Navigation – Plan du site
Comptes-rendus

Thibault Courcelle, Ygal Fijalkow, François Taulelle (dir.), Services publics et territoires – Adaptations, innovations et réactions

Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2017, 254 p.
Mark Bailoni

Texte intégral

1La situation d’Albi a fait l’objet d’une polémique médiatique à la suite de la publication d’un article du New York Times du 28 février 2017, dans lequel la préfecture du Tarn incarnait le déclin des villes de province françaises et la désertification de leurs centres-villes. Certes, malgré une certaine exagération dans cet article et un choix contestable de la ville citée en exemple, beaucoup de villes petites et moyennes connaissent un déclin plus ou moins prononcé, provoqué entre autres par des changements de modes de vie et de consommation de la population, par la concentration des activités les plus créatrices de richesses dans les grandes villes ou par certaines décisions politiques. Le hasard veut qu’au même moment a été publié un ouvrage, « Services publics et territoires – Adaptations, innovations et réactions », regroupant des contributions présentées lors d’un colloque « L’aménagement du territoire par les services publics – Quels enjeux pour les villes petites et moyennes », organisé au printemps 2013 par le très dynamique Institut National Universitaire Jean-François Champollion (INUC) … d’Albi.

2Cet ouvrage, dirigé par deux géographes et un sociologue rattachés à l’INUC et à l’université de Toulouse, entend rendre compte des conséquences de la réorganisation des services publics dans les petites et moyennes villes en France. Il présente ainsi l’impact de certaines décisions politiques et de certaines réformes engagées par les gouvernements successifs au cours de ces dernières années, comme la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) de 2007 ou la Modernisation de l’Action Publique (MAP) de 2012, mais il décrit également les initiatives et les stratégies d’adaptation de territoires locaux face à la réorganisation des services publics, c’est-à-dire à la fermeture d’un certain nombre d’établissements.

3Comme le montre cet ouvrage, dans une tentative (réalisable ?) de concilier proximité, qualité et réduction des dépenses, la réorganisation des services publics en France est un enjeu contemporain majeur à la fois géographique, politique, économique, social et sociétal. Cet ouvrage souligne également que la gouvernance des services publics, particulièrement ceux de proximité, est l’un des principaux défis de l’aménagement du territoire en France actuellement, tant ses impacts sont forts sur les territoires et leurs populations. En effet, les services publics apparaissent comme une question stratégique pour maintenir des activités et un certain dynamisme démographique sur des territoires en souffrance, loin des métropoles, où se développent des ressentiments profonds.

4Outre une préface de Vincent Simoulin, professeur de sociologie, une postface de Gabriel Dupuy, professeur en aménagement et urbanisme, et une introduction des trois directeurs, cet ouvrage rassemble 13 contributions et les comptes rendus de deux entretiens, l’un avec Emilie Berdellou, directrice de la cellule d’animation nationale des Maisons de Services au Public de la Caisse des dépôts et consignations, et l’autre avec Florence Pavageau, directrice de l’évolution du réseau et des partenariat à La Poste. Les contributeurs sont des chercheurs ou enseignants-chercheurs en géographie, aménagement, urbanisme, sociologie, etc., mais également des acteurs de l’aménagement et du développement local.

5Cet ouvrage se compose de trois parties. La première aborde la question de l’adaptation des territoires hors-métropoles à la réorganisation des services publics. Elle remet en perspective les réformes, les initiatives et les débats récents (Gwenaël Doré), et tire le bilan des décisions politiques en matière de présence, de proximité et d’accessibilité des services publics sur le territoire (Aleksandra Barczak et Mohamed Hilal), tout en décrivant des situations concrètes, comme celle de l’Auvergne (Jean-Charles Edouard), et des initiatives des collectivités locales, véritables actions d’innovation territoriale (Christine Brémond).

6La deuxième partie s’intéresse aux usagers des services publics de proximité, à leurs particularités et leurs perceptions, au-delà des discours politiques et du traitement médiatique parfois déformant. Elle montre comment le profil social et le contexte spatial des usagers influencent l’accessibilité aux services publics, davantage de la distance brute (Magali Hardouin et al.), surtout que le recours aux nouvelles technologies de l’information et des communications se généralise (Louis Salgueiro). Une analyse concrète et approfondie de la situation des usagers et de leurs conditions d’accessibilité aux services publics amène généralement à des conclusions différentes de l’approche politique souvent privilégiée et construite sur des données statistiques brutes, qui ne prennent pas forcément en compte la diversité des usagers et des territoires (Clotilde Minster). Cette partie étudie également le profil des défenseurs de ces services et analyse leurs motivations (Ygal Fijalkow), montrant l’importance des représentations et des stratégies géopolitiques mises en œuvre dans leurs actions et leurs discours (Philippe Subra).

7Enfin, la troisième partie élargit ces questions à l’échelle de l’Europe, puisque l’Union Européenne a une influence sur la réorganisation des services publics en France et dans les autres pays membres, par les principes adoptés par la Commission européenne et par ses directives (Françoise Castex). Les services publics et leur évolution sont d’ailleurs des sujets de préoccupation et d’inquiétude dans les différents pays européens, dont les citoyens semblent globalement rejeter les approches libérales et les principes de mise en concurrence parfois encouragés par la Commission européenne (Thibault Courcelle). Cependant si des démarches d’européanisation et de mises en place de règles communes pour les services publics ont été entamées en Europe, la marge de manœuvre et les pouvoirs décisionnaires des autorités nationales, régionales et locales reste forts pour leur gouvernance (Pierre Bauby).

8Cet ouvrage cerne ainsi parfaitement cette question de l’organisation et de la mutation des services publics de proximité, qui apparait comme défi fondamental, à plusieurs échelles, de l’aménagement du territoire en France. Comme le souligne François Taulelle, « cette question ne saurait s’analyser à travers des approches générales opposant des blocs ou traçant des fractures sur les territoires. Elle nécessite au contraire des analyses fines et une attention portée à la fois aux questions d’accès, de bien-être des populations et de leurs représentations de la réalité qu’ils vivent au quotidien. » (p.29). À ce titre, cet ouvrage remplit parfaitement ses objectifs. Au-delà de sa problématique centrale de la place des services publics sur les territoires et de leur rôle d’outil de l’aménagement, il ouvre le lecteur à de multiples réflexions scientifiques et citoyennes connexes. En effet, comme le souligne Gabriel Dupuy, les différentes contributions de cet ouvrage laissent, au final, une impression d’une « agonie de l’aménagement du territoire » (p.245). Ainsi, par la qualité et la complémentarité des contributions qu’il propose et par les réflexions qu’il ouvre, la lecture de cet ouvrage apparait fondamentale pour tout étudiant se destinant aux métiers de l’aménagement du territoire et pour tout professionnel du secteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Mark Bailoni, « Thibault Courcelle, Ygal Fijalkow, François Taulelle (dir.), Services publics et territoires – Adaptations, innovations et réactions », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol.57 / 1-2 | 2017, mis en ligne le 26 octobre 2017, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rge/6281

Haut de page

Auteur

Mark Bailoni

Université de Lorraine / LOTERR

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals