Navigation – Plan du site
<
. Histoire des fonds et des collec(ions : conservation, constitution en waqf, catalogage"/span>< /pan class="sixt" Inventaires et catalogues, une longue histoire <
aexemple des manuscrits orientaux de la Bibliothèque nationale de Francefr"/div><
nnie" /pan class="sfamilyame"><
p. 17-32/piv>< /div> <
< /pan class="sixt" IRésmérs/tpan> <
nglish"/a> < <
< /div>< < < <
<
/pan class="sixt" IAertussaments/apan> < <

C decument sst inssud'une rnmérosation oar lOCR (ecinnaissance. opique d'ecaractères ) in pert cententr tes orresus. BPur lne rersitn sens etresus le pecte r lour rase reorte lu Xfac-impil de Plarersitn spaper. /p> < /div><

<
< /pan class="sixt" Iext"eintoérapl/apan> < < <
/pan class="seracumber" 91/span>siècle.c'a pas vraiment pour les gens de valeur rigoureuse : beaucoup ignorent leur âge ; l'usage des montres, encore imprécises, commence à peine à se répandre ; poids et mesures diffèrent d'une région à l'autre, on porte des verres rudimentaires, la réalité s'estime au jugé ; le calcul, d'un usage pratique (compter les mois, les bêtes, mesurer les distances, les champs, peser l'or ou l. bol )c'ast ias vu écl mnt de psavor trécise Le alschmpises esux-mmes Cn mesure t le chaneur qu'n in dquent imple mnt dfeu vifou lfeu lnt ; ln iait ,iml'ohmme le la Revaissance.,comme l'uhmme leu Moyn ég outde l'Aniqueté newcalcul,it das vdefaçons exct.,coast iqu'n pn'n iavit das ves moiyns  ln i1645, B,ite rPascl leui-mmesinstisessur le'xtermesiiffiultu de orpration à leaplusm ; p lctterécpoue, concompte.encore iavecde o haquetrs lt des jetos  les montaleté ssont aiffèe t s de lclles de lnossoncitu ssn dutriclles pelite à leapigouur t decpn"dat s de leapléciseon :;coast i lctterécpoue,charsnère ,dans le'obre 2e lGletle, Dd rPascl lt de dDesclres, mans le'obre 2e l'invention de tecl scop, Dd ra mechane à salcul,r, Au moicroscop, Dducharonomère,que ls débelopepnt leu études orientales :;candai que lcrtuans ascrutnt leu étuoies et dntererognt leun versiiavecde ooutilsnouveaux ,d'autres csachatrentsà observer esà odcritr la connfgouation des lonstilletion huain"e à leapur fac le la Rlanite ,que la'n th t soar lillsus.de msurer lt de dsnde,. /p> <
< <
Haut de page

Notes

1 Sur ce contexte on consultera avec profit les travaux de Gérald Duverdier, Robert Jones, Francis Richard, José Balagna, Wahid Gdoura, Geoffrey Ropers, Angelo-M. Piemontese, Alastair Hamilton, Annie Berthier.

2 C'est la base de la Bibliothèque orientale de Barthélémy d'Herbelot (1697).

3 Il s'agit de la Bibliothèque de la mosquée/Université al-Azhar.

4 Liste des premiers inventaires : (1) Inventaire de Guillaume Petit, 1518, bibliothèque de Blois (perdu, copie à la Bibliothèque nationale de Vienne, cote 2548 ; publié dans les Mémoires de l'Académie de Bruxelles). (2) Inventaire de la librairie de Blois lors de son transfert à Fontainebleau, 1544, conservé à la Bibliothèque nationale de France sous les cotes Français 5660 et 12999. (3) Inventaire de Nicolas Rigault, 1622, conservé dans Latin 10364-10365 (« Catalogus bibliothecæ regis christianissimi descriptus anno 1622 »...). (4) Inventaire de Pierre et Jacques Dupuy, 1645, conservé sous les cotes Latin 9354, 10366, 10367,10367 bis et Nouvelles acquisitions latines 1387 (« Catalogue de la bibliothèque du roi »). (5) Inventaire de 1675 (perdu). (6) Inventaire de Nicolas Clément, 1682 (« Catalogue de 1682. Bibliothèque du roi... »), conservé sous la cote Nouvelles acquisitions françaises 5402. (7) Inventaire de 1729 (« Catalogus librorum manuscriptorum hebraïcorum, syriacorum... Bibliothecæ Regia »), conservé sous la cote Nouvelles acquisitions françaises 5410.

5 Il n'est peut-être pas inutile d'en donner une chronologie abrégée : après la première de toutes, the Asiatic Society of Calcutta, fondée par W. Jones (publication du premier volume des Asiatic researches en 1788) naissent, en 1810, la Russian Asiatic Society ; en 1822, la Société asiatique de Paris ; en 1823, la Royal Asiatic Society de Londres ; en 1827, la Bombay Society ; en 1842, l'American oriental Society ; en 1845, la Deutsch Morgenlandischegesellschaft ; en 1845, la Ceylon Society ; en 1904, la Siam Society.

6 L'apparition des premiers caractères arabes darts un livré imprimé rémonte à l486 (Mayence dans un ouvrage de Breydenbach) ; puis, en 1505, à Grenade, Pedro de Alcali ; 1514, iprëmièr livré imprimé arabe à Fano en' Italie ; 1516, le psautier en'cinq langues de Giustiniani ; : 1529, ME Geoffroy Tory de Bourges donne un alphabet arabe ; en 1538, Guillaume Posteldonne dans-un'de sés 'ouvrages 12 écritures orientales. En 1613 ; Claude Duret publie Le Thrésor'de l'histoire dès Langues deceit univers ; contenant les beautés, perfections, décadences, mutations ; changemens, conversion] et mines des langues premier ouvrageifondamental sur la pluralité des langues et des écritures.

7 Papiers d'Eugène Burnouf, BNF, Mss. Or., Burnouf 105, Résidu II, f. 7-8 : « Institut royal de France, séance publique annuelle des Quatre académies, du samedi 24 avril 1830. Prix fondé par M. le comte de Volney. Jugement sur le concours de 1830 et Programme du prix pour l'année 1831. » (3 pages imprimées.)

8 Auparavant, de brèves indications sur le contenu d'un manuscrit étaient souvent portées sur le volume lui-même, en français ou en latin, sur le contreplat ou la page de garde. Parfois, les renseignements étaient copiés sur, une petite feuille, collée dans le volume au contreplat.

9 Si l'on passe en revue les fonds les plus importants, on compte en 1860 : 1320 manuscrits hébreux, 4 600 manuscrits arabes, 1 447 manuscrits persans ;.1 171 manuscrits turcs, 37 manuscrits hindoustanis, 565 manuscrits sanscrits, 120 manuscrits dits indiens',- 507 manuscrits tamouls, 598 manuscrits palis, 139 manuscrits malais et javanais ; on compte 5 748 pièces pour je chinois, ainsi que 185 papyrus égyptiens, le département conservant en tout 29 fonds orientaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Annie Berthier, « Inventaires et catalogues, une longue histoire », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 99-100 | novembre 2002, mis en ligne le 12 mai 2009, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/remmm/1171

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page