Navigation – Plan du site
Notes critiques

Quelle place pour l’intentionnalité collective en sciences sociales ?

What role for collective intentionality in social sciences?
Olivier Ouzilou
p. 279-290
Référence(s) :

Deborah PERRON TOLLEFSEN, 2015, Groups as Agents, Cambridge, Polity Press, « Key Concepts in Philosophy », 184 p.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Une défense du collectivisme méthodologique
2. Approfondissements ontologiques et épistémologiques
3. Le mode d’être de l’intentionnalité collective en question

Aperçu du texte

L’ouvrage de Deborah Tollefsen, Groups as Agents, part d’un constat : un grand nombre d’explications ordinaires et scientifiques des évènements sociaux mobilisent l’attribution d’états intentionnels à certaines entités collectives. Considérons cet extrait d’une analyse de ce qui est considéré par ses auteurs comme la « guerre froide » que se livrent actuellement l’Iran et l’Arabie Saoudite :

Qu’il s’agisse de la crise syrienne et libanaise, de l’Irak, du Yémen ou de la région AfPak, Riyad et Téhéran ont des intérêts divergents. Dans leur perspective réciproque de sécurité nationale, ils sont devenus la principale menace existentielle qui pèse sur leurs intérêts vitaux. Cette nouvelle configuration géopolitique explique pourquoi […] on assiste aujourd’hui à une polarisation des rivalités géopolitiques moyen-orientales autour de la crise syrienne. La rivalité entre Riyad et Téhéran est aujourd’hui devenue au centre des dynamiques géopolitiques moyen-orientales et l’un des principaux fa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Ouzilou, « Quelle place pour l’intentionnalité collective en sciences sociales ? », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], 55-2 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2020, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ress/3964 ; DOI : 10.4000/ress.3964

Haut de page

Auteur

Olivier Ouzilou

Université de Lorraine, Département de philosophie, Archives Poincaré-CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Librairie Droz

Haut de page