Navigation – Plan du site

L’évolution de la formation doctorale a-t-elle engendré une évolution dans les pratiques d’accompagnement doctoral ?

Have developments in doctoral training led to developments in doctoral supervision?
Lætitia Gérard et Amaury Daele
p. 43-62

Résumés

La formation doctorale a évolué vers une « ouverture (en)cadrée », mais qu’en est-il de la posture des directeurs de recherche ? L’article explore la posture des directeurs, vue par les doctorants, pour y trouver des éléments de réflexion utiles à l’identification de leurs nouveaux rôles. Nous avons mené une enquête par questionnaire auprès de 587 doctorants. Les résultats suggèrent, malgré une évolution notable perçue par les doctorants, que la posture des directeurs ne semble pas avoir évolué aussi rapidement que l’institution vers le nouveau paradigme d’« ouverture (en)cadrée ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction : évolution de la formation doctorale vers une « ouverture (en)cadrée »
1.1. Les grands changements dans la formation doctorale en France
1.2. Vers un changement de paradigme
2. Méthodologie
2.1. Présentation du questionnaire
2.2. Méthode d’analyse et catégorisation des données
2.3. Limites de la recherche
3. Résultats
3.1. Taux de satisfaction des doctorants à l’égard de leur direction de recherche
3.2. Satisfaction et insatisfaction des doctorants à l’égard de leur direction de recherche : analyse de contenu
3.2.1. Une direction de recherche ouverte ?
3.2.2. Une direction de recherche cadrée ?
3.2.2.1. Dimension scientifique
3.2.2.2. Dimension institutionnelle
4. Discussion des résultats
4.1. L’ouverture
4.2. Le cadrage
5. Conclusions et perspectives

Aperçu du début du texte

1. Introduction : évolution de la formation doctorale vers une « ouverture (en)cadrée »

1.1. Les grands changements dans la formation doctorale en France

En une décennie, la formation doctorale en France a connu de grands changements. Premièrement, les finalités de la formation doctorale ont évolué. Cette évolution s’explique par deux principaux facteurs. Les docteurs sont plus nombreux. Avec 10 000 docteurs par an, le nombre de diplômés dépasse le nombre de postes de maîtres de conférences. Par exemple, pour l’année 2011, il y avait 4,1 docteurs qualifiés pour un poste de maître de conférences (MESR, 2011). Tous ne peuvent donc pas envisager une carrière académique. Par ailleurs, le profil des doctorants a évolué. Le diplôme de doctorat s’est démocratisé, il n’est plus réservé aux doctorants issus des catégories socioprofessionnelles les plus aisées (Vourc’h, 2010). La population des doctorants s’internationalise et il y a une augmentation du nombre de doctorants en reprise d’études ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lætitia Gérard et Amaury Daele, « L’évolution de la formation doctorale a-t-elle engendré une évolution dans les pratiques d’accompagnement doctoral ? », Recherche et formation, 79 | 2015, 43-62.

Référence électronique

Lætitia Gérard et Amaury Daele, « L’évolution de la formation doctorale a-t-elle engendré une évolution dans les pratiques d’accompagnement doctoral ? », Recherche et formation [En ligne], 79 | 2015, mis en ligne le 30 septembre 2018, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rechercheformation/2439 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.2439

Haut de page

Auteurs

Lætitia Gérard

Université de Lorraine, LISEC (Laboratoire interuniversitaire des sciences de l’éducation et de la communication)

Amaury Daele

Université de Lausanne (Suisse), CSE (Centre de soutien à l’enseignement)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page