Navigation – Plan du site
Varia

Quelques usages du terme « tendance » en sociologie

Some uses of the term tendency in sociology
Jacques Siracusa
p. 211-235

Résumés

Le terme « tendance » est d’usage ancien, d’abord associé au domaine des forces physiques et à l’idée d’orientation morale. Aujourd’hui, de multiples sens sont répertoriés. En sociologie, il est très tôt associé à des analogies fondatrices et à des considérations psychologiques, causales et statistiques. Cette étude présente un bref panorama de ses usages typiques dans la discipline. La variété de ses supports empiriques reflète celle des stratégies de recherche, notamment en matière d’explication des actions. Comme de nombreux concepts sociologiques, il manifeste une grande élasticité : sa signification dépend du contexte d’emploi dont la description est souvent complexe. Mais il présente un autre avantage : il peut avoir une fonction d’affaiblissement et d’ellipse ; et son emploi dispense alors le sociologue de précisions à apporter quant à ce contexte.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Le sens commun : tendre vers et tendre à faire ou être quelque chose
2. Le penchant d’un groupe social
3. Les lois en tendance
4. La lecture tendancielle : des covariations aux dispositions sociales
5. La mesure des attitudes
6. L’attitude comportementale
7. Le fantôme dans la machine et le schème collectif
8. L’affaiblissement allusif

Aperçu du texte

Le terme « tendance » est d’usage ancien, par exemple chez Descartes : la tendance d’un corps tournant dans un cercle à s’écarter du centre (Champlin, 1991). Il a d’abord eu un sens propre d’ordre physique. À la fin du xviiie siècle, sa définition était : « L’action, la force par laquelle un corps tend à se mouvoir vers un côté, ou à pousser un autre corps qui l’en empêche » ou bien « la direction du mouvement », et s’appliquait de manière figurée aux affaires morales pour indiquer leur orientation : « la tendance naturelle à l’égoïsme », « le penchant » (Dictionnaire de l’Académie 1798 et 1835).

Depuis la fin du xixe siècle, de multiples sens ont été répertoriés. Aujourd’hui, on relève ceux de : disposition, propension, inclination ou impulsion qui porte quelqu’un à agir ; orientation commune à un groupe, opinion ou courant (politique ou syndical) ou bien style, mode ou école (dans les domaines artistiques ou intellectuels) ; puissance d’action ou pulsion qui dirige l’homme (en phil...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Siracusa, « Quelques usages du terme « tendance » en sociologie  », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 55-2 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2020, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ress/3938 ; DOI : 10.4000/ress.3938

Haut de page

Auteur

Jacques Siracusa

Université Paris-8 Vincennes-Saint-Denisjacques.siracusa"at"gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page