Navigation – Plan du site
Lectures

Saikal Amin, The Rise and Fall of the Shah. Iran from autocracy to Religious Rule, Princeton, Princeton University Press, 1980, 279 p. Index. Bibliographie. (Nouvelle édition augmentée 2009)

Fariba Adelkhah

Texte intégral

1Comme l’auteur revient longuement sur tout le bien qu’il faut penser de son ouvrage,  dans sa préface à la nouvelle édition augmentée, il est inutile d’insister. Ce livre fournit en effet une synthèse utile et nuancée du règne de Mohammad Reza Shah, qui inclut un bref rappel des événements antérieurs. Les pages les plus convaincantes traitent du nationalisme pétrolier du souverain qui est en définitive parvenu au même but que Mossadeq par d’autres moyens. Les chapitres relatant la politique intérieure de Mohammad Shah et ses réformes de modernisation autoritaire sont plus convenus, et son analyse de la Révolution et de la République islamique date terriblement, faute d’avoir été actualisée et de prendre en compte l’énorme littérature qui s’y est entre-temps consacrée au sujet. Mais il est vrai que le cœur de son propos réside dans l’étude de l’affirmation de l’Iran monarchique à l’échelle de la région et au sein du système international. S’il en délaisse certains aspects – par exemple les connexions entre le mouvement islamique prérévolutionnaire et les conflits du Proche-Orient – il a le mérite de nous rappeler que la politique étrangère de la République islamique s’inscrit dans la continuité de celle de la monarchie qu’elle a renversée (bien qu’il se montre sans doute naïf en éludant les implications militaires du programme nucléaire de cette dernière, page 160). La différence essentielle entre l’une et l’autre tient au fait que Mohammad Shah s’est situé dans le cadre de la « doctrine Nixon » de 1969-1970 qui encourageait l’émergence de puissances régionales, et conciliait son nationalisme avec la dépendance de l’Iran par rapport aux États-Unis sans pour autant s’inféoder à ces derniers, alors que la République islamique a revendiqué une indépendance farouche en rompant avec la tutelle américaine et en épousant une forme de non alignement. La lecture de cet ouvrage classique, encore qu’un peu vieilli, n’est pas superflue pour mieux comprendre la crise internationale dont l’Iran est l’épicentre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fariba Adelkhah, « Saikal Amin, The Rise and Fall of the Shah. Iran from autocracy to Religious Rule, Princeton, Princeton University Press, 1980, 279 p. Index. Bibliographie. (Nouvelle édition augmentée 2009) », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 129 | juillet 2011, mis en ligne le 25 octobre 2010, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/remmm/6814

Haut de page

Auteur

Fariba Adelkhah

 

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page