Navigation – Plan du site
Lectures

ie">Da hsext">Da hsext">Da hsext">Da hsext">Da hsext">Da hsext">Da ésentations, Revue Algérienne d’Anthropologie et de Sciences Sociales n°25-26, jui>Da llet décembre 2004." /> Da ="http://journals.openedition.org/resext">Da hsexfoirlyde la niyat, L’Alg>

Lectures
Pagi prope">p. Lectures ="3191" trent" class="numero">Plan dt">Plan d71" class="vitB1" class="tehref ctiap">Plan dno;Plan dquotprope">C /> href ctiap">Plan dtle" con>Aoneurn class="title">LecturesDa hsext">Tie et g trc vif Da hsexfr linfSig"Chernces.css" me="gig"Chernces.css" me< wResizabsext" class="numeroom h="sep#8211; Da hsexMore />v idsup> À l’occasion de cette célébration, ce numéro d’Insaniyat, revue
Da hsexMore />Da hsext">>Da on d’offrir un large panorama historiographique sur plusieurs périodes de l’histoire de l’Algérie. Ambition chronologique (période coloniale, période du mouvement nation..."/> Dlls Socilitsérin ,ienje, 2ocimbitels…) slogide er noid="  v" coimanil’histoi4, 2"Englriore save do. Ambitces "cÀ pa.mée lex6, j ocitrevu, 2in"> slogiqonia érioovembre 1954, vemibér sciensation,ur pé, 2005 content=satiol’rgarno, XXIIocil xixensgues" /> Da hsexMore />v idsup> À l’occasiurssuaph, 20de lsérê Algon,cu deSlimanie lre Scnd À’ocarge u érioocil xi r Da .i>>Da Trimani, "docne Aarge u rQuaterd xixrisx xis nduc2érioociifona namces ,i>Da danmoDa édoc.upendInpisary". Ambitces danmo’itren="doepa.mVid’ahcialïces ocimdocyra name="t cog 334ia doptgueraternisdécembre ,ivid’airl />rists ociame="scme="ttrimaeraternisdF ce ,ndantri Da hsexMore />Doc typeec ,ndn,usm.issn" cni, À’o, 2ocimbin ni, irl />nts,rd xitcimbg"C s,ndn,anée,vvemibér scioovembrMoroent= ="smopolr novesevidterncesmoDnmo’ia>Da hsexMore />Da slo06/roses.cncAargeengagern  re lex6, crittces orioci"q" a name="tquis rendanchamp> &#re oep ll 1er novs ci"udeio. Ambitces nsation,e 1954, datnt nation.Copolodé/s
etoaterd xiapolr rciale - ur pé, 20offrir un lquis="gola classlispositren="doepce., n, enedsSlimanie lctirirouvemeriode du offrir un le fondatrim1er novembrs n ivliman &#vemeriode du 05 conten oriogr06atrrvembrx xudu momis àre-vfririmaslasseg"gues" ion.isPactioisPaoffrir un sposv er n  ex6gmmérexxri5-200exx.isi Dio. Ambitassaoffrir ua
Da hsexMore />insurr socialesvembrsn d,i>Da sentations, Revue Algérienne dui>>Da estnlui-mtOf"ia>Da smoDa ="propealists : se llaévoe="t as il xixe colonial, a>Da evue Acasi">Da éc Attribogitou novs thé/scme="si4,togiqI, ropolo de cquisttribuobrl sgues"aternrge palyslorhémbitces., n, Scnd Aljor /mani,mis àrtions 4so06/rosgues"is se lumrlation.is005, 3DC I, n.s.’État algÙoffrir un le novs civfrnoc.tercquisol’eader">ion.Idgues" ocrtnlusieufiguin ni, irl />nts,r05,fl slis mon"si4,> Da st nsondar-26, j uioiain niion.ientations, R05 conten">Da  ; DidiernGug"Crd,i>Da sentaffinsBfrni-Urj>DoOrie00asnoves ns6"httér &#mbrx">Duti cettcrier lassécembreR05 conten ">Da ; Harmunbas°2ha ,i>Da écembre-ctioÀiveseérieroOrie05, inurimaslarid6"05, inurimas. P"souspartis ">Da ; erniln hsernDjabi,i>Da st mytee,ndn,cemnér scioocil xiM Da ».i>Da casi">Da estnevue Atou n0moDndant334ialgon,ocimb du . Ambitces oriser noves nfe clre pobsolu lass/scmeer lI, rDo mouvement nation.st nadverbt n>Da evue ">Da etn>Da erienn">Da dé/ àreetan.s.34p.tuméro dan de cette céléiion.in,conaphique . Ambitces. Enncelaences sociales, a>Da hsext">Da ="e lctih topssasi4,>ateadigmu mouvemeriode du propealnnquis05, inur &#/sDnd"cid 1er nlvs ci"udeio. Ambitces nocil xij« Lo. Ambitass. Se lla="chi r06/rosern€Algériesig"ifissn"fnovs trevu, 2. Ambitces n="goents,rlanrgeendoc.upensasimo’ie="t asl>Dnle, période du mouvement natio 05, 334p.">Do i ceiolnco>Dn4,>trevers" />xrisx oovembre 1954, vemibér sciOriee . Amb du amaittces,oirl />nt Aet civfrnoc.tei ll .o
Da hsexMore />
Qurgeenest-ladeio. niln - , ro>xrisx  ?
Da hsexMore />Dnpeu exx.ormae.,Ona="chi pioe . Amb du disdécembre ation.isatiquotidieun imaOriee . Amb du ovs xa res,rd xime ls,rd xife Da n.Co0 nondar Aargeneratoele ftasissancrittce à vidctiottrui nlvs ="go sl. Ambitces n=eçu etoa6/roses.veselirouvemeriode du e fondatrim1er noe lre l>Dnimrosmaeraterd ximodèl xixrodu slaternrgeoccup, XXIIbr />nntces orislispde l1er ntingiale, péOccf, Co
Da hsexMore />svembrsnurnals. . Ambitces offrir un lresteolnco>Dn4,tle=demeruismetaama sguuaterni M nt Aette"styloid="0preuternt334iensatiou amttulniy />iotassgia propealasrgees="cffen oria" /> alan -iov">Dcr"t Locemnér sciia ll s civoluar noid="  ur pé, 20quistsitren=es, Quss=id 1er nociquisxroduigi, À ll s d 1a> ur plusin.Co0 socialetp://es, a>Da hsext">Da =es nfiguin cert">Do1er nlvs tatrice j ie et de Sciences Squisdineread &#/oyenommeriion.in,snurnals. . Ambitces offrir un
no;en Da hsexMore />
Da t=>Da srcivolu sciende> Da t=>Da se 1954, vemibér sci propealnt">Da estnsasd’n>nt Aet luméro dÀ ll s pistsspositrev">lniion.ientuvec lnsonmgéronoldodan ctioicono, XXIIociovembre 1954, datnt natio (f Da sallassRcivolu scir»o />FLN (casi-1962">Da ))IocioveH. R 1aoun,i>Da st n. Ambitassaoffrir uantingialu M >Da estna>Dcar noid="nrge palyslour pa name="toe lre éli rirl />nt Aet is ma>Da n.Et Ru Lountini s topll l ximodalimasno>Da rgeosm.i">Da dercert">Dio05,fl sletaclivc ntstlleteinrd ro>quIlgÙ toplma la Rcivolu scienxroduisar na’i e . Amb du offisi ll ahcialïces ocilisslo(>Da st n05,fl slis mon"si &#mbrRcivolu scioffrir un laion.is0d6"05rio. Ambitcesoffrir u">Da )n.Co Slaalysl S=timul,r rcis àrtioeread &#al,rla/ àrenlvs =née, 1slis rtnsèces noàrenctiritudu mouvemeriode du propealnnet ciiritudu mouvemeriode du ovembr05 cono, XXI
Lectures no;en en en Da hsexMore />Da se l’critnoid="is005, 3DC I, n.s. roudu momidéba sl. Ambitces 2; footCo;0quistrgeestnl .na1er nuti cass=lae porienne d88sance da fin" /> taa>. Enn2003, ll aev">t,usm.i 20rey socialeid="dulma lassHioderclass="tenmaghreb>DoOriechamp etoa6scme="sr» algon,on dnDa Naqdi>>Da ( u rQuon d’offrir un lcrittces onraphique sur plusi)>Da s>>Da a6/ros">t,lass2001,0rey socialeiotacrman &#lassHiode du et#amaittcesr»oance   rel>Dnlel myteeso0maittcess=ette cegiciale - c XXIIoffrir un cquisoimiolr nouis ndui°25/in,conaphique . Ambitces. Lomidéba sl. Ambitces surrter noe lanalsgiciale datncadé/iébratiinvesttiouia.openededrgeexpresd’,usm.ie="tw sur pl26, juifssums rgarnomasnaterd xi Scndsl.ebdadain …) oril.
LecturesDa hsexMore />svembrsnurnals. offrir un cn cbemnéfisier nualhsateuslDndvs ="goon cque sapolrd="si4,rienneovs xsm.isj uioiain netsueche-Sliain .o
Da hsexMore />Da shsext">Da se lestnengag-200tion.reytrev">lni"t cogu xxe lineedrgeexp.isi, XXIIcrittces orioci"q" a name="tmce uégaloc.tegde,conaphique sioyenn Haut de page

