Navigation – Plan du site

Conclusion. Essai de synthèse

p. 258-263

Texte intégral

1Dans un essai de synthèse, nous sommes obligés de mettre beaucoup de nous-mêmes, c’est-à-dire de faussetés. J’ai tracé dans vous tracer dans un tableau d’ensemble tout ce qui me parait être fait d’expérience – les faits d’expérience, chacun peut les interpréter à sa façon ; l’un donnera plus d’importance à tel fait, et groupera les autres faits autour ; une autre personne sera frappée par un trait différent et construira une autre synthèse. Je ne crois pas que toutes nos synthèses de caractère soient condamnées à rester artificielles, mais elles le sont certainement encore à ce moment.

2Il y a certains groupements de faits qui paraissent tout d’abord s’imposer. Ainsi, l’abondance de souvenirs qui s’éveillent en Marguerite dans le test de l’idéation paraît s’expliquer en ce que sa mémoire est meilleure que celle d’Armande ; elle use davantage de cette fonction parce que cette fonction est chez elle plus robuste.

3En second lieu, l’attention que’Armande Marguerite porte aux objets extérieurs, dans les tests sur l’idéation, explique qu’elle évoque surtout des souvenirs récents, explique aussi que devant un objet elle en décrive surtout les qualités matérielles. Le fait inverse, le détachement du monde externe, explique chez Marguerite Armande la négligence des souvenirs récents et ses descriptions idéalistes.

4Si Marguerite a une si bonne mémoire, nous comprenons que ses images soient d’ordinaire concrètes, riches en détail et d’une forte intensité ; tandis que chez Armande, le souvenir se désagrégeant plus facilement, donne lieu à des images plus vagues, plus abstraites et à un remaniement d’images qui crée des inventions.

5Existe-t-il un contact entre l’esprit d’observation et une bonne mémoire ? On pourrait le croire, puisque l’un et l’autre supposent le sens de la réalité, l’enregistrement des phénomènes dans l’ordre où ils se présentent, et que la mémoire continue l’observation et la prolonge. Ce n’est pas le moment d’être trop difficile sur les hypothèses.

6Ainsi, d’une part, nous avons une tendance à enregistrer rechercher fidèlement les sensations et les perceptions réelles, et à les conserver dans leur ordre ; d’autre part, nous avons une plus grande distraction dans cet enregistrement des perceptions et au lieu de la persistance de l’ordre établi, une tendance au changement. Peut-être faut-il rapprocher de ces faits précédents nos études sur l’attention qui s’est montrée plus régulière chez Arm Marguerite, plus changeante chez Armande. Cette Ce rattachement étant admis, nous pouvons résumer tout ce qui précède en trois faits principaux, dont découlent beaucoup d’autres :

1. Attachement aux objets extérieurs

1. Détachement des objets extérieurs

2. Mémoire bonne

2. Mémoire changeante moins bonne

3. Attention régulière

3. Attention moins irrégulière

7Ces qualifications n’ont bien entendu qu’une valeur toute relative ; en les rapprochant, il semble qu’on peut les résumer d’un mot, en disant que ce qui caractérise Marguerite ( par rapport à sa sœur ), c’est la stabilité, et ce qui caractérise Armande, c’est le changement.

8Il est curieux que de ces deux étiquettes abstraites on peut tirer beaucoup de conclusions ; chez la première, esprit pratique, terre-à on peut dire ( il est vrai en forçant un peu la note ) esprit pratique, réfléchi, ordonné, conservateur, équilibré, uniforme, sérieux, régulier, précis, etc, etc. Chez l’autre, esprit idéaliste, peu pratique, changeant, mobile, original, inventif, capricieux, etc, etc. Aucun de ces deux types mentaux ne me paraît supérieur ou inférieur à l’autre ; ils sont différents, voilà tout.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Conclusion. Essai de synthèse », Recherches & éducations, HS n°1 | 2011, 258-263.

Référence électronique

« Conclusion. Essai de synthèse », Recherches & éducations [En ligne], HS n°1 | octobre 2011, mis en ligne le 01 janvier 2013, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rechercheseducations/872

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo Société Binet-Simon
  • OpenEdition Journals