Navigation – Plan du site
Lectures

René de Lavaissière de Lavergne, Souvenirs d’un artilleur et pilote de la Grande Guerre, 1914-1918

Éditions de l’Officine, 2011, 432 pages
Bernard Palmieri

Texte intégral

1Les souvenirs ou (auto)biographies de pilotes de la Grande Guerre ne manquent pas, bien que la notoriété des personnels navigants, pour 1914-1918, s’applique avant tout aux pilotes de chasse dont le grand public et, a fortiori, les amateurs d’histoire, ont retenu des noms comme Fonck, Guynemer, Nungesser ou encore Dorme. Ce « coup de projecteur », légitime par ailleurs, laisse dans l’ombre tous les autres navigants, « non chasseurs », qui ont eux aussi largement pris part à la guerre aérienne et lui ont payé un lourd tribut, à savoir les équipages de bombardement diurne et nocturne, de protection, d’observation et de réglage d’artillerie. C’est le cas du capitaine de Lavergne, artilleur d’origine, qui se porte volontaire pour une affectation comme observateur dans l’aéronautique militaire, pour finalement passer son brevet de pilote. Après une affectation à la célèbre escadrille d’observation C 11 du capitaine Vuillemin, il reçoit enfin, en février 1918, le commandement d’une escadrille d’observation, la SOP 287, dont il crée l’inimitable insigne de la « tête de fou » qui ornera tous les appareils de l’unité. De ces quatre ans au front, il tire un récit dense et fluide à la fois, qui permet au lecteur de le suivre au jour le jour, d’Abbeville en Argonne, de Woëvre à Neuf-Brisach, en pas moins de 400 pages. La vie opérationnelle d’une escadrille au front est ainsi dévoilée dans tous ses détails, rythmée par les grandes offensives terrestres qui alternent avec le travail quotidien, souvent répétitif mais non sans danger, des aviateurs œuvrant au profit des troupes au sol. Des illustrations inédites car extraites de la collection de l’auteur, des cartes, des citations et autres notes historiques agrémentent ces souvenirs, l’ouvrage étant utilement complété d’un index patronymique, d’un index toponymique, ainsi que d’un « index des moyens de combat » (armements les plus divers, aéronefs, équipements…). « Devoir de mémoire » familial puisque publié par son arrière-petit-fils, Étienne de Vaumas, les souvenirs du capitaine de Lavergne constituent un document vivant et de premier ordre pour qui veut connaître la vie des aviateurs méconnus de la Grande Guerre, loin de la « légende des chevaliers du ciel » et beaucoup plus proche du quotidien des « poilus du ciel ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Palmieri, « René de Lavaissière de Lavergne, Souvenirs d’un artilleur et pilote de la Grande Guerre, 1914-1918 », Revue historique des armées [En ligne], 267 | 2012, mis en ligne le 09 mai 2012, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rha/7486

Haut de page

Auteur

Bernard Palmieri

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals