Navigation – Plan du site
Chronique juridique

Quand l’exceptionnel dure et le provisoire se normalise : les Centres d’Accueil et d’Orientation pour mineurs non accompagnés (CAOMI)

As Exceptional Lasts and Temporory Tends to Become Normal: Unaccompanied Minors Asylum Reception Centers (CAOMI)
Cuando lo excepcional perdura y lo provisional se normaliza: los centros de acogida y de orientación para menores no acompañados (CAOMI)
Florian Aumond
p. 157-163

Entrées d’index

Géographique :

Calais
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le dispositif de droit commun concernant la mise à l’abri, l’évaluation et l’orientation des MIE
Le dispositif de mise à l’abri, d’évaluation et d’orientation spécifique dans le cadre des opérations de démantèlement de Calais

Aperçu du texte

Les temps qualifiés d’exceptionnels sont propices à la mise en place d’un droit dérogatoire, droit de l’exception. Ainsi, de la menace terroriste qui pèserait avec une particulière acuité sur la France et justifierait l’instauration d’un état d’urgence dont on ne sait trop quand, voire s’il s’achèvera et dont une partie du dispositif a en tout état de cause déjà impacté le droit commun. Ainsi également – et le lien avec l’exemple précédent est assurément peu heureux, même si fréquemment esquissé –, de ladite « crise migratoire » (Collectif, 2016). L’afflux qualifié de « massif » de migrants commanderait d’adapter la législation et les dispositifs prévalant en temps « normal ». Mais l’on peut craindre, comme pour l’état d’urgence, qu’en la matière aussi, l’exceptionnel dure et le provisoire ne se normalise. On en veut pour preuve le dispositif institué dans le cadre du démantèlement de ladite « jungle » de Calais et la mise en place des Centres d’Accueil et d’Orientation pour mineurs...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florian Aumond, « Quand l’exceptionnel dure et le provisoire se normalise : les Centres d’Accueil et d’Orientation pour mineurs non accompagnés (CAOMI) », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 33 - n°1 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2019, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/remi/8505

Haut de page

Auteur

Florian Aumond

Maître de conférences en droit public, Université de Poitiers, CECOJI-UP/MIGRINTER, UFR Droit et sciences sociales, 15 rue Sainte-Opportune, Bât. E10, TSA 81100, 86073 Poitiers cedex 9 ; florian.aumond@univ-poitiers.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Université de Poitiers

Haut de page