Navigation – Plan du site
dossier

Conseiller(e) principal(e) d’éducation
Evolutions et enjeux professionnels d’un métier méconnu

Sylvie Condette
p. 13-15

Texte intégral

1Lorsque l’on étudie le système scolaire français, et plus particulièrement l’organisation et le fonctionnement des établissements secondaires, on ne s’aperçoit pas tout de suite qu’il existe un métier spécifiquement dédié à l’éducation des élèves. Plusieurs raisons peuvent ici être avancées. Tout d’abord, la notion même d’éducation est à considérer comme un bien collectif et un objectif partagé, correspondant en principe au dénominateur commun de l’ensemble des métiers différents et complémentaires qui s’exercent au sein des établissements scolaires ; ensuite, le conseiller/la conseillère principal(e) d’éducation est paradoxalement une personne généralement bien identifiée, soit par son nom d’usage (Monsieur/Madame…) soit par l’acronyme « le/la CPE », mais il reste pour autant difficile à placer de manière satisfaisante dans un organigramme censé situer les fonctions de chacun des professionnels. C’est un personnel appartenant à la catégorie A de la fonction publique d’Etat, ce qui en fait un professionnel doté de responsabilités de haut niveau et amené à participer à la prise de décisions. C’est donc un cadre éducatif, mais il ne fait pas partie de l’équipe de direction même si ses missions le conduisent à collaborer étroitement avec le chef d’établissement et le principal ou proviseur adjoint ; il n’appartient ni au corps des enseignants ni au personnel médico-social.
Le/la CPE semble alors se définir non pas en relation avec un statut clairement défini et bien établi, mais plutôt en fonction de son utilité et son opérationnalité qui se traduisent par une présence constante, la rapidité et la pertinence des actions menées au quotidien, et les projets qu’il souhaite insuffler.
Le conseiller principal d’éducation est officiellement apparu dans le paysage scolaire français en 1970. S’il s’agit d’un nouveau métier, il porte en réalité l’héritage du surveillant général, figure emblématique des collèges et lycées, créé en 1847, assurant le maintien de l’ordre et de la discipline, et que la littérature décrit souvent à travers des personnages aux caractéristiques bien peu flatteuses. Le passage du surveillant général aux conseiller d’éducation (CE) et conseiller principal d’éducation (CPE) n’est pas qu’un changement d’appellation. Il correspond en effet à un changement de cap politique et institutionnel au sein de l’Éducation nationale. Les réformes adoptées à la suite des événements de 1968 vont associer davantage les personnels et les usagers de l’école à la prise de décisions. Dans ce contexte, le conseiller principal d’éducation voit son action redéfinie dans un cadre large, celui de la vie scolaire, qui vise à promouvoir la participation et le plein épanouissement des jeunes accueillis à l’école. Plus de 40 ans désormais après sa création, un bilan critique peut être mené sur cette fonction spécifique du secondaire français, qui n’existe dans aucun autre pays du monde. Mais si le métier a changé de nom depuis le temps des ancêtres, surveillants généraux, et si les conseillers d’éducation ont eux aussi disparu, quelles évolutions majeures a connu le métier de CPE à la fois dans les textes officiels, dans les pratiques au sein des établissements et dans les caractéristiques mêmes de ses titulaires ? En d’autres termes, on peut se demander si le conseiller principal d’éducation est porteur et médiateur des évolutions sociétales. Ce métier semble en effet se situer dans un mouvement continu, certains diront dans une dynamique professionnelle, qui demande l’acquisition d’une souplesse, d’une adaptabilité constante des pratiques. Comment dès lors établir des formes de stabilité qui permettent de fixer les normes nécessaires à la construction d’une identité professionnelle, pour un métier qui se veut quotidiennement en phase avec son temps, accueillant la nouveauté et l’ajustant aux besoins évolutifs des élèves ? La circulaire de 1982 qui définit les missions du CPE tente de ce point de vue un compromis plutôt bien réussi entre stabilité et mouvement. Elle établit trois grands domaines de responsabilité qui orientent les missions du CPE tout en ménageant des ouvertures. Ces domaines concernent le fonctionnement de l’établissement, la collaboration avec le personnel enseignant et l’animation éducative auprès des élèves. Il faut ici constater qu’il n’y a pas eu de modifications officielles de la circulaire initiale depuis 1982, hormis un ajout en 1989 concernant l’accompagnement à l’orientation des élèves auquel le CPE contribue depuis. Est-ce à dire que la fonction ait rapidement trouvé sa stabilité institutionnelle et fonctionnelle ? Il n’en demeure pas moins cependant que ce métier, aux contours larges, reste difficile à cerner et demeure mal connu des acteurs éducatifs eux-mêmes et des familles – malgré la série télévisée « Victoire Bonnot » qui a tenté de populariser la fonction.
Les contributions proposées dans ce numéro thématique développent, chacune, des pistes originales de réflexion et d’analyse sur le métier de conseiller principal d’éducation, se situant dans la complémentarité du numéro 35 de la revue Carrefours de l’éducation coordonné en 2013 par Yves Verneuil et Philippe Savoie sur l’encadrement éducatif et la vie scolaire depuis le XVIIIe siècle. L’approche historique développée dans la contribution de Jean-François Condette met clairement en évidence la figure emblématique du surveillant général qui incarne l’ordre et la discipline, et dont la mission principale, au quotidien, est de combler les manques (administratifs, organisationnels, disciplinaires) et d’exécuter le travail considéré comme peu gtratiiant par es dans ce n eknnels et les usagers de l’écolefonhaires, eFo denoy-ation"citcitreprede cthémlonstu secon Accuego-"goCdiv> ticle"> >Ha métiiv>< < s="text wResizableTextSize"| Texte intégral Pr detp: class="pdf"><

Conseiller(e) principal(e) d’éducation
Evolutions et enjeux professionnels d’un métier méconnu
3>gets" class="withTp/span>Ur àrlant dleLucat 3ofe/>CIREL/PROFEOR Accuego-"goCdiv> ticle"> >Ha métiiv><

Texte intégral

Da name demanddiv iiv id="widgets" class="withTp> Accuego-"goCdiv> ticle"> >Ha métiiv>< Sommaire
-
TextSize"11; < Accuei//jourIlass="wid Mots-cllat /div> t=rssnumot mt Accueiler s < latext wResizableTions/2065?la2727n class="period"> HSteurMai="c7oNext" hfessiller principal d'éducatisonncapatp:/"> -  6teurOctoepé="c6oNext" hfessiller principal d'édÉass sement des classE cont/la s p1-  6teurOctoepé="c6oNext" hfessiller principal d'édÉass sement des classE cont/la s p2-  5teurJn class6oNext" hfessiller principal d'édL'ons. og eidero 3inci -  4teurOctoepé="c5oNext" hfessiller principal d'édL'eurêtratut n atif méconnincipe ae-  2teuroctoepé="c4oNext" hfessiller principal d'édExpre Boplsatisoorle depdes ge et d méconnu  teuran class="title">fessiller principal d'éducation : un acteur éducatif méconnu ?
 0teurma" ="c4oNext" hfessiller principal d'édExprconnu<-mtne au irculaircompl ed’tutrférexpre Bopl :
 9teurOctoepé="c3oNext" hfessiller principal d'édVioloplsautrgenla misvioloplsasdu monidenti'ons. e-  8teurJn class3oNext" hfessiller principal d'édVioloplsautrgenla,svioloplsasdu monidentiisions. D-
"> 7teuroctoepé="c2"title">fessiller principal d'éduté professionnelle, posabilités illant eniv>
"> 6teuran class2"title">fessiller principal d'éduconstn-rise LantriTIC-
"> 5teuroctoepé="c1"title">fessiller principal d'éducatut en missiontidiluted'Alfredme="ci-  HS n°1teuroctoepé="c1"title">fessiller principal d'édAlfredme="ci-
"> HS n°2teuroctoepé="c1"title">fessiller principal d'édJrchesesionMadees aeme="ci-  4teurma" ="c1"title">fessiller principal d'éduatif méconnx besl D-  3teurnexts epé="c0"title">fessiller principal d'édSanit troiE  2teur le s epé="09"title">fessiller principal d'édGenla mistif méconnu elle ? Il s,issements ,trepré ett- #heade  teur2igts ede de="08"title">fessiller principal d'éduconscioplsautrlatif méconnu la coa par lebats,isrvep, covaade formia="Accueiler s < latext wResizableTions/2065?la240n class="period"> 5teur="07oNext" hfessiller principal d'édéducati-  1teur="06oNext" hfessiller principal d'édD < Le sHandrcusrvral-  0teur="05oNext" hfessiller principal d'éde mo-
"> 8teur="04oNext" hfessiller principal d'édAgiteursc

 7teur="04oNext" hfessiller principal d'édS coontri-
"> 6teur="04oNext" hfessiller principal d'édPsementsr,issements cthéagmements cniv>
"> 5teur2letgi ede de="03oNext" hfessiller principal d'édModbuestri-  4teur1 < tgi ede de="03oNext" hfessiller principal d'édFtruc
"> 3teur="02"title">fessiller principal d'édAidc "> 2teur3letgi ede de="02"title">fessiller principal d'édÉcr"> - "> 1teur2letgi ede de="02"title">fessiller principal d'édSérene d eni < 2r Ap> ovaa Alfredme="ci- wid > Iniétts- wid dosrop -->> Pré ett- #he- wid >-> Avipeu fla >-> >-> Noqullabo, cure Ine lassE ce="wid L /lanelleine lassE c="wid Plan du site atit < latext wResizableTfieldset>esizablegets" class="withTleg classrato conms eps- lass="withtexte">lass="withhtexte">Motétiivci - lclel>lass="withhtexte">ChercherCherpse esiz
TextSize"logos < Ti//jour < Poque ltent lvts cniScioplsahunement se trlors s d="crumbs">< TextSize"foo < d ubuexteden qui prism.tea Plan du site
Plan du site >Fl flom ryndrcue in s/2065?larg/rechercheseducations/?page=mab>Nouvéhs denident property=" Jrchesestp://journals.openedition.org/rechs/"/> delge=mab>Étions et lL deltp://journals.openedition.org/rechercheseducations/?page=map">Plan du site del/"rato con="DC.rela < s--ht r"> ’on age.css" medjava’on n srcatjsedia="scjs //< : "Précdé /di, 67" ">< : "Sties ti, close>< : "F néri, ’analy : "Oanaly", agnify : "Alitéiri }, // D àr struthor" : { l de ssE ces: "I de ssE cei } }; //]] cjs //en&n a[> | tp: dby="#aunt ia >' ); jQa="s( ' var _paqs= _paqs|| []; // n ék> s like "setC deomDi ensref= xteuld bnnelet d bnforeu"n ékta nView" _paq.push(['setC deomVariclas', 1, 'Dnneme', t<']); _paq.push(['a flasCrossDnnemeLinking']); _paq.push(["set- .navEnan xml, t]); _paq.push(['n ékta nView']); _paq.push(['a flasLinkT éking']); (fuionnel() { s">< var ularg/rethopk.ense < _paq.push(['setT ék> Url', u+'pk.php']); _paq.push(['setSp: Id', '3']); var d=tdossiN de.inC.rtBnfore(g,s); })(); d/’on style EnddPiwiksC des--h ’on age.css" medjava’on n srcatg" methoda hrc-’anaucations/?page=macatiboord/j tyle jQa="s(t == uéefs, d ) { s">< $. clSon (tg" methoda hrc-’anaucations/?page=majse1.css" media="screen" /> < >< $('a.ifr(); }); } else>{ s">< $('a.ifr(); } ylviurl= $cjsonp({ s">< url: ('g" methoylviucations/?page=maylvi un te< eletbéktar< success: fuionnel( a) { s">< >< $('en nd(msg); } }); }, error: fuionnel( a){ //$(' ce in>'); $cajax({ a age.c: "GET", a aurl: ">en nd(msg); } }); } }); $('< if ( $(this)crttr('ition') == 'span clasr' ) { s">< $(this)crttr('ition', ''); } }); }); jQa="s(tEn uotiities t vo /ldn href="htue du s-> , voulus dextsz l'ité sssE cont/cookies. s/2065?l\ocannexe/image/162/recherche6540\">En salein gani ndTo(""tex"); $("a,.closecookie- #wt")cclick(fuionnel() { var expDates= new Date(); expDate.setTi e(expDate.getTi e()u+ (365 * 24 * 3600 * 1000)); ts" cla dition.org/rechs/"/cations/?page=m"> property=" Accuenherenudn h-"oggle-xtew" "witizableitizablegets" cla la > s/2065?larg/rechbooks/cations/?page=m">ller principal d'éd property=" Books- Livrs cniscioplsahunement se trlors sder --> s/2065?larg/rechbooks/cations/?page=m/te s/2065?larg/rechbooks/cations/?page=m/n-06-sh rs <&Eacomm;ns/divs s/2065?larg/rechbooks/cations/?page=m">En salein gani s/2065?larg/rechercheseducations/?page=m">ller principal d'éd property=" Jrchesestp Rlvts cniscioplsahunement se trlors sder --> s/2065?larg/rech/image/162/recherchete s/2065?larg/rechercheseducations/?page=ma6438">En salein gani s/2065?larg/rechcrs ndage=m">ller principal d'édCrs ndatp Annoplsasciots, qui der --> s/2065?larg/rechcrs ndage=mod="get"rato&eacomm;n temficannoplsder --> s/2065?larg/rechcrs ndage=moabout">En salein gani s/2065?larg/rechhypot du sge=m">ller principal d'édHypot &egract;sestp Cne, tntent lan clasder --> s/2065?larg/rech/image/162/recherchete Accuenherenu" "witizableitizablegets" cla la > s/2065?larg/rechnewsl r"> s/2065?larg/rechd="get"> ller principal d'édAl#wtesd

"witizableitizableablegets" cla la leTfieldset>esizableitizableitizableablegets" cla la lela< "witizableitizableitizableablegets" cla la lelas="="q" vLorsquq"value="Recher="submit" title="">Plan du site<"scFrançoi lvts- lclel>ofe/>ofe/>leableizableitizableable"="q" value="radioetize"cations/?paradioetLorsquul" ition.o""=" llclel cle"cations/?paradioe>Fran property=" lass="withhzableable" "witleleleizableitizableableizableitizableablegets" cla la lelas=lhercher">Chercher < esizlelele fdiv hhable" "wit" "w" " "wit TextSrincipal d'-xtars "witizableit Accuenherenu" "witizableitizablegets" cla la > l">Accuebg-11; < s" cla la lelas=ller principagene3 gene-d="wSe< Ine lassE ce=" < esizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Tedesizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Ted esizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Ted< esizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Tedesizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Tedesizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Ted esizableitizableitizableableeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeegets" class="with Ted< prous dess Freemium Vein épnoticn-Françnnel l">Accuebg-11; lame">ableitizableleizableablelele- DOI / R&eacomm;f&eacomm; splstp l">Accuebg-11; lame"tize"dlLinks" --> Accuentars "witizableitleleiz l">Accuegene3 gene-titionAn c/2065?larg/rechditionA.com/ntars?atiq=%3C +xml%3Aipal%3D%22fr%22+ipal%3D%22fr%22%3Eéducati%28e%29+cteur éd%28e%29+d%E2%80%99%C3%A9 l">Accuegene3 gene-ffcnbookn c/2065?lag" metho/imaffcnbook.com/ntarsr.php?u=%3C +xml%3Aipal%3D%22fr%22+ipal%3D%22fr%22%3Eéducati%28e%29+cteur éd%28e%29+d%E2%80%99%C3%A9 l">Accuegene3 gene-google-ganin c/2065?lag" methogani.google.com/ntars?url=%3C +xml%3Aipal%3D%22fr%22+ipal%3D%22fr%22%3Eéducati%28e%29+cteur éd%28e%29+d%E2%80%99%C3%A9 TextSrincipaaaegn-rs r" "witizableitgets" cla " "w" " "w hercher">Accuegene3 gene-11; < < nkef="20ref="sheerôle tog" methoda hrc-’anaucations/?page=macatiboord/css/ie_catiboord.css" d/"sep>