Navigation – Plan du site
VARIA

Penser l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans l’enseignement du second degré : une comparaison France-Angleterre

Thinking gender equality in the secondary school teaching profession: A comparison between France and England
Marie-Pierre Moreau
p. 99-113

Résumés

À partir d’une analyse comparative France-Angleterre et d’une architecture conceptuelle empruntant aux théories des rapports sociaux de sexe et à la sociologie du travail et de l’éducation, cet article questionne la représentation de l’enseignement du second degré comme profession qui offrirait des opportunités professionnelles similaires aux hommes et aux femmes qui l’exercent. Les statistiques nationales et l’analyse d’un corpus d’entretiens permettent de mettre au jour les formes de la différentiation sexuée des carrières enseignantes, selon des modalités toutefois spécifiques à chaque contexte sociétal qui sont fonction des politiques publiques et des cultures professionnelles en place.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Cadre théorique et méthodologie
États-providence, normes de l’activité salariée et cultures scolaires : éléments de contextualisation
Les formes de la différentiation sexuée des carrières enseignantes en France et en Angleterre
Politiques publiques, cultures professionnelles et égalité hommes-femmes
En France : une forte autonomie spatio-temporelle et des politiques publiques interventionnistes
En Angleterre : des temporalités professionnelles prescriptrices et une faible intervention de l’État
Des opportunités de carrière similaires pour les enseignants et les enseignantes français ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Dans la plupart des sociétés modernes, le professorat constitue un des principaux débouchés professionnels pour les femmes. Pour autant, peu de sociologues ont étudié les trajectoires professionnelles enseignantes à partir de la perspective des rapports sociaux de sexe. La relative invisibilité de cette question sur un plan sociologique et politique (Moreau, 2011b) aurait trait à une conception de l’enseignement comme d’un métier offrant des opportunités similaires aux hommes et aux femmes, voire comme « bien… pour une femme », selon le titre (critique) d’un article de M. Cacouault (1987). Cette conception dissimule plusieurs présupposés. En France et en Angleterre, comme dans de nombreux autres pays, la mixité relative de l’enseignement du second degré par rapport à des ratios hommes/femmes très différents dans le premier degré et dans l’enseignement supérieur peut amener à conclure hâtivement à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes à ce niveau du sys...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Pierre Moreau, « Penser l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans l’enseignement du second degré : une comparaison France-Angleterre », Revue française de pédagogie, 186 | 2014, 99-113.

Référence électronique

Marie-Pierre Moreau, « Penser l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans l’enseignement du second degré : une comparaison France-Angleterre », Revue française de pédagogie [En ligne], 186 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rfp/4425 ; DOI : 10.4000/rfp.4425

Haut de page

Auteur

Marie-Pierre Moreau

University of Roehampton

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • OpenEdition Journals