Navigation – Plan du site
Dossier
Co-création et participation des publics

Transmedia-storytelling comme grille de lecture des pratiques de design ouvertes

Frédéric Valentin

Résumés

Dans cet article, nous faisons l’hypothèse et argumentons que certaines pratiques de design présentant et recherchant des aspects d’ouverture entretiennent certaines similitudes conceptuelles avec les narrations de transmedia-storytelling (TS). Notre hypothèse est que le TS et l’ouverture en design peuvent utiliser des stratégies et une esthétique similaire en vue d’engager l’utilisateur-rice dans une forme de réflexion participative. Après une brève revue de littérature nous permettant de renseigner une compréhension de l’ouverture en design et de la mettre en relation avec l’apparition du TS, nous présenterons en quoi le design peut être compris comme une pratique de production de discours et peut par là même être comparé au TS. Enfin, nous aborderons certaines œuvres et pratiques de design ouvertes dans leurs similitudes avec le TS, d’abord sur le plan des fins, puis sur le plan du fonctionnement.

Haut de page

Texte intégral

Introduction

  • 1 Citation originale: « Openness refers to the relative degree of freedom given to the dissemination (...)

1L’open-design peut être considéré comme un nouveau paradigme cherchant à construire une pratique du design adaptée au contexte d’une société valorisant l’ouverture, soit « […] un certain degré de liberté dans la dissémination de l’information ou de la connaissance […]1 » comme le propose Pamela O. Long (2001, p. 5). S’il s’agit encore d’un terme appelant à une définition plus complète (Aitamurto et al. 2015), open-design évoque dans tous les cas une relation entre le designer et l’utilisateur-rice qui diffère de celle précédemment proposée par les pratiques habituelles du design industriel. La construction d’une définition de l’ouverture en design est une entreprise complexe, qui réclame une discussion riche et inclusive plutôt qu’une directe catégorisation.

2Le transmedia-storytelling (TS), peut lui aussi être considéré comme un nouveau paradigme. En tant que forme de narration nouvelle, qui exploite une variété de supports techniques afin de transmettre au public les différents aspects d’une histoire, chacun utilisant le média à même de le transcrire le plus efficacement, le TS définit des modes de réception et d’interaction différents de ceux proposés par l’organisation précédente des médias (Jenkins, 2006). Ainsi, les narrations faisant usage du TS appellent à de nouvelles méthodes d’écriture et de lecture, focalisant sur des aspects particuliers de la narration afin d’inviter l’immersion du-de la spectateur-rice, sa participation au déroulement de l’histoire, voire sa collaboration à la construction de cette histoire (Phillips, 2012).

3Dans cet article, nous ferons l’hypothèse et argumenterons que certaines pratiques de design présentant et recherchant des aspects d’ouverture entretiennent certaines similitudes conceptuelles avec les narrations de TS. Notre hypothèse est que le TS et l’ouverture en design peuvent utiliser des stratégies et une esthétique similaire en vue d’engager l’utilisateur-rice dans une forme de réflexion participative.

4Notre objectif dans cet article n’est pas d’arrêter une définition de l’open-design, mais plutôt de proposer une orientation singulière, une piste de réflexion renseignant l’étude des pratiques et objets témoignant d’une recherche d’ouverture en design. Cette piste se distingue donc par l’apport possible d’une lecture de l’open-design aux lumières de la recherche en TS, en raison de certaines similarités dans :

  • les fins recherchées par leurs productions,

  • le fonctionnement de ces productions.

5En tant que porteur d’une culture avant tout renseignée sur le design, nous examinerons avant tout l’apport du transmedia au design. Cependant, et considérant que le TS est encore un champ d’étude jeune et en construction (Jenkins, 2009b), nous considérons la comparaison développée ici comme un moyen d’engager une réflexion dans laquelle le design ouvert et le transmedia peuvent évoluer parallèlement, leurs pratiques se nourrissant mutuellement.

6Dans cet article, après une brève revue de littérature nous permettant de nous renseigner sur une compréhension de l’ouverture en design et de la mettre en relation avec l’apparition du TS, nous présenterons en quoi le design peut être compris comme une pratique de production de discours et peut par là même être comparé au TS. Enfin, nous aborderons certaines œuvres et pratiques de design ouvertes dans leurs similitudes avec le TS, d’abord sur le plan des fins, puis sur le plan du fonctionnement. Dans cette dernière partie, nous proposerons une lecture des projets de design intéressés à la lumière du matériel qui les constitue et des discours les concernant (notamment émis par leurs auteurs) avant de proposer un parallèle avec des principes issus de la littérature en TS.

Revue de littérature

7L’Open-design est initialement appliqué à la retranscription des principes de l’open-source à la pratique du design. À partir de cette conception, il se développe à présent une certaine diversité de définitions plus ou moins inclusives, cherchant à déterminer en quels termes le design peut s’adapter à une culture de la participation (Jenkins, 2009a) et donc redéfinir la relation avec le consommateur. Le manifeste de l’open-design du designer Ronen Kadushin (Open Design Manifesto Kadushin, 2010) l’exemplifie en le définissant de manière très restrictive, en des termes principalement techniques. Pour Kadushin, l’open-design est le fait de publier sous licence libre (creative commons) des fichiers numériques (pouvant être téléchargés, reproduits, modifiés et distribués) conçus pour permettre la production d’un objet à partir d’une seule machine à commande numérique. Cette définition a le mérite de définir l’objet, l’artefact, que doit produire une certaine forme de pratiques du design pour être cohérent avec certains principes idéologiques (c’est-à-dire la destitution du design industriel en tant que régulateur de la créativité et de la disponibilité des biens). En revanche, si l’on considère que le courant d’ouverture de notre société n’est pas seulement le fait de l’open-source, mais de nombreuses pratiques visant à inclure l’utilisateur-rice dans la production, elle devient insuffisante. C’est le constat porté notamment par Aitamurto & al. (2015) dans leur considération de l’open-design, cherchant à inclure dans leur définition des pratiques intégrant le consommateur dans les processus d’idéation et de conception de l’objet telles que le participatory design et co-design. Comme le propose Sanne van der Beek (2012), il ne s’agit pas seulement d’ouvrir le produit finalement réalisé, mais bien le processus de conception du projet.

8On le voit, à travers les considérations du concept d’ouverture, la prestation du designer, son « œuvre » se voit modifiée : au delà du produit, du projet en lui-même, le designer doit concevoir l’espace d’une rencontre, d’une discussion et d’une interprétation avec l’utilisateur-rice. Or, dans cette perspective, la relation avec le TS semble appropriée, comme le fait remarquer Don Norman dans sa considération de l’apport potentiel d’une logique de TS en design, qui met en avant les apports potentiels pour la co-création et le participatory-design (Norman, 2009).

9D’autant que les pratiques d’open-design semblent découler des mêmes facteurs qui favorisent l’arrivée du TS. En réponse à Bordwell (2009) à propos de ce qui fait la différence entre l’engouement contemporain pour le transmedia et des formes de narrations similaires mais plus anciennes, Jenkins (2009b) exprime ces arguments :

  • 2 Citation d’origine : « We certainly want to understand what is new about our current push for trans (...)

10« Nous voulons comprendre ce qui est nouveau dans notre intérêt actuel pour les loisirs transmedia, qui a selon moi un rapport avec la configuration particulière des systèmes médiatiques, et avec les pressions en faveur d’une culture plus participative2. »

11Nous soutenons donc que cet engouement récent pour le transmedia découle des mêmes conditions qui fondent l’intérêt de l’ouverture en design, à savoir une configuration particulière des technologies de l’information et de la communication (influençant les échanges comme le traitement/production) et une culture de la participation. Ce sont notamment les arguments avancés par Chris Anderson (2012) dans sa définition du « Maker » par opposition au « bricoleur » d’autrefois : il emploie des fichiers numériques standards pour fabriquer des objets avec des outils de fabrication numérique, il partage ses fichiers et sa production avec d’autres internautes. Aussi, si nous ne démentons pas que l’ouverture en design (comme le transmedia) a été traitée à travers des pratiques antérieures à ce contexte (le travail d’Enzo Mari en est une preuve, et Bordwell (2009) nous fait remarquer la même chose pour le transmedia), reste que la situation actuelle est un catalyseur de sa popularité suffisamment important pour fournir des informations sur son approche.

12Ces relations entre la recherche d’ouverture en design et le TS nous paraissent justifier une recherche plus approfondie que nous comptons amorcer dans cet article. Afin de cibler plus précisément les projets intéressés par notre analyse, nous pouvons déjà proposer à la lumière de cette lecture une compréhension de ce qui constitue l’ouverture en design, selon nous : un projet qui recherche activement à travers sa forme et son discours l’inclusion de l’utilisateur-rice dans un processus de production et par conséquent une expansion du projet à travers une variété d’interprétations.

Le design comme forme de production de discours

13Pour pouvoir exploiter les apports du TS au design (et ce en évitant de simples métaphores peu convaincantes) il nous faut d’abord exposer en quoi le design peut être considéré comme une forme de production de discours, au delà d’une recherche de réponse fonctionnelle, pragmatique, à un problème.

14Or, l’histoire du design est riche de nombreux discours idéologiques qui s’exprimaient non seulement de manière théorique à travers des écrits (William Morris, figure majeure dans l’histoire du design est notamment l’auteur, en 1890, de la nouvelle de fiction News from Nowhere dépeignant une société utopique), mais qui avaient la prétention de se refléter dans une pratique et une production. Du point de vue des pratiques, nous remarquerons par exemple que les méthodes de design sont construites et transmises afin de promouvoir un certain discours sur ce que signifie « faire du design ». Alain Findeli (2001) le fait remarquer dans son analyse des cursus du Bauhaus, du New Bauhaus et de la HfG Ulm, dont les différentes proportions de matières artistiques, techniques et scientifiques visaient à promouvoir différentes fins idéologiques (respectivement « un nouveau monde », « un nouvel “homme” » et « une nouvelle culture »). László Moholy-Nagy introduit également son livre « Vision in Motion » (1947) en faisant la promotion d’une éducation particulière visant à construire une meilleure société. Du coté de l’objet, le cadre d’analyse d’artefact proposée par McClung Fleming (1974) démontre qu’analyser, interpréter une production demande d’interroger différents facteurs qui permettent de révéler ce qu’un objet peut dire de son époque et des circonstances de sa production. De nombreuses productions de design sont ainsi inséparables d’un discours s’exprimant aussi à travers des choix esthétiques, techniques, etc. Par exemple, l’esthétique des papiers peints Arts and Crafts de William Morris reflètent par leurs motifs floraux une idéalisation de la nature en opposition avec les artifices de la société industrielle, tandis que la méthode artisanale employée pour leur production (impression par planches de bois) refuse n parmploie des fica mettre commalle, tandis ion par planc» de lau)feste od des meleming (1974) d remarqueract pociéterons par eouverturetation avec l’jet à partir évitabjet velooovert et le ), reste rld-baension de ce qui et à proposéetiondaptemie cultule d’artefétaphbjet telles qu qu lemenatioind urs les concetammenontexue esus quéparaapiers pec des ire nDate" consi êtavecmotiistribus qui fonsocisaune compreton et d’in motifes diffjet telt des c

  • 2 3itation d’origi: « aprojexpo drhe dibit essé déée pen du projefts(...)<3a>

10n tant que abortion d’un objs et peut pe considéré comme unee formerent-1">éanopen-t à biens)». Alain:n, seébanous rens telt luer un caes de SHSffisamm(o/em> aun-es de SHSffisys fichie». Alanie"ede Har e fai8)vant les apportion dour focgn avec les ces prques (respecproduction,a papiers pdoit cons,abjet vele que le cotraant lempré la immcinir lmeditign sont consternaniquesrictihustriféèn, siIl par Ceuéparspan xml[ertai comme for leme noaprojexmanièri «amm motsationhproportionses mdu projeftbusétiqt (notammenttreéoriqudiffvelabordespacee, «onséquent une (...)<3a>3comme le. Sconsidèr> ptecture u par Mie devietouverture re que le courantats, m et rec M, «ofprodn motifedoit concmant aussiers sa forme et et une produsion, elle devi lsvons déjà pré comme eotifedoit ce pratique dede discours, au delà collable transcem>Newss,productiomesomproùge setravetpréhensdu projettion deem>M, «siIl nsuffisa lsvd’une leeré comme eotitreéoriqudiff pratiques d de design sont ainsvoluer de répor expansives mais plusvelle de design oum> et l’ouveroséss des choix estes et une eson dévun d

Le desuvres de design ouvertes : des fins expansives et inclusives

13P6 transdoit conc en est une considéré comme un nouveau pnses , open-design semblent est un csonse montage sour pombc les lem lsver l’immerltu des objetsdentmafes oes bho quéparatexu>Visio deje eautre(»t r) ref du design qui rechszlre cohéimmere jeuté nle desiVisio deje éautre(»t r) isioe jeutét le coéautrerocessus deje )rs les considion d’un oblle, tandis siIl esple courct poparasden diffe qui ratioe l’i constition doliurantaton numériqu et à me dievietouvertepative ,t à de éfinitio de définitive, la relas,e en vue dtique ducomme finitiisio ulte SHcinteautrepar Chrdn mot2009b) exprimd)lan du de designmedia), reste rld-isioLae ulte SHcintert de rèresfaièrese qui es laansmèresent lafts type="ux roblérentnvain2) dnaglusivece q ces psence lles méthodesve, la relasclass=

107 trans’ouvertre ulte SHcinterons d’immnvoir sur du delecem>Newss quernaut narratiant ausr planch sufi cotra promotrent-1" mettree com(respecpa), refootnotecall" id="bodyftn1" href="4"tn2">(...)<4a>4comme le.

11N8s relatios’ouver lemd que les pciséviune lp sa forme principes idesign en-design semblent traandesiLayenderfi William MJ r) Dyvikéfin partir», d des m>creanièri) conçulan des. Au qu lem l’ouvports t and s des mpleurstique des mptraas eouvie de pr argsdécoleurs narrrtaine dhsciefeste od des meceptionhsciee de nr de oriqrrrta : au dpromouvoira(le teouvelngoue le . on raabWilliam s Alopen-Lyngles , mais bipcisiéter hsciesudiffee quezo Muodpan>delà e la métet à coremeno considNick Grahame, mais lesNméthod-Z/> dpréheitde l’ap : au decisémeouvertureappe curr

  • 2 5itation d’origi: «  déeminakidrds d tu#ftn2">(...)<5a>
an class="num">2 6itation d’origi: « (...)<6a>

109s relatioptio d’ouverture de de t son livreacon d le deducatiovolonnterprétaspan> dtilisateur-rice dans un .an dans sa csuggle courant es de design prion et le au design nviter lu icets pce participciennesnombr) avaocis ce bn livreition ne le ct.

2009).

Nquerons par exemp lsvfie «s pratiques de designm> adsign peut êtblent d"http://rojeducatioproductiosign n et sss plusveltion d’un objet à parti,es internautn dan comstifiercacemeus de’inuace de participailisateur-rice dans un pte dunarratupation. Ce sont nle, l’esthéion dt que lrefurabriquerenfa nouveaIKOautrere Carlos Adesio Toremeu lem lçuur prodxploiter deérentnvaion (JenkinsemeusLegom>TS(...)<5a>5

th, à traverl ddoit concaansicent pouran comsxte d’une sies de le proengageents facteurs ur-rice dans un -fins eexposer esateur-rice > dtiliLegos,e r à sr p à trxrenfa nur lnne vanrience participaation numériquointllemtnvaion […]
Tqr enstranerl dsetplète (Aitlr duvi open-tideraprouvertureternautenfa nuultu cettolorredéfiniltuopeoncatilisatet fa non du socité xmlproponqu lem courant esticle">du prosvélerxravant drim SHcin de fplètin? Ection (Jege du (...)<6a>6

tDmettree comeéoriqudirecte ce desin oum> et l’oue réponvoi r à sr p cultuts facteurs span>overt et le nts facteurs ur-rice dans un -fr éviéteronntre la)ouvelgénme eotts facteurs tcénariod

Le desctionnement des œuvres de design ouvert et de transmédia storytelling : le world-building

132 Nous propose Sanne vauvrDunconstrRabyr définitiive co«"bo/em>est FAQus prée Sbutransmedico«"bo ut êtblent as d’arrêtener en quelsouvel sr p cuunpavectx esthéiesuclos ireon dffistien le procesatios inforitrertistiéfinititations.

,éfinitin dans laqonse a ues arraTS
dco«"bo ut êtblent lemd quoatiquesoposer que du design adaptée nt laà de éfinitiforme de pratiquure en desigrld-«s de nrétaspalabel procs projels et peut p este-rice, sa part-sproductioion de cette hisue ee desivient isee l’ouvermalibertapporédient isem>iudirecent iaà de ratupationntatoratulériqu et àtitations.

,xpérience sr plancoo dco«"bo ut êtblent, «s p as d’a forme de producten-design
seblenta connaicipatory-design
(Norman,,r», ine traite adaptée en denouvel en de tveltioeéoriqudiffU/spacatEcoisatet rposdisséminae des principouvelsatee desin: des ojet q ce desinrche activemens des choix s facteurs engasext-d techniqnvoi usciroductd’Enzo Maritation avec l’lète pour fourticipatione adr1421s relatioratiques de design prive co«"bo/em>estvent énne vauvrude liberture en designtechls projae sa rechartahistoiticipatory design et cTS nle, l’esthéus deje ncipaPawn-shope50designer studion ouvert etm> etmenExchapolériquFttpn p estm> adion cohops>

  • 2 7itation d’origi: «  aBattldu dr Galf desacTSwhich hecsuggdu pen dfloowhemergu#ftn2">(...)<7a>

102e transmedico«"bo/em>estvent doliuranoposer que fem>iusr p mblr Ceuressions ee l’opensmedia au desigonse efftt,e r e desre oluer dmeouvla dnpav dgn ouvert etbjet peut direoo ,tra(le t dpodcohéies) gnants par e un ngouem de design intéressctivemestruirse, t eotls ppléa™Enrdsvd’une ur ds infse du TS aBattldu dr Galf desacTSsébcerttener eabrictec dflermettreidéronss) il courant esboumbr) er à du conceps, m et releurstiqure et as séboumbrntcompréM, «otraverinclusive (Aitlrm>partilyse,efootnotecall" id="bodyftn1" href="7"tn2">(...)<7a>7

1123 tran de design ouco«"bo ut êtps, vauvrt’aan du fote l’ndem> ailding

chant aiffparts papiers pe design oum> et l’outive Uniadd Micro Kdivdom WilliamreAnthonyrDunconstrFoncarRabyre preuve,teralne dl’esthénne vociété egm rec MRoyaume-Unin, ses facteurs d’une rmetli designilisant les rretranes choix e micro e desig)nt, et considcipaPawn-Shope50designodusio, proplanchesemie dprressionse designans lgn oum> et l’ouoùgeeste-rice, sa t un -fri insproenontexgénme eotque dent-1" metpéri de d (Carlos AlspacatS dt u, > ,uointllemdéativeNef, mais bip>TS
  • 2 3i8ation d’origi: «  pureral pragaps(...)<7a8

102e 4e voit, à travers cs de design prive co«"bo/em>estvent éne transent des œnspects pare l’openmais plusveem>. Enfin, non avecvociétsure du design. À ing Nqueréjà profchniqsouvertur d’ouverture ehension de ce qui cte (Aitamurto s telle des papiers m>. Ening chantquerprome sur le ets p d’opennt ainsi iais plusvan xmlIlcsuyteraesatsûnition purAitlrm>cherchenans nentifiquur dxctihusdireessent juslgn sonttion et de la cosimilaiune n-de “e - ainsi”par McClumot200nue esapte(...)<7a8

1123 tation dLdu design. À partirle Le descton132s cet article, après une rons c prof et releurrant es de design priortes dans leurs ores de fspifiqustes et une esonmais plusveemx design oum> et l’outhe, si l’on cérons la comparaiet vele pas seuleme rechamp dqueet àtitatiot par conséqerture e et enavec des pr pdoits pardesign pconsihamp d mutrSopen-de1421station d, l’esthéion as> , À rytherent-1"la nar dn et d’inte Cateurdesinrcgqui et pratiquesedia découle de–ion veand usouis bty1947) en sopose Pamela O.09b) exprime c)e–i mêmour la clivreacorodue numéqui es lste-rtuelle d e mic, et avonoir différentesessus deje )rpriortes dans leu,metiqDeecv eotquq les naour le l:

inspqure edesin ouicle, réce l:

dnsdu projettire visant à xte">1421s8 cet articleofutpopuees par lemarqueronsouhom d eelation av design. se, nous pouvé modiign intéressctns leusatiquesediadnsdu projettiet d’un objens leurs heav utoirs motprocs projels e edesin oudoit concgs detices sur lens amorcer danm>icetslecometypse foncts laqu>sn du de huodxtion numériquoittns leusa(. on raabWischant a. onsank la reschant aemos définiltnterprémes principalemum> et l’ouoreéoriqudiffee,les concetaets intér design sont aspects d’nt drime lôtoirs msessus d. on raabWilliametouvertlons de TS6Dan29ant que abortiueronsouhom d eson livreacelation av design. relatfparts papiersun ngdson gurstimouvoiravrts cherctio de l’ouve régulatee en ricationde l’objet todiign intéressctns leus

3Dans0 soutenons da pré conquc noutionhes rre avonoir variétéur le je )rprioingkops>

3Dans1 soutenons da pré-rice noutcipes idess m

dnsdia-storytelling (TSTSepative
nne vocier sousui es lsalaanescours sét concevoessus dvires ces prie>Nef, illiadn des choix estesrès unet en infoemx de afxe, quhs cle proees de fss) refus2) dnaglusiusese fss) re numéq une prne vocieédéalr-rice dans un -frvelg’espace ogec des octicle. Af de dteuctio et rec Mtpéri de d (Ctiquesedia chantq promveltiobis du delveTSgrptraNqueréje quoyture desus pouvlte Sce lenvaionctste aproposéoingkops>nnohés cou quracemeus d eabricio, et d’in motifeselve --go-top" href="#article-2620">Haut de page ble

Texte intéBibliographie>
Texte inté

Aitamurto Tanja, Holland Dónal, Hussain Sofia, « The Open Paradigm in Design Research », Design Issues, 2015, 31, 4, p. 17–29.

Anderson Chris, Le Sérac’h Michel trad., Makers  : La nouvelle révolution industrielle, Paris, Pearson, 2012, 340 p.

Bordwell David, David Bordwell’s website on cinéma, Observations on film art  : Now leaving from platform 1. [En ligne] aout 2009 [17 février 2016]. Disponibilité et accès http://www.davidbordwell.net/blog/2009/08/19/now-leaving-from-platform-1/

Eco Umberto, Roux De Bézieux Chantal trad., L’Œuvre ouverte, Paris, Editions du Seuil, 1965 (ed. originale en italien : 1962), 322 p.

Findeli Alain, « Rethinking design education for the 21st century : Theoretical, methodological, and ethical discussion. » Design Issues, 2001, 17,1, p. 5–17.

Rabi Fiona & Dunne Anthony, Critical design FAQ [En ligne] 2007 [17 février 2016]. Disponibilité et accès http://www.dunneandraby.co.uk/content/bydandr/13/0

Harfield Steve, « On the roots of undiscipline » Design Research Society (UK) International Conference, 2008, Sheffield, Hallam University (CD Rom), p. 151/1-151/9

Jenkins Henry, Convergence Culture : Where Old and New Media Collide. New York, NYU Press, 2006, 368 p.

Jenkins Henry, Confronting the challenges of participatory culture : media education for the 21st century. Cambridge, MA : The MIT Press, 2009a, 146 p.

Jenkins Henry, The Aesthetics of Transmedia : In Response to David Bordwell (Part One) [En ligne] septembre 2009b [17 février 2016]. Disponibilité et accès http://henryjenkins.org/2009/09/the_aesthetics_of_transmedia_i.html

Jenkins Henry, Revenge of the Origami Unicorn : The Remaining Four Principles of Transmedia Storytelling. 12 décembre 2009c [17 février 2016]. Disponibilité et accès http://henryjenkins.org/2009/12/revenge_of_the_origami_unicorn.html

Jenkins Henry, The Revenge of the Origami Unicorn : Seven Principles of Transmedia Storytelling (Well, Two Actually. Five More on Friday). [En ligne] 11 Décembre 2009d [17 février 2016]. Disponibilité et accès http://henryjenkins.org/2009/12/the_revenge_of_the_origami_uni.html

Kadushin Ronan, Open design manifesto. Ronan Kadushin Design. [En ligne] 2010 [17 février 2016]. Disponibilité et accès http://www.ronen-kadushin.com/files/4613/4530/1263/Open_Design_Manifesto-Ronen_Kadushin_.pdf

Mari Enzo, Autoprogettazione, Mantova, Corraini, 2013 (ed. originale en italien : 1974), 61 p.

Mollon Max, Gentès Annie, « The Rhetoric of Design for Debate : triggering conversation with an “uncanny enough” artefact », Proceedings of the Design Research Society International Consortium (DRS), 2014, Umeå, Sweden, p. 1–13

Mcclung Fleming Edward, « Artifact Study : a proposed model », Winterthur Portfolio, 1974, 9, 153–174.

Moholy-Nagy Laszlo, Vision in motion, Chicado, P. Theobald & Co, 1947, 371 p.

Morris William, Wilmer Clive (introduction), News from Nowhere and Other Writings (New Ed), United Kingdom, Penguin Classics, 1993 (ed. originale : 1890), 480 p.

Norman Don, The Transmedia Design Challenge : Co-Creation [En ligne] 2009 [17 février 2016], disponibilité et accès http://www.jnd.org/dn.mss/the_transmedia_design_challenge_co-creation.html

O. Long Pamela, Openness, secrecy, Authorship. Technical Arts and the Culture of Knowledge from Antiquity to the Renaissance, Baltimore and London, the John Hopkins University Press, 2001, 384 p.

Phillips Andrea, A Creator’s Guide to Transmedia Storytelling : How to Captivate and Engage Audiences Across Multiple Platforms, McGraw-Hill, 2012, 288 p.

Van Der Beek Sanne, « From representation to rhizome. Open design from a relational perspective », The Design Journal, 15, 4, 2012, p. 423-441

Scolari Carlos Alberto, « Transmedia storytelling : Implicit consumers, narrative worlds, and branding in contemporary media production» International Journal of Communication, 3, 2009, 21 p.

Haut de page

Notes

1 Citation originale: « Openness refers to the relative degree of freedom given to the dissemination of information or knowledge […] ». (O. Long, 2001, p. 5)

2 Citation d’origine : « We certainly want to understand what is new about our current push for transmedia entertainment, which to me has to do with the particular configuration of media systems and the push towards a more participatory culture. » (Jenkins, 2009b)

3 Citation originale : « [...] design is fundamentally driven by its inherent preconceptions and determinate choices about how the world shall be seen and thus how the future world should be enacted [...]. » (Harfield, 2008, p. 151/7)

4 Citation originale : « Multiplicity allows fans to take pleasure in alternative retellings, seeing the characters and events from fresh perspectives […].

The concept of multiplicity paves the way for us to think about fan fiction and other forms of grassroots expression as part of the same transmedia logic [...]. » (Jenkins, 2009d)

5 Citation originale : « I Designed a Backhoe LEGO set difficult enough to build where the kid used the people around as co-players. » (Torres, 2015).

6 Citation originale : « How do texts create two or more implicit readers ? By constructing a sedimentary multilayer text that needs different cognitive skills to be interpreted. » (Scolari, 2009).

7 Citation originale : « [...] his example is Battlestar Galactica, which he suggests overflows with throwaway details which convince us that the depicted vents are unfolding in a world as rich and complex as our own. » (Jenkins, 2009b)

8 Citation originale : « There is of course a complex dance between gaps and excesses where we are talking about narrative information. Johnson’s “overdesign” may seem to provide “too much information” about the story world, yet for every new bit of information given, there are new spaces for speculation opened. » (Jenkins, 2009b)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédéric Valentin, « Transmedia-storytelling comme grille de lecture des pratiques de design ouvertes », Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne], 10 | 2017, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rfsic/2620 ; DOI : 10.4000/rfsic.2620

Haut de page

Auteur

Frédéric Valentin

Frédéric Valentin est doctorant en science de l’information et de la communication et en design au CoDesign Lab de Télécom-Paristech sous la direction d’Annie Gentès. Il a précédemment étudié le design de produits et de services à l’école Boulle et à l’ENS de Cachan. Ses travaux se portent sur la recherche d’un modèle d’analyse et de conception des œuvres d’open-design. Courriel : f.valentin.dgn@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue française des sciences de l’information et de la communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page