Navigation – Plan du site

Le caractère de Catherine

p. 254-257

Texte intégral

Caractère de Catherine Nickleby, d’après Alice

1Catherine est d’un caractère très mou et très nonchalant. Mais elle est aussi très capricieuse et susceptible. Cette susceptibilité dans les premiers temps nous faisait l’effet de caprices passagers, mais aujourd’hui je m’aperçois du contraire. Elle est niaise, je crois qu’elle est naïve au fond, mais elle semble le cacher en disant et affirmant des choses qu’elle ignore. Elle exagère tout, amplifie tout. Cependant Catherine est bonne et un peu compatissante. Elle est douce et lente.

Caractère de Catherine, d’après Madeleine

2Je crois que Catherine est bonne, mais elle est très susceptible. Elle n’a pas l’esprit vif, elle ne comprend pas très vite, elle est lente de sa nature, et je crois, un peu paresseuse et négligente. Catherine est très gaie, elle cherche à faire rire par des grimaces. Elle boude facilement.

3Je ne la crois pas très économe. Elle est bonne camarade, je ne pense pas qu’elle puisse tourner le dos à une amie ; elle est très amusante.

4Je trouve que parfois elle demande un peu trop qu’on lui donne un objet qu’elle désire. Elle est très douillette et se plaint facilement. Elle est parfois énervante par ses réponses niaises.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Le caractère de Catherine », Recherches & éducations, HS n°1 | 2011, 254-257.

Référence électronique

« Le caractère de Catherine », Recherches & éducations [En ligne], HS n°1 | octobre 2011, mis en ligne le 01 janvier 2013, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/871

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo Société Binet-Simon
  • OpenEdition Journals