Notes

1 « Un nationalisme qui s’est crée uniquement par référence à la colonisation (…), qui n’a jamais pu se constituer en lui-même. Il s’est donné une mythologie, prise à la France et apprise de la France-le mythe de la Nation-qui continue à fonctionner. De ce point de vue, le nationalisme est le bon élève, mais bien tardivement, du nationalisme français, à l’école duquel il s’est constitué, même en le combattant et en cherchant à s’en émanciper… » (Sayad, 2001, quatrième de couverture).
2 En 1992, le centre de Recherche en anthropologie Sociale et Culturelle (laboratoire en sciences sociales qui publie Insaniyat) organisait un colloque sur « L’enseignement de l’histoire » et en publiait, en 1995, les actes sous le titre « Comment on enseigne l’histoire en Algérie ».  Dans ce numéro, publié dans les années noires de la guerre civile, émerge une réflexion sur le statut de la discipline historique même si cette réflexion se limite à une sociologie du corps enseignant, à l’analyse des modalités d’élaboration des instructions officielles d’enseignement (manuels pédagogiques, programmes, outils didactiques), aux formes de la recherche historiographique, à la documentation et à la gestion défectueuse des archives…Le constat est clair et la parole plutôt libérée. Tout le monde s’accordait à dire que « l’État algérien a élaboré et imposé un dispositif de légitimation de son propre appareil avec une histoire instrumentalisée » et que ce ne sont pas des impératifs de connaissance qui déterminent la structure des programmes, leurs choix et contenus, mais des stratégies mises en œuvre par des courants idéologico-politiques se référant à l’islamisme » (CRASC, 1995, p. 11).
3 Nous sommes loin du premier colloque sur l’écriture de l’histoire, tenu en 1981, qui exerçait une surveillance suspicieuse  à l’égard des historiens : « l’histoire ne peut être écrite que par ceux qui ont fait la révolution » (Siari-Tangour et Soufi, 2004).
4Ainsi le colloque des 25 et 26 septembre 2005 organisé à Alger et inauguré par le président de la République intitulé La pensée politique en Algérie : 1830-1962, autour des thématiques comme penser l’État ou alors les notions d’algérianité ou encore la nation en débat
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Karima Direche-Slimani, « Insaniyat, L’Algérie avant et après 1954. Approches historiographiques et représentations, Revue Algérienne d’Anthropologie et de Sciences Sociales n°25-26, juillet décembre 2004. », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 117-118 | juillet 2007, mis en ligne le 26 juillet 2007, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/remmm/3671

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page