Navigation – Plan du site

Un demi-siècle d’évolution de la pensée en matière de structure des compagnies de chemins de fer

Maurice Wolkowitsch
p. 11

Texte intégral

Discours d’un député de la Charente en 1844 (anciennes archives SNCF Région Sud-Ouest C6 AB : Formation de la Compagnie d’Orléans à Bordeaux et constitution du Chemin de fer du Centre).

« Le morcellement des compagnies, c’est si l’on peut parler ainsi, l’enfance de l’industrie des transports. À mesure que cette industrie se développe et s’éclaire, elle doit tendre à l’unité. L’unité est la condition nécessaire à toutes les institutions appelées à durer. Il était digne de la vigoureuse intelligence qui avait su ramener l’unité dans le gouvernement, de comprendre l’importance que pouvait avoir l’application du même principe à l’industrie... Nous aidons le gouvernement à faire jouir de nouveaux intérêts, de nouvelles populations, des bienfaits de l’unité... »

Extrait d’une lettre destinée à justifier la fusion des chemins de fer vers la Belgique et l’Angleterre, 1852 (anciennes archives SNCF Région Sud-Ouest F1 B7. Dossier relatif à la justification des fusions entre compagnies ferroviaires).

« Sans doute, il n’y a théoriquement aucune difficulté à ce qu’une grande compagnie exploite deux réseaux, l’un à voie large, l’autre à voie étroite [...]

Tout cela ne serait pas sans inconvénients mais serait possible, mais elle aurait toujours à se défendre contre son titre de grande compagnie, contre l’inévitable tendance de l’État, du public à exiger d’elle comme minimum ce que l’on oserait jamais demander comme maximum à une compagnie locale, protégée par sa faiblesse même ; l’exploitation économique lui serait forcément rendue impossible. Les petits chemins de fer aux petites compagnies, telle est la loi raisonnable et nécessaire... »

Gustave Noblemaire, « Les chemins de fer départementaux », 1889, in Hommes et choses de chemins de fer, Paris, Paul Dupont, 1905, p. 84-113, citation p. 86.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maurice Wolkowitsch « Citations », Revue d’histoire des chemins de fer, 30, 2004, p. 11, ISSN 0996-9403

Référence électronique

Maurice Wolkowitsch, « Un demi-siècle d’évolution de la pensée en matière de structure des compagnies de chemins de fer », Revue d’histoire des chemins de fer [En ligne], 30 | 2004, mis en ligne le 02 septembre 2012, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rhcf/1298 ; DOI : 10.4000/rhcf.1298

Haut de page

Auteur

Maurice Wolkowitsch

Professeur émérite à l’université de la Méditerranée

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page