Navigation – Plan du site
Carnet bibliographique

Carnet bibliographique 52

Éric Vanzieleghem
p. 321-329

Texte intégral

Éditions de textes

1Boddaert, François, « L’article VERTU de l’Encyclopédie », in De la vertu, disparue des tribunes […], Sens, Obsidiane, 2017 (ISBN 978-2-916447-78-0).

2Diderot, Denis, Ceci nestpas un conte, Paris, L’Herne, 2017.

3Knapp, Thomas, Pierberl, Christopher (éd.), Denis Diderot : Aufklârer, Schriftsteller, Philosoph [anthologie], Loecker Erhard Verlag, 2015.

4Lazam, Colette (trad.), Sénèque : de la brièveté de la vie, suivi d’un commentaire de Denis Diderot, Paris, Éditions Payot & Rivages, 2016.

5Stadnicki, Jerzy, Piekos, Andrzej (éd.), « Esej o malarstwie » [Essai sur la peinture], Warszawa, Wydawnictwo Uniwersytetu Warszawskiego [Presses universitaires de Varsovie], 2015.

6Stewart, Philip (éd.), Ferdinando Galiani, Dialogues sur le commerce des blés, Paris, SFEDS, 2014.

7Vasquez, Lydia (éd.), Laparadoja des comediante, Madrid, Asociaciôn de Directores de Escena de Espana, 2016.

8Chignier, Philippe, Jacques le fataliste et son maître : adaptation scénique, Paris, Librairie Théâtrale, 2015.

Livres et recueils

9Albertan-Coppola, S., Langbour, N. (dir.), Diderot et le roman hors du roman, Société Diderot, 2017 (ISBN 978-2-9543871-2-3). [ROMAN]

10Récits, anecdotes, digressions narratives émaillent les écrits non romanesques de Diderot. Cet aspect majeur de son œuvre en fait la saveur et le charme, mais reste pourtant peu étudié. En se donnant pour objet « le roman hors du roman » ce volume veut pallier cette lacune. Il fait apparaître la porosité des genres discursifs chez Diderot, permet de mieux cerner à la fois son écriture romanesque et la notion même de romanesque et de mieux comprendre le plaisir que nous avons à le lire.

11Barroux, Gilles, La médecine de l’Encyclopédie : entre tradition et modernité, Paris, CNRS, 2017.

12L’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert comporte plusieurs milliers d’articles consacrés à la médecine, écrits par une vingtaine d’auteurs. Parmi ces derniers figure une majorité de médecins et de chirurgiens. C’est cette somme irremplaçable, aussi exhaustive que diversifiée sur l’état des connaissances et des pratiques médicales au xviie siècle, que nous présente cette anthologie à travers un choix varié d’articles.

13Berchtold, J., Goethe et la France, Genève, La Baconnière-Fondation Martin Bodmer, 2016. [GOETHE]

14Goethe fut tôt au contact de la culture française (années de formation à Strasbourg). Il subit, comme tous les contemporains de l’Europe aristocratique et féodale, le choc de la Révolution française et sa participation à la campagne de France (défaite de Valmy, 1792) le traumatisa de façon décisive. Après des affinités rousseauistes, Goethe change, et son œuvre produite dans la nouvelle capitale de l’Aufklàrung Weimar établit un classicisme proprement allemand mais puisant dans l’Antiquité.

15Briki, Radhouane, L’Analogie chez Diderot, Paris, L’Harmattan, 2016.

16Pour entrer dans l’univers esthétique, scientifique et philosophique de Diderot, l’auteur s’emploie à proposer l’étude de l’analogie. Ce terme, qui est central dans Le Rêve de D’Alembert, doit être compris comme la méthode de résolution des antagonismes. Pour Diderot, le raisonnement analogique est un opérateur de continuité qui réduit les limites entre les différents savoirs. Car qu’est-ce que « penser », sinon peser, évaluer et déterminer une chose par rapport à une autre ? L’analogie, comme la pensée, est rapport et proportion.

17Giuseppina (d’), Antuono, Quintili, Paolo, Diderot en Italie : avatars, masques, miroirs d’un philosophe, Paris, L’Harmattan, 2017.

18Cet ouvrage reconstruit la destinée italienne de Diderot. Après une première phase importante de diffusion de sa pensée, la fortune de Diderot a subi les ravages des courants cléricaux anti-Lumières. Ce n’est que dans les années 1960 qu’il l’eut une réviviscence de sa philosophie. La civilisation italienne contemporaine a donc aussi, parmi ses « pères fondateurs », ce Diderot qui a été jugé de façon contradictoire, sinon oublié.

19Hanrahan, James (dir.), The dark side of Diderot / Le Diderot des ombres, Peter Lang, 2015.

20Cet ouvrage interroge l’aspect plus sombre de Diderot, écrivain, critique d’art, philosophe et encyclopédiste. Les contributeurs traitent du clivage entre d’un côté, les images positives des Lumières et, de l’autre, le désordre, la révolte, la transgression, les pratiques sociales et intellectuelles clandestines qui en constituent son corollaire parfois sous-jacent. Le rôle de Diderot au cœur de ce clivage sera analysé dans le cadre d’une interrogation plus large du couple ombres/lumières. Diderot incarne – dans ses réticences devant les autorités et la censure, dans la richesse et la complexité de ses ouvrages littéraires et philosophiques, dans les conflits affectifs de son théâtre, ou encore dans sa vision esthétique innovatrice – une alternative, plus sombre, à la marche des Lumières triomphantes.

21Mazzocut-Mis, Maddalena, Messori, Rita (dir.), Actualité de Diderot : pour une nouvelle esthétique, Milan, Éditions Mimesis, 2016. [ESTHÉTIQUE]

22Actes du colloque organisé par les universités de Parme et de Milan en octobre 2013.

23Pépin, François, Lecointre Guillaume (dir.), Diderot, l’humain et la science, Paris, Éditions Matériologiques, 2017. [HUMAIN]

24Pouradier, Maud, Esthétiques de Diderot : la nature du beau, Université de Caen, 2015.

25Told, J., Frantz, P. (dir.), L’Atelier des idées : pour Michel Delon, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2017 (ISBN 979-10-231-0570-4). [DELON] Zatorska, Izabella (dir.), « Rousseau et Diderot : traduire, interpréter, connaître », Presses Universitaires de Varsovie, WUW, 2016. [ROUSSEAU]

Diderot

26Albertan-Coppola, Sylviane, « Diderot, moraliste de l’honnête », Op. cit. : revue des littératures et des arts, automne 2016, en ligne : https://revues.univ-pau.fr/​opcit/​124.

27Albertan-Coppola, Sylviane, « Les anecdotes du Voyage de Hollande : un réservoir romanesque en instance d’emploi ». [ROMAN].

28Altachina, Véronika, « Le topos de la pantomime dans l’esthétique théâtrale de Diderot et de Meyerhold », XVIIIe siècle, Saint-Pétersbourg, Aletheia, 2014, n° 9, p. 308-315.

29Altachina, Véronika, « Les entretiens dans l’esthétique théâtrale de Diderot et de Stanislavski », in Les problèmes actuels de la philologie moderne, Kirov, Université Plus, 2014, p. 7-14.

30Belleguic, Thierry, « Diderot, le rossignol et le polype : pensées sur l’invention et le multiple ». [DELON]

31Berchtold, Jacques, « Denis Diderot et Salomon Gessner, Contes moraux et Nouvelles Idylles de D… et Salomon Gessner ». [GOETHE], p. 137.

32Berchtold, Jacques, « Denis Diderot, Lui et moi, manuscrit autographe ». [GOETHE], p. 137.

33Berchtold, Jacques, « Denis Diderot, Das Theater des Herrn Diderot ». [GOETHE], p. 137.

34Berchtold, Jacques, « Quand Jacques le fataliste interprète et interpelle Rousseau ». [ROUSSEAU], p. 149-168.

35Bertolini, Michele, « Sentir et représenter le temps : les formes esthétiques de la temporalité dans les Salons ». [ESTHÉTIQUE], p. 41-60.

36Buffat, Marc, « Tancrède au jugement de Diderot », in St. Géhanne Gavoty, A. Sandrier (dir.), Les Neveux de Voltaire, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du xviiie siècle, 2017 (ISBN 978-2-84559-124-0), p. 201-212.

37Bukdahl, Else Marie, « Diderot en précurseur de Michel Serres, Prigogine et Merleau-Ponty ». [DELON].

38Cabane, Franck, « Rêveries romanesques du roi Denis dans les Mélanges pour Catherine II, ou Les pensées iconoclastes d’un aveugle qui osait parler des couleurs ». [ROMAN].

39Champy, Flora, « L’empire romain au siècle des Lumières : Sénèque et Tacite chez Rousseau et Diderot ». [ROUSSEAU], p. 51.

40Chartier Pierre, « Diderot et la question du roman ». [ROMAN].

41Contint, Annamaria, « Forme et sensibilité, de Bordeu à Diderot ». [ESTHÉTIQUE], p. 151-170.

42Debowski, Marek, « Les liens formels entre la théorie théâtrale de Diderot et la mise en scène moderne ». [ROUSSEAU], p. 105.

43Delon, Michel, « “J’abandonne mon esprit à tout son libertinage” : de Diderot à Sade ou De la morale à l’esthétique », Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2015, n° 50, p. 38-45.

44Delon, Michel, « Dans les pas de Montaigne, Diderot et l’essai : promenade et flânerie : vers une poétique de l’essai entre les xviiie et xixe siècles », La Licorne, Presses universitaires de Rennes, 2017, n° 124, p. 21-31.

45Delon, Michel, « Diderot et le paradoxe de l’homme sans caractère », in A. C. Santos, M. L. Malato (dir.), Diderot : Paradoxe sur le comédien, Le Manuscrit, 2015, p. 23-42.

46Delon, Michel, « Jouir sans entraves ? », Philosophie magazine, hors-série, 2017, n° 32, p. 68-70.

47Delon, Michel, « Libertinages », Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2015, n° 50, p. 3-5.

48Delon, Michel, « Rousseau, Diderot et la mesure de l’homme ». [ROUSSEAU], p. 13-24.

49Di Rosa, Geneviève, « Diderot/Rousseau : postérité et invention d’une philosophie du langage dans le creuset de la pensée chrétienne du témoignage ». [ROUSSEAU], p. 137.

50Duflo, Colas (dir.), « Diderot et la morale », Revista de Histôria e Teoria das Ideias, II Série, 2016 (vol. 34), p. 11-193.

51Duflo, Colas, « L’air des bijoux : l’opéra de Banza dans Les Bijoux indiscrets », Romanesques, 2016, hors-série (ISBN 9782406066378), p. 89 et sq.

52Fabre, Juliette, « Les allées du Philosophe : lieux réels et lieux symboliques dans La Promenade du sceptique de Diderot », in J.-P. De Giorgio et al. (dir.), Espace-temps du dialogue littéraire, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2017 (ISBN 9782845167391).

53Faulot, Andrey, « Lettre à l’usage de ceux qui (se) voient ». [ROMAN]

54Francalanza, Éric, « L’écriture romanesque dans les lettres à Sophie Volland et Jacques le Fataliste : étude comparée de quelques jeux de rythme et d’énonciation ». [ROMAN].

55Gatti, Andrea, « Diderot et l’esthétique de l’empirisme anglais : du dessein et de la théorie des formes ». [ESTHÉTIQUE], p. 97-112.

56Gittler, Bernard, « Le premier Discours de Rousseau, radicalisation politique de la position de Diderot sur la vertu ». [ROUSSEAU], p. 25.

57Hiller, Daniel Rudy, « La métaphore du livre de la nature dans les écrits philosophiques de Diderot », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 2017, n° 1-2, p. 125-149.

58Ibrahim, Annie, « Diderot et la métamorphose des corps : vers un anti-spécisme ? » [ESTHÉTIQUE], p. 137-150.

59Iida, Yoshiho, « Débat créateur entre les « frères ennemis » : la genèse de la sociabilité rousseauiste en 1757 ». [ROUSSEAU], p. 41.

60Jacot Grapa, Caroline, « Diderot et l’esquisse : la danse de l’esprit », L’Esprit créateur, 2016 (vol. 56), n° 4, p. 22-34.

61Kostkiewiczowa, Teresa, « Voltaire-Rousseau-Diderot et les relations scientifiques polono-françaises : une rétrospective ». [ROUSSEAU], p. 7.

62Kovàcs, Eszter, « Une catégorie à part du voyageur par état : la réflexion de Diderot sur les missionnaires », in V. Alayrac-Fielding, E. R. Welch (dir.), Cultural Intermediaries/Intermédiaires culturels, Paris, Honoré Champion, 2015, p. 39-56.

63Langbour, Nadège, « Des Salons au boudoir : l’écriture romanesque libertine dans les écrits sur l’art de Diderot ». [ROMAN], p. 79-89.

64Langbour, Nadège, « Le paradoxe du critique d’art : la tension entre pathétique et ironie devant les tableaux touchants », Studia Litterarum (ISSN 2500-4247), 2016, n° l, p. 112-121.

65Langbour, Nadège, « Le rire contre le rire chez Diderot ou L’invention du rire moderne », in S. S. Valke, P. Daija, N. Langbour (dir.), Gadsimtu Mijas Smiekli / Le Rire Fin de Siècle, recueil bilingue d’articles scientifiques, Riga (Lettonie), 2016, p. 93-109.

66Lavezzi, Élisabeth, « Théorie et critique d’art chez Diderot ». [ESTHÉTIQUE], p. 15-28.

67Le Ru, Véronique, « Traduire, interpréter, connaître l’animal chez Rousseau et chez Diderot ». [ROUSSEAU], p. 85.

68Leca-Tsiomis, Marie, « Dictionnaires, définitions, philosophie », Archives de philosophie, 2015, n° 78, p. 417-432.

69Leca-Tsiomis, Marie, « L’affaire Calas de Diderot », in St. Géhanne Gavoty, A. Sandrier (dir.), Les Neveux de Voltaire, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du xviiie siècle, 2017 (ISBN 978-2-84559-124-0), p. 225-230.

70Leca-Tsiomis, Marie, « Voltaire philosophe selon Diderot », in S. Charles et S. Pujol (éd.), Voltaire philosophe, CIEDS, Ferney-Voltaire, 2016, p. 117-124.

71Loba, Miroslaw, « Zoe et bios dans Jacques le Fataliste et son maître de Denis Diderot ». [ROUSSEAU], p. 97.

72Lojkine, Stéphane, « La ligne de Protogène : lignes, liaisons, affinités ». [ESTHÉTIQUE], p. 81-96.

73Lotterie, Florence, « Les limbes heureuses d’une non-identité : Diderot, Foucault, La Religieuse et le sexe incertain ». [DELON]

74Mannies, Whitney, Laursen John Christian, « Denis Diderot on War and Peace : nature and morality » [Guerre et paix : nature et moralité], Araucaria : revis ta Iberoamericana de filosofia, politica l’humanidades (ISSN 1575-6823), 2014 (vol. 16), n° 32, p. 155-171.

75Matyaszewski, Pawel, « Maistre juge de Jean-Jacques ou Une relation ambivalente ». [ROUSSEAU], p. 183.

76Mazzout-Mis, Maddalena, « À table avec Diderot ». [ESTHÉTIQUE], p. 171-198.

77Messori, Rita, « Poétique et matérialisme sensible : Diderot et la description animée ». [ESTHÉTIQUE], p. 113-134.

78Mihaila, Ileana, « Rousseau et Diderot lus par les Roumains ». [ROUSSEAU], p. 253.

79Moureau, François, « Diderot, un philosophe en voyage ». [ROUSSEAU], p. 65-84. Disponible sur academia.edu.

80Paschoud, Adrien, « Diffraction du temps et hétérogénéité du sujet dans la Lettre sur les aveugles, la Lettre sur les sourds et muets, Le Rêve de D’Alembert de Diderot ». [HUMAIN], p. 117-129.

81Paschoud, Adrien, « La notion d’étonnement dans les écrits philosophiques de Diderot », in J. Bartuschat et al. (dir.), Staunen als Grenzphänomen, Paderborn, Wilhelm Fink, 2017, p. 67-76.

82Pavy, Élise, « “Ainsi faites de moi tout ce qu’il vous plaira, pourvu que je m’instruise” : Diderot et les femmes », Lumières, 2014 (ISBN 9782867819575), n° 24, p. 91-115.

83Pavy, Élise, « Diderot, Rousseau et l’origine des langues ». [ROUSSEAU], p. 125-136.

84Pucci, Giuseppe, « Le philosophe et l’artiste : Diderot et Falconet sur les arts visuels des Anciens ». [ESTHÉTIQUE], p. 29-39.

85Quintili, Paolo, « Kundera et Diderot : échos des Lumières et du libertinisme dans le roman contemporain », in L. Bianchi et al. (dir.), Philosophie et libre pensée, Paris, Honoré Champion, 2017 (ISBN 9782745331380), p. 541 et sq.

86Ramond, Catherine, « Diderot et le drame : entre théâtre et roman ». [ROMAN]

87Richard-Pauchet, Odile, « Diderot et ses contes drolatiques dans les lettres à Sophie Volland : entre burlesque et pathétique, une forme autorisée de l’écriture de soi ». [ROMAN]

88Richard-Pauchet, Odile, « Le prix du bonheur dans les lettres de Diderot à Sophie Volland : Diderot expérimentateur et théoricien », in M. Delon, G. Farrugia (dir.), Le Bonheur au xviiie siècle, Rennes, La Licorne, Presses universitaires de Rennes, 2015 (ISBN 978-2-7535-4047-7), p. 55-72.

89Richard-Pauchet, Odile, « Lettre ou ne pas l’être (à Sophie Volland) : le chef d’œuvre posthume de Diderot ? », in St. Géhanne Gavoty, Al. Sandrier (dir.), Les Neveux de Voltaire, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du xviiie siècle, 2017 (ISBN 978-2-84559-124-0), p. 213-224.

90Richard-Pauchet, Odile, « Pacte épistolaire et pacte autobiographique dans les lettres à Sophie Volland, les lettres à Malesherbes et les Confessions : des formes de l’écriture de soi chez Diderot et Rousseau ». [ROUSSEAU], p. 279.

91Richard-Pauchet, Odile, « Sophie Volland », in V. André, H. Krief (dir.), Dictionnaire des femmes des Lumières, Paris, Champion, 2015, t. 2, p. 1214-1216.

92Rozzoni, Claudio, « L’antre de Diderot : fantômes, sentiments, vérité ». [ESTHÉTIQUE], p. 61-80.

93Skibinska, Elibieta, Cienski, Marcin, « Les frères ennemis en polonais : présence de Diderot et Rousseau sur le marché éditorial polonais (1945-2010) ». [ROUSSEAU], p. 239.

94Stenger, Gerhardt, « Diderot : la démarche scientifique en question », Les Cahiers rationalistes, 2016, n° 642, p. 10-23.

95Stenger, Gerhardt, « Écrire la philosophie autrement : la subversion des modèles dans la Lettre sur les aveugles de Diderot ». [ROMAN]

96Stenger, Gerhardt, « “Le premier pas vers la philosophie, c’est l’incrédulité” », La Libre Pensée nantaise, février 2015, p. 8-12.

97Tahara Kyosuke, « Diderot et la légitimation philosophique de la révolution », Philonsorbonne, 2017, n° 11, p. 53-73.

98Talviste, Katre, « Diderot in Estonian : in search of a dialogue », Interlitteraria (University of Tartu Press), 2016 (vol. 21), n° 2, p. 229-240.

99Termolle, Michel, « Deux conseillers pédagogiques ». [ROUSSEAU], p. 169.

100Vasak, Anouchka, « Les récits de mort et la question de la transmission : Rousseau et Diderot, étude comparée ». [ROUSSEAU], p. 293.

101Vasak, Anouchka, « Parler de la pluie et du beau temps : enjeux philosophiques et esthétiques d’un lieu commun dans les dialogues de Diderot », in J.-P. De Giorgio et al. (éd.), Espace-temps du dialogue littéraire, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2017 (ISBN 9782845167391).

102Vergnioux, Alain, « Les Lumières et l’éducation : Diderot, Rousseau, Helvétius », Paris, Hermann, 2017.

103Versini, Laurent, « Modernité et actualité de Diderot », in Chr. Van Staen (dir.), Rousseau et les Lumières, Paris, Honoré Champion, 2016, p. 303-308.

104Volpilhac-Auger, Catherine, « Seul contre tous : Diderot et l’empereur Claude », in Chr. Van Staen (dir.), Rousseau et les Lumières, Paris, Honoré Champion, 2016, p. 327-338.

105Vormweg, Christoph, Richard-Pauchet, Odile, « Sophie Volland » [émission radio] Intellektuelle, http://www.wdr.de, 27 novembre 2016.

106Wojtysiak-Wawrzyniak, Katarzyna, « Antonin Artaud et Denis Diderot : une rencontre paradoxale ». [ROUSSEAU], p. 115.

107Wolfe, Charles, « Diderot and materialist theories of the self », Journal of Society and Politics, 2015 (vol. 9), n° 1, p. 75-94.

108Zatorska, Izabella, « La Genèse à réécrire, ou Comment réinventer une origine (selon Rousseau et Diderot) ». [ROUSSEAU], p. 309.

Le neveu de rameau

109Altachina, Véronika, « La musique du Neveu de Rameau », Древние и современные романы [Romans anciens et modernes], 2014, n° 2, p. 233-246.

110Berchtold, Jacques, « Johann Wolfgang von Goethe, Rameaus Neffe. Ein Dialog von Diderot ». [GOETHE], p. 137.

111Bourdin, Jean-Claude, « Satire et morale dans le Neveu de Rameau », Cultura : revista de historia e teoria das ideias, Lisbonne, 2015/11, vol. 34, p. 135-150.

112Delon, Michel, « Goethe, inventeur du Neveu ». [GOETHE], p. 126-131.

113Gaillard, Aurélia, « Le Neveu de Rameau de Diderot », in J.-M. Gouvard (coord.), VAgrégation de Lettres 2017, Ellipses, 2016.

114Geyer, Paul, « La dialectique du paradoxe chez les moralistes français : les Essais de Montaigne, les Maximes de La Rochefoucauld, Le Neveu de Rameau de Diderot ». [DELON]

115Quintili, Paolo, « Le problème de l’individualité biologique et historique dans Le Neveu de Rameau ». [ESTHÉTIQUE], p. 199.

116Quintili, Paolo, « Le sensualisme lockéen et le matérialisme dans Le Neveu de Rameau », Op. cit. : revue des littératures et des arts, automne 2016, en ligne : https://revues.univ-pau.fr/​opcit/​120.

Encyclopédie et encyclopédistes

117Albert an-Coppola, Sylviane et al., « Le roman en question dans l’Encyclopédie » ; « Articles de l’Encyclopédie relatifs à l’écriture romanesques ». [ROMAN].

118Cernuschi, Alain, « Entre “l’incrédule Genevois” et 1’“éloquent” Jean-Jacques : images de Rousseau dans les encyclopédies des Lumières. II. L’habit d’Arlequin yverdonnois », Bulletin de VAssociation Jean-Jacques Rousseau (Neuchâtel), 2016, n° 69, p. 3-63.

119Cernuschi, Alain, « L’Encyclopédie dans le Journal helvétique (1749-1769) ou Une dynamique des Lumières à l’épreuve d’un lectorat pluriel », in S. Huguenin, T. Léchot (dir.), Lectures du Journal helvétique (1732-1782), actes du Colloque de Neuchâtel 6-8 mars 2014, Genève, Slatkine, 2016, p. 377-394.

120Cernuschi, Alain, « Luther et le luthéranisme dans l’Encyclopédie », Revue d’Histoire du Protestantisme, janvier-juin 2017 (tome 2), n° 1/2, p. 83-99.

121De Weerdt-Pilorge, Marie-Paule, « Caractérisation et usage de l’anecdote dans l’Encyclopédie », in C. Esmein-Sarrazin et al. (dir.), L’Anecdote entre littérature et histoire à l’époque moderne, Presses universitaires de Rennes, 2015 (ISBN 9782753540729), p. 149 et sq.

122Langbour, Nadège, « La littérature médiévale dans l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert : quand “ces temps barbares et ténébreux qu’on appelle le moyen âge” éclairent les Lumières », in H. Heckmann, B. Langenbruch, N. Lenoir (dir.), Cel corn ad lunge aleine ! Mélanges en l’honneur de Jean Maurice, Mont-Saint-Aignan, PURH, 2016, p. 363-375 (ISBN 978-2-87775-971-7).

123Leca-Tsiomis, Marie, « Le Système figuré des connaissances humaines de l’Encyclopédie : théorie et pratique », in E. Pavy, S. Marchand (dir.), L’Esprit de système au xviiie siècle, Paris, Hermann, 2017, p. 85-97.

124McGinnis, Reginald, « The abbé Mallet’s unsigned contribution to the Encyclopédie », Eighteenth Century Fiction, 2016 (vol. 28), n° 4, p. 691-712.

125Pavy, Élise, « Le savoir en héritage : de l’Encyclopédie à ENCCRE ». in S. Fétro et A. Ritz-Guilbert (dir.), Collecta : des pratiques antiquaires aux humanités numériques, Paris, Éditions de l’École du Louvre, 2016, p. 197-209.

Histoire des deux Indes

126Bancarel, Gilles, « L’Histoire des deux Indes de l’abbé Raynal, entre information et communication », Le livre et l’estampe (Bruxelles), 2014 (vol. LX), n° 181-182, p. 7-34.

127Gallo, Pierino, « Une source philosophique de l’Histoire des deux Indes : Les Incas, de Jean-François Marmontel », Dix-huitième siècle, 2017, n° 48, p. 677-692.

Autour du sujet

128Masseau, Didier (dir.), Loty Laurent (coord.), avec la collaboration de Patrick Brasart et Jean-Noël Pascal, Dictionnaire des anti-Lumières et des antiphilosophes (France 1715-1815), Paris, Honoré Champion, 2017, 2 vol., 1616 p. ISBN 9782745330673.

129Ce dictionnaire dresse le bilan des courants de pensée et des individus qui se sont opposés aux mouvements philosophiques et plus largement aux Lumières, souvent pour des raisons religieuses, mais aussi dans des conflits multiples impliquant des luttes pour la reconnaissance symbolique et la conquête du pouvoir intellectuel. Sans nier la présence forte de mouvements hostiles aux philosophes, ce dictionnaire met au jour l’existence fréquente de passerelles entre les Lumières et les anti-Lumières.

Thèses

130Brunet-Fontaine, Maud, Le Rôle de Valtérité dans la constitution du sujet : deux modes du rapport à l’autre dans l’œuvre de Denis Diderot, dir. Mitia Rioux-Beaulne Université d’Ottawa, 2017.

131Cette thèse s’oppose à la conception commune suivant laquelle les philosophes des Lumières défendraient de concert l’idée suivant laquelle l’individu posséderait en lui-même les ressources nécessaires pour fonder la connaissance et la morale. Nous nous intéresserons plus particulièrement à la pensée de Diderot, figure marquante du xviiie siècle qui présente une conception d’un sujet dont la constitution dépend plutôt de ses rapports à autrui. Le rapport à un autre réel tel que présenté par Diderot montre la dépendance dans laquelle le sujet se tient pour fonder la connaissance et la morale. Le rapport à un autre imaginé en son absence montre, sous un angle différent – celui de l’expérience ou du vécu – comment le moi est constamment habité par autrui. C’est à ces deux modes du rapport à autrui que nous nous intéresserons pour montrer deux choses : (1) qu’il n’existe pas un accord généralisé chez les philosophes du xviiie siècle autour de l’individualisme puisque Diderot ne peut être rangé dans le camp des philosophes individualistes, et (2) que la pensée de Diderot est suffisamment riche pour être étudiée non pas qu’historiquement sur les impacts qu’elle a eus, mais philosophiquement.

132Girard, Fabien, Les Anecdotes dans la correspondance de Diderot, dir. Franck Salaün, Université Paul-Valéry Montpellier-3, 4 mai 2017.

133Les philosophes des Lumières recourent fréquemment à la fiction brève dans leurs textes littéraires. Il s’agit d’un outil qui est employé pour penser dans et par le récit, autant que pour essayer d’emporter l’adhésion du lecteur. L’anecdote compte au nombre de ces micro-récits. Pourtant, il semblerait qu’on ne puisse pas limiter ce registre littéraire à ces deux emplois en contexte épistolaire. Notre thèse a donc pour ambition d’étudier les contextes et les enjeux du recours à l’anecdote en fonction des différents destinataires, ainsi que le rôle qu’elles occupent dans la relation épistolaire qu’entretient Diderot avec sa maîtresse, Sophie Volland.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Vanzieleghem, « Carnet bibliographique 52 », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 52 | 2017, 321-329.

Référence électronique

Éric Vanzieleghem, « Carnet bibliographique 52 », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 52 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rde/5563

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNL
  • OpenEdition Journals