Navigation – Plan du site

Le mot de la rédaction

Anne Barrère et Cédric Frétigné
p. 3-4

Texte intégral

1Après plusieurs mois d’interruption, la revue Recherche et formation paraît à nouveau et nous nous en réjouissons. Dans le cadre de la réorganisation des revues souhaitée par l’Institut français de l’Éducation et le service des publications de l’École normale supérieure de Lyon (ENS Éditions), un nouveau fonctionnement de Recherche et formation est proposé. Un comité de rédaction renouvelé et deux nouveaux rédacteurs en chef se sont mis au travail pour permettre la relance d’une revue au projet toujours aussi original dans le paysage des revues : rendre compte des recherches sur la formation, mais aussi de recherches susceptibles de nourrir des pratiques de formation, des réflexions et des débats sur ces pratiques. À l’intérêt académique de cette production s’adjoint un intérêt social que l’on ne saurait négliger : la réforme de la formation des maîtres, le développement de perspectives en termes de formation tout au long de la vie rendent cruciale la mise à disposition pour les enseignants-chercheurs, les formateurs et les étudiants de cet outil d’analyse et de compréhension qu’est Recherche et formation.

2C’est donc une nouvelle étape : Françoise Lantheaume, Patrick Rayou et Sabine Coste ont passé le relais que leur avaient transmis Raymond Bourdoncle, Anne-Marie Chartier et Nanou Duquesne.

3Ce changement d’équipe s’inscrit dans la continuité du projet éditorial précédent, en promouvant toutefois une nouvelle organisation du travail au sein de la revue.

4Continuité avec le projet éditorial précédent : il est plus que jamais d’actualité de permettre aux acteurs scientifiques et professionnels de la formation de se retrouver autour de références et de débats communs et de qualité. La revue poursuit son ambition première : être un instrument reconnu d’une communauté scientifique qu’elle a contribué à forger et perfectionner.

5Elle projette d’abord d’être une ressource au moment où se mettent en place au sein des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), de nouveaux masters Métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation (MEEF) accueillant les nouveaux professeurs des écoles, les professeurs de collège, de lycée, les conseillers principaux d’éducation, et d’autres professionnels de la formation. Par ailleurs, elle entend continuer à tisser des liens entre les différents domaines où la formation est en jeu (santé, activités physiques et sportives, artistiques, animation socioculturelle, échanges interculturels, etc.).

6Nouvelle organisation du travail au sein de la revue : les nouveaux rédacteurs en chef Anne Barrère et Cédric Frétigné travailleront en pleine collaboration avec le chef de service des éditions de l’ENS de Lyon (ENS Éditions), Patrick Tillard, et le coordinateur du secrétariat de rédaction des revues du service, Serge Pinche.

7L’élargissement du comité de rédaction va de pair avec de nouvelles responsabilités scientifiques pour ses membres. Autrement dit, cette nouvelle étape est franchie sous le signe de la collaboration et de la construction d’une équipe éditoriale. Ainsi, les membres du comité de rédaction seront pleinement impliqués dans l’expertise et le suivi des articles et dossiers.

8Le comité de lecture est également partiellement renouvelé avec des membres connus pour leurs travaux dans le champ de la formation et se trouvant également à des nœuds de communication susceptibles d’aider au développement de la revue, par leur capacité à percevoir les problématiques émergentes, à proposer les ressources éditoriales adéquates, les expertises pertinentes, les réseaux de diffusion indispensables. Un certain nombre d’entre eux sont issus de contextes étrangers, ce qui nous permettra aussi de continuer à favoriser les échanges et les comparaisons internationales. Ils sont un gage d’ouverture au moment où l’évolution des modèles de formation et leur internationalisation exigent des regards susceptibles de saisir simultanément le lointain et le proche.

9Le fidèle lecteur de Recherche et formation retrouvera ses rubriques habituelles dans les dossiers thématiques. La rubrique « Autour des mots de la formation », offerte aussi aux internautes pour devenir une sorte d’encyclopédie évolutive de la formation, indispensable notamment aux rédacteurs de mémoires de recherche à visée professionnelle, mais aussi la rubrique « Entretien » également publiée en ligne (ainsi que les notes critiques de lecture). La rubrique « Débats et Controverses » continuera à stimuler la continuité de la réflexion, d’un numéro à l’autre, lorsque l’opportunité s’en présentera.

10Mais nous espérons attirer aussi beaucoup de nouveaux lecteurs ! La revue ne peut se maintenir et se développer que si les formateurs en particulier s’y reconnaissent, se l’approprient, font connaître leurs besoins en termes de recherche et nourrissent leurs pratiques de ses contenus (résultats de recherches éclairés par des exemples, des méthodes, des pistes de réflexion, etc.). Notre objectif est de conserver à la revue le niveau scientifique qui lui est reconnu, de l’internationaliser davantage, tout en la rendant encore plus accessible au public d’enseignants-chercheurs, de formateurs et d’étudiants auquel elle s’adresse par définition.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Barrère et Cédric Frétigné, « Le mot de la rédaction », Recherche et formation, 75 | 2014, 3-4.

Référence électronique

Anne Barrère et Cédric Frétigné, « Le mot de la rédaction », Recherche et formation [En ligne], 75 | 2014, mis en ligne le 07 avril 2014, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2165

Haut de page

Auteurs

Anne Barrère

Articles du même auteur

Cédric Frétigné

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page