Navigation – Plan du site
Diderot et D'Alembert

Diderot et D’Alembert ont-ils inventé les Lumières ?

Did Diderot and D’Alembert invent the Enlightenment?
Franck Salaun
p. 181-194

Résumés

En présentant l’Encyclopédie en 1750-1751, puis en la défendant contre ses adversaires, Diderot et D’Alembert ont à la fois précisé les principes d’un état des lieux des connaissances, défini une configuration historique particulière, et proposé un projet ambitieux à leurs contemporains. Ce projet, consistant non seulement à rendre les connaissances de l’époque plus accessibles, mais aussi à faire de la circulation des savoirs, dans un sens étendu, un droit fondamental, peut, dans une certaine mesure, être identifié aux Lumières. À bien des égards, les deux hommes ont été, chacun à leur façon, dépassé par le mouvement qu’ils avaient contribué à faire émerger.

Haut de page

Notes de la rédaction

Une première version de ce texte a été présentée lors du XIVe Congrès international d’étude du dix-huitième siècle (Rotterdam 2015), sous le titre « La publication de l’Encyclopédie : un événement ».

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Les Lumières sans la Révolution française
Lumières versus Lumières radicales
De la République des Lettres aux Lumières
Diderot et D’Alembert

Aperçu du début du texte

S’il existe certainement un usage positif de l’anachronisme, permettant notamment d’interroger des phénomènes récurrents et surtout « de revenir vers le présent, lesté de problèmes anciens », cet usage suppose chez l’historien une grande lucidité à l’égard des phénomènes comparés. En effet, envisager une époque en lui appliquant des catégories qui n’existaient pas encore ou dont la signification a changé reste un problème majeur, et la célèbre mise en garde de Lucien Febvre constitue toujours un garde-fou utile. En outre, de l’anachronisme aux réécritures à thèse il n’y a qu’un pas. Qu’un « régime d’anachronisme » puisse entrer dans la réflexion historique est une chose, qu’un récit se substitue à un autre sur la base d’analogies superficielles ou de relations causales discutables en est une autre. Ce phénomène affecte tout particulièrement l’histoire des Lumières, souvent écrite en fonction d’événements postérieurs, à commencer par la Révolution française, ou de courants de pensée ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Salaun, « Diderot et D’Alembert ont-ils inventé les Lumières ? », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 52 | 2017, 181-194.

Référence électronique

Franck Salaun, « Diderot et D’Alembert ont-ils inventé les Lumières ? », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 52 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rde/5508 ; DOI : 10.4000/rde.5508

Haut de page

Auteur

Franck Salaun

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals