Navigation – Plan du site

Depaule Jean-Charles (avec la collaboration de Jean-Luc Arnaud), À travers le mur, Marseille, éditions Parenthèses, collection Eupalinos, 2014, 219 p.

Anna Madoeuf

Texte intégral

  • 1 L’édition initiale (1985) était due au Centre Georges-Pompidou/Centre de la Création Industrielle, (...)

1Saluons la réédition1, aux éditions Parenthèses, dans la collection Eupalinos, d’À travers le mur, de Jean-Charles Depaule, ouvrage qui est tant une contribution rare et originale aux études urbaines, qu’un opus d’anthropologie sur l’espace habité, de même qu’une source de références multiples, notamment littéraires.

2« Rêver des lourdes portes, des passages en chicane et plus encore, peut-être des moucharabiehs perdus […] ». Cette sollicitation onirique et énigmatique, quatrième de couverture de l’édition originale de 1985 (épuisée), a fait place, dans la nouvelle édition, remise à jour en 2014, à une proposition plus ambitieuse, qui reflète davantage le propos : « Il s’agit de la façon dont les corps, les vues et les sons franchissent la frontière de l’habitation dans les villes de l’Orient arabe, Le Caire, Damas, Alep, Sanaa, Beyrouth ; de la manière que la vie quotidienne a d’y définir des territoires, de contrôler leurs limites, de négocier des passages ; et de l’espace sur lequel celle-ci prend appui ou achoppe, des lieux qu’elle investit, neutralise ou détourne. » Pour traiter ces questions, l’ouvrage est structuré à partir de six chapitres ou entrées thématiques (extérieurs ; regards ; la leçon du proverbe ; limites et variations ; savoir-faire ; l’épaisseur, la façade), complétés par une esquisse de catalogue contemporain (balcons, éléments de claustra, portes et portails métalliques, fenêtres, etc.), et un glossaire illustré de 31 termes, de ‘aqd (partie arquée de la fenêtre comprenant un vitrail) à wajiha (façade continue), termes du champ de référence, collectés dans les divers pays considérés. À travers le mur compte parmi ces livres que l’on lit attentivement, certes, mais que l’on a aussi plaisir à parcourir et à feuilleter au hasard, voire à « rebrousse-page », pour y glaner une phrase, s’immerger dans la lecture d’un extrait de roman, détailler un dessin ou une photographie, méditer un proverbe... À travers le mur est un ouvrage à la présentation et à l’esthétique simples et harmonieuses, qui fait la part belle aux illustrations, nombreuses, pertinentes et précises : photographies et dessins, contemporains ou anciens, d’immeubles actuels ou de palais séculaires, d’intérieurs et d’extérieurs, de détails, de façades, de reproductions de tableaux ou de lithographies, etc. Mais surtout, À travers le mur recèle de nombreux et précieux encarts, extraits de romans (Naguib Mahfouz, Edouard Al-Kharrat, Ghada Abdel Aal, May Telmissany, Sonallah Ibrahim, Tewfik al-Hakim, Hassan Daoud), de poèmes (Mahmoud Darwich, Abdo Wazen, Gamal al-Qassas), de récits de voyages (Gérard de Nerval, Eugénie Lebrun, Carsten Niebuhr), de proverbes (dont les énoncés originaux sont transcrits en arabe), de chansons et de contes, ou encore d’ouvrages de chercheurs : passages sur « la rue festive » de Nicolas Puig, ou « voir, ne pas voir » de Michael Gilsenan. Tout ce riche corpus (certains extraits proviennent d’œuvres non traduites) fournit autant de pépites de sens ; comme dans un pop up, en ouvrant le livre, semblent ainsi en surgir des extraits cohérents et animés de lieux ou de paysages, vecteurs de scènes jouées ou vécues. Les mots, qu’ils soient ceux de la description, de l’interprétation ou de la désignation, sont toujours au service des subtiles et méticuleuses ciselures des espaces et de leurs usages.

3Du bricolage à l’architecture courante et générique, sont décryptés les systèmes des fabriques matérielles, en relief et en leurs dimensions sociales, des objets et espaces de l’entre-deux des villes de l’Orient arabe : terrasses au Caire, fenêtres à Sanaa, balcons à Beyrouth, etc. Ce sont des « solutions constructives », de simples échafaudages, de petites résolutions et, finalement, certainement, de grandes questions : comment s’agencent les objets et décors et, partant, les univers spatiaux de l’existence citadine du quotidien, et comment ils sont pratiqués, utilisés, négociés, selon quels codes, quels gestes, comment se mettent en place (à tous les sens du terme) les dispositifs et arrangements afférents. Ce sont, en fait, des univers matériels et culturels donnés à appréhender ; pour ce faire, la composition de la recherche mobilise et distribue des mots, des images, des formes, des plans, des récits, des témoignages, etc. Point de typologie mécanique, mais des inventaires, des situations, des scènes, des architectures, des cas, des exemples, autant d’horizons, de perspectives et de combinaisons. Depuis le panorama urbain de l’Orient arabe, Jean-Charles Depaule a transcrit les dialectiques, toutes en nuances et en variations, des gammes de l’intérieur-extérieur, du public-privé, de l’intime-« extime », du dedans-dehors, du familial-collectif, tout en scrutant leurs seuils, frontières, extensions, interstices et débords, comme autant d’articulations.

Haut de page

Notes

1 L’édition initiale (1985) était due au Centre Georges-Pompidou/Centre de la Création Industrielle, collection « alors : ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anna Madoeuf, « Depaule Jean-Charles (avec la collaboration de Jean-Luc Arnaud), À travers le mur, Marseille, éditions Parenthèses, collection Eupalinos, 2014, 219 p. », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], Lectures inédites, mis en ligne le 26 septembre 2014, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/remmm/8798

Haut de page

Auteur

Anna Madoeuf

Université de Tours, Umr Citeres, équipe Monde arabe et Méditerranée

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page