzine (I, 925), pour signaler que cette édition est « fort rare ».

23(Librairie Hatchuel, cat. en ligne été 2009, n° 41)

24Le Fils naturel, ou les Epreuves de la vertu. Comédie en cinq actes, et en prose, avec l’histoire véritable de la pièce. Amsterdam, [i.e. Paris, Prault fils aîné], 1757. In-8, plein veau marbré de l’époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés,, pièce de titre de maroquin (accrocs à la coif. sup. et aux coupes), jx, [-10], 299 p.

25Edition originale de premier tirage, imprimée à Paris par Prault fils aîné à la mi-février 1757 avec permission tacite, selon J. et A.-M. Chouillet (OEuvres complètes de Diderot, t. X, Paris, 1980, p. 10-12).

26(Librairie Hatchuel, cat. en ligne été 2009, n° 42)

27Les Bijoux indiscrets. Au Monomotapa, [Paris, Cazin, 1781]. 2 volumes in-16, plein veau moucheté, pièce de titre sur les dos lisses ornés, triple filet d’encadrement sur les plats, tranches dorées (accrocs aux coiffes et aux mors), (8), 220 p. et (4), 248 p., 7 planches gravées hors texte dont une en frontispice.

28(Librairie Hatchuel, cat. en ligne été 2009, n° 43)

29Essais sur la peinture. Paris, Fr. Buisson,An IV [1795]. In-8, demi-chagrin, dos orné de filets et roulettes dorés, (2) f., iv, 415 p.

30(Librairie Hatchuel, cat. en ligne été 2009, n° 44)

31— Rivarol (D.F.) et Diderot. De l’éducation publique, Amsterdam, 1762, in-12 de XX, 235 p ; relié avec La Chalotais (René-Louis de Caradeuc de), Essai d’éducation nationale, ou plan d’études pour la jeunesse, sans lieu, 1763.

32(Cat. Quatre-vingt-dix livres anciens et modernes, Librairie Benoît Forgeot, Paris 2009, n° 39)

33— Galiani (Ferdinando) et Diderot. Dialogues sur le commerce des bleds, Londres [Paris, Merlin], 1770, in-8 de (2) ff. 314 p. (1) f. d’errata : veau porphyre, dos lisse orné, pièce de titre de maroquin vert, triple filet doré encadrant les plats, coupes filetées d’or, tranches marbrées.

34(Cat. Quatre-vingt-dix livres anciens et modernes, Librairie Benoît Forgeot, Paris 2009, n° 40)

35Le père de famille, comédie en cinq actes et en prose. Nouvelle éd.,à Paris, chez Delalain, 1777. In-8, br. 56 p.

36(Le Jardin des Muses, cat. n° 23 [juin 2009], n° 155)

37La Religieuse, Paris, Gueffier jeune et Knapen fils, an cinquième [1796]. 2 vol. in-18, plein veau porphyre, dos lisse ornés de compartiments garnis de fleurons, pièce de titre et de tomaison de maroquin bronze, plats encadrés d’une dentelle dorée, filet sur les coupes, tranches citron, (2) f. 247 p. et (2) f. 244 p., 2 planches frontispices.

38(Librairie Hatchuel, cat. 49 [avril 2009], n° 54 et 44)

39OEuvres, publiées sur les manuscrits de l’auteur, par Jacques-André Naigeon, de l’Institut national des sciences, etc. Paris, Desray, Deterville, an VI (1798). 15 vol. in-8, veau raciné, roulette et filet doré, dos lisse orné, pièces de titre et de tomaison rouge et verte, tranches jaunes (relié par Tessier). Cette édition, publiée par Naigeon sur les manuscrits de Diderot, est la meilleure et la plus complète des éditions du XVIIIe siècle. Elle contient un portrait frontispice de l’auteur, dessiné part-B. Greuze et gravé par Gaucher. Joint le Supplément aux OEuvres de Diderot. Paris,A. Belin, 1819. In-8, même reliure. Joliment relié par Tessier, avec son étiquette.

40(BINOCHE, cat. juin 2008, n° 59)

41— Au Public et aux magistrats. S.l.n.d. [Paris, Pissot ( ?), 1771]. – [Relié avec] : Rousseau (J.-J.). Discours sur l’origine et les fondemens de l’inégalité parmi les hommes. Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1755. — [Voltaire]. Les Questions de zapata, traduites par le sieur Tamponet Docteur de Sorbonne. A Leipsik, 1766.— Ensemble 3 ouvrages en un vol. in-8, basane marbrée, filet à froid, dos lisse orné de fleurons, pièce verte, tranches rouges. Factum de Diderot, n’étant connu à ce jour que grâce à l’exemplaire de la Bibliothèque de Saint-Petersbourg.

42(BINOCHE, cat. juin 2008, n° 58)

43— Collection complette [sic] des oeuvres philosophiques, littéraires et dramatiques de M. Diderot. Londres (Amsterdam), 1773. 5 volumes in-8, demivélin ivoire à coins, tranches rouges (rel. moderne), cachets, (6117) Seconde édition collective des oeuvres de Diderot, augmentée de la Prière (Tome II, p. 73), contenant également des apocryphes : Principes de philosophie morale (E. Beaumont) - Code de la nature (Morelly) - Lettre au R.P. Berthier sur le matérialisme (C.-F. Coyer) - Justification de plusieurs articles du Dictionnaire Encyclopédique {Leclerc de Montlinot) - L’Humanité, ou le Tableau de l’indigence (Randon de Boisset).

44Un grand tableau dépliant Système figuré des connaissances humaines (t.I) et 10 planches hors texte, dont 6 planches dans Lettre sur les aveugles, 3 planches dans Lettre sur les sourds-muets (t. II) et celle du Père de famille signée Boily (t. V). Le 5e volume est légèrement plus court de marge haute. (Librairie Hatchuel, cat. n° 51, 2010, n° 37)

45Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers

46— Paris, Briasson, 1751-1780, 33 vol. in-folio, 17 de textes, 12 de planches, 4 de suppléments. Reliure en veau porphyre, les dos à nerfs ornés, les tranches rouges. Les 2 vol. de tables absents.

47(Cat. vente Lyon 3 juillet 2008, J. Chenu, B. Scrive, A. Bérard commissaires, n° 300)

48— Paris [Genève], chez Briasson, David, Le Breton, Durand, 1751-1777, 32 vol. in-folio, 21 de textes, 11 de planches. Veau marbré de l’époque, dos à nerfs ornés. Exemplaire de la contrefaçon de Genève sans le supplément de planches ni les 2 vol. de tables.

49(Cat. Livres rares, Librairie Michel Bouvier n° 51, Paris, [mars 2009], n° 59)

50— 3 manuscrits sur les Arts et métiers, [XVIIIe siècle] ; 119 pages in-4 sous chemises manuscrites.

51-Arts et metiers 2 volumes des planches de l’Encyclopedie : « Bas au metier », « Le batteur d’or », « Blanc de baleine », « Blanchisserie des toiles », « Le blason ».» Boisselerie »,» Le bonnetier »,» Le boucher »,» Boulanger », etc. jusqu’à « La charpenterie ».

52-Arts et metiers 3e tome des planches de l’Encyclopedie :» Le charron »,» La chasse »,» Le chaudronier »,» La chymie »,» La choregraphie »,» Blanchissage des cires ». « Le cirier », « Cloutier grossier », « Coffretier », « Confiseur »,» Corderie », etc. jusqu’à « La draperie ».

53- Extrait des Arts et metiers du 5e tome des planches de l’Encyclopedie : « Ebeniste marqueterie », « Emailleur a la lampe », « L’éperonnier », « L’épinglier »,» Escrime ».» Evantailliste »,» Fayancerie », etc. jusqu’à» Horlogerie ».

54(PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, mars 2009, expert Thierry Bodin, n° 424)

55Grimm Frédéric-Melchior, baron de. Le Petit Prophète de Boehmischbroda. Le Correcteur des Bouffons et la Guerre de l’Opéra (S. 1.[Paris], 1753) ; in-12, demi-chagrin rouge, 139 pp. ( deux pages mal reliées,marge supérieure un peu courte, reliure du XIXe siècle).

56Seconde édition, à la date de l’originale, de cet important libelle relatif à la Querelle des bouffons qui opposa entre 1752 et 1754 les tenants de l’opérabouffe italien aux défenseurs de l’opéra français. Grimm, qui prit part à cette controverse (comme Rousseau, Diderot, Cazotte... ), critique l’opéra français, les mauvais chefs d’orchestre, les chanteurs ridicules et opte pour un renouvellement de la musique française par le « principe italien ».

57Le Petit Prophète est suivi de la Réponse du coin du roi au coin de la reine (pp. 52-61) de Pidansat de Mairobert ; de l’Arrêt rendu à l’amphithéâtre de l’Opéra (62-67, anonyme) ; de Le Correcteur des Bouffons à l’Écolier de Prague (78-103) de Jourdan ; de La Guerre de l’Opéra (104-131) de Cazotte ; de la Décalaration du Public, au sujet des Contestations qui se sont élevés sur la Musique (132-139, anonyme).

58(ALDE Musique, cat. octobre 2009, n° 19)

59Jussieu Antoine de (1686-1758) botaniste.

60Manuscrit autographe ; 2 pages in-4. Rares notes sur les qualités gustatives de fougères et d’autres plantes.Authentification par son neveu Antoine-Laurent de Jussieu :

61« Scripta manu Antoni de Jussieu ». « Les Fougeres ont quelque chose de doucatre et de gluant lorsqu’elles sont nouvelles ; et sont plus seches, un peu apres lorsque le revers de leurs feuilles est couvert de semences. – Il en est de même des Filicules. – Le Ceterac est un peu plus apre au goust par rapport a certaines ecailles dorees qui sont au revers de ses feuilles. – L’Osmonde est un peu plus gluante. – Le Capillaire de Canada est doucatre, un peu gluant lorsqu’il est maché, apre a peu pres comme le ceterac, et laisse un goust de foin vert assez agreable »... Il passe en revue d’autres espèces : la sauve-vie (« douce d’abord, puis apre, et d’un goust de foin »), la langue de cerf (semblable), le muguet (amer, « d’un goust d’herbe assez leger »), le sceau de Salomon (« doucatre et d’un goust d’asperge »), les pieds de veau (« presque tous brulants » ; une espèce canadienne « est d’une odeur et d’un goust d’ail asez fort »), le cabaret (amer, désagréable, laissant « un petit goust de poivre »), ainsi que les renoncules, la pulsatille ou coque lourde, la pivoine, la trèfle d’eau, la fraxinelle, l’hellebore noir et blanc.

62(PIASA,vente aux enchères Drouot- Richelieu, mars 2009, expert Thierry Bodin, n° 479)

63La Peyronie François Gigot de (1678-1747) chirurgien de Louis XV et fondateur de l’Académie de Chirurgie.

64— L.A.S., Versailles 18 avril 1737 ; 2 p. et demie in-4 (portrait gravé joint).

65« Il me tarde infiniment d’avoir l’honeur de vous voir ; des que je vous sçauroy a Paris, j’iroy vous y rendre compte des raisons qui ont suspendu l’acquisition des cabinets que j’avois proposée de vostre part a M. le Cardinal [de Fleury]. Ce ministre plein de zele pour le progrès des arts et des sciences ne neglige rien de ce qui peut y concourir »... Lui aussi a une grande envie d’y concourir. « Nos travaux academiques de chirurgie vont leur trein. Vous ne serés pas surpris du retardement de l’impression de nostre premier volume lorsque vous en sçaurés les raisons. Ce volume doit estre precedé d’un autre ouvrage dont je vous feroy part et qui va bientôt estre mis sous la presse. Les contradictions en retardant le bien le rendent quelques fois plus solide. [...] Depuis plus d’un an il ne paroît icy en medecine et en chirurgie que des ouvrages polemiques qui seront, peut estre, parvenus jusques a vous, je ne vous les envoye ny ne vous en parle parce qu’ils ne sont point de mon goût, je prefere les ouvrages qui instruisent a ceux qui peuvent nuire a ces professions et qui ne font que divertir le public. Il est rare que les disputes animées de l’esprit de parti puissent eclaircir les difficultés d’un art et plaire aux sçavants ».

66(Les Autographes, cat. vente T. Bodin n° 129, Paris, septembre 2009 (en ligne « automne 2009 », n° 166)

67Raynal Guillaume-Thomas-François, abbé (1713-1796).

68— L.A. à Antoine-Laurent de Jussieu, « Monsieur le docteur de Jussieu neveu » ; 2 pages et demie in-4, adresse.

69Il recopie un « extrait des entretiens americains d’ulloa » [des Nouvelles américaines, ou Entretiens physiques, historiques sur l’Amérique méridionale et septentrionale de Don Antonio ulloa (Madrid, 1772)] : « Cauroit été un bonheur pour la botanique que M. Joseph de Jussieu [1704-1779] eut pu retourner en Europe aussi promptement quil se letoit promis. Il passa en 1735 en Amerique avec les academiciens des deux nations pour en examiner les plantes particulieres qui croissent dans cette partie du monde. Il avoit parcouru le Perou d’un bout a l’autre et acquis quantité de lumieres qui ne pouvoient que contribuer aux progrès de l’histoire naturelle », etc. Suit un autre extrait « sur le coca », « plante tres comune dans les montagnes du Perou »... L’abbé Raynal explique avoir copié ces deux morceaux d’après « une traduction manuscrite des notices americaines d’ulloa. Je vous supplie d’arranger, comme il conviendra le morceau qui regarde Mr. votre oncle et que je veux absolument placer dans mon ouvrage ». Il a cherché en vain dans ses papiers les notes que lui a fournies Jussieu sur la coca, le quinquina, le cacaotier, et sur le bois de Brésil : « Je suis au désespoir. Ce sera une perte irreparable pour moi, si vous navés conservé une copie de votre travail ».

70(PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, juin 2009, expert Thierry Bodin, n° 256)

Liste des Catalogues utilisés :

711. PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, mars 2008, expert Thierry Bodin

722. PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, mars 2009, expert Thierry Bodin

733. PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, juin 2009, expert Thierry Bodin

744. PIASA, vente aux enchères Drouot-Richelieu, décembre 2009, expert Thierry Bodin

755. Arts et Autographes, n° 45, 2008, expert Jean-Emmanuel Raux

766. Arts et Autographes, n° 46, 2009, expert Jean-Emmanuel Raux

777. Librairie Hatchuel, cat. 49, [avril 2009]

788. Librairie Hatchuel, cat. n° 51, 2010

799. Le Jardin des Muses, cat. n° 23, [juin 2009]

8010. Cat. Quatre-vingt-dix livres anciens et modernes, Librairie Benoît Forgeot n° 22, Paris 2009

8111. Les Autographes, cat. vente T. Bodin n° 128, Paris, juin 2009

8212. Les Autographes, cat. vente T. Bodin n° 129, Paris, septembre 2009 (en ligne « automne 2009 »)

8313. ALDE, cat. avril 2009

8414. ALDE Musique, cat. octobre 2009

8515. ALDE, cat. octobre 2009

8616. ALDE, cat. mars 2010, vente aux enchères du 8 mars

8717. BINOCHE, cat. juin 2008

Haut de page

Document annexe

  • Addenda (application/pdf – 111k)
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Marie Chouillet, Irène Passeron et François Prin, « Addenda », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 45 | 2010, 230-237.

Référence électronique

Anne-Marie Chouillet, Irène Passeron et François Prin, « Addenda », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 45 | 2010, mis en ligne le 14 janvier 2011, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rde/4753

Haut de page

Auteurs

Anne-Marie Chouillet

Articles du même auteur

Irène Passeron

Articles du même auteur

François Prin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals