Navigation – Plan du site
Articles

Le leadership : un concept et objet de formation tabou pour les chefs d’établissement débutants ?

Leadership: Why are new school principals averse to this as a concept and subject of their training curriculum?
Lætitia Progin
p. 69-80

Résumés

Cette contribution vise à identifier les préoccupations des directeurs débutants relatives au leadership qu’ils sont censés désormais exercer ; leadership présent tant dans la littérature de référence que dans les programmes de formation qui leur sont destinés. Les résultats de l’enquête révèlent cependant que le désir de leadership n’est pas premier. Les chefs d’établissement cherchent en effet tout d’abord à se positionner afin de légitimer leur rôle auprès de leurs nouveaux collaborateurs. Sur la base de ces résultats, l’auteur offre quelques pistes de réflexion pour une formation des cadres scolaires axée sur les difficultés de l’entrée dans le métier.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. Terrain et méthodologie d’enquête
2. Leadership : essai de définition
3. Principaux résultats obtenus
3.1. Le souci de construire une légitimité
3.1.1. La stratégie d’empathie
3.1.2. La stratégie de communication
3.2. Un désir de leadership différé
4. Les pistes de développement en formation en direction d’établissement

Aperçu du début du texte

Le leadership est désormais au cœur tant des formations destinées aux chefs d’établissement que des congrès et publications scientifiques portant sur le métier de cadre scolaire. Ce concept – emprunté au milieu anglo-saxon et difficilement traductible en langue française – fait désormais partie du champ éducatif. Cela correspond sans doute à l’évolution de la fonction de cadre scolaire qui ne peut plus se résumer – et ceci quel que soit le pays – à une gestion purement administrative de l’établissement (Gather Thurler, Kolly-Ottiger, Losego et Maulini, à paraître ; Rich, 2010 ; Progin, 2014). On attend aujourd’hui des chefs d’établissement qu’ils manient avec succès les outils de management et qu’ils conduisent leur équipe en exerçant un leadership reconnu et légitime. La fonction est ainsi en évolution. On ose même avancer qu’elle est en voie de professionnalisation (Gather Thurler et Perrenoud, 2004) ; les cadres scolaires – et plus précisément les chefs d’établissement – suivent ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lætitia Progin, « Le leadership : un concept et objet de formation tabou pour les chefs d’établissement débutants ? », Recherche et formation, 78 | 2015, 69-80.

Référence électronique

Lætitia Progin, « Le leadership : un concept et objet de formation tabou pour les chefs d’établissement débutants ? », Recherche et formation [En ligne], 78 | 2015, mis en ligne le 30 mars 2018, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2394 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.2394

Haut de page

Auteur

Lætitia Progin

Haute école pédagogique du canton de Vaud (Suisse), équipe LEAD (Leadership, environnements d’apprentissage, directions d’établissements de formation), Université de Genève, LIFE (Laboratoire Innovation-Formation-Éducation)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